"Une dactylo est une personne dont la force de frappe ne représente pas toujours pour son patron une force de dissuasion." (Benjamin Subiac, dit Noctuel, écrivain Français né en 1923).

Savoir taper vite au clavier est, de nos jours, une compétence presque partagée de façon universelle, tant l'ordinateur s'est imposé dans notre vie quotidienne.

Les jeunes générations, nées "avec un fil à la patte", commencent par apprendre à taper au clavier avant même de rentrer au collège, et les seniors ont, quant à eux, bien su apprivoiser la toile.

Générations pourtant considérées comme éloignées des nouvelles technologies, une étude de 2015 menée par la TNS Sofres, montre qu'ils seraient 69 % des personnes âgées à être équipées d'au moins un objet connecté (ordinateur, tablette, smartphone).

Sait-on pour autant taper plus vite au clavier d'ordinateur, le tout avec ses dix doigts et sans faire de fautes de frappe ?

La dactylographie ne sert pas à faire un test de vitesse, et ce n'est pas non plus savoir taper vite les lettres de l'alphabet.

C'est être capable de réaliser une saisie de texte propre sur un logiciel de traitement de texte - de type Word ou Openoffice -, maîtriser les raccourcis clavier, sans fautes de frappe et sans prendre de mauvaises habitudes.

Comme au bon vieux temps de la machine à écrire, la dactylographie, c'est tout un art !

Et comme tous les arts, accélérer sa vitesse de frappe sur les touches du clavier Azerty ou sur un clavier Qwerty, c'est un exercice requérant du temps et de la persévérance.

Superprof livre à ses lecteurs ses meilleurs pour apprendre à taper vite au clavier d'ordinateur.

Avoir une bonne posture pour apprendre à bien taper au clavier

Qui, de nos jours, cherche encore ses lettres et tape à deux doigts, cinq ou six mots par minute au maximum ? Pour apprendre à taper au clavier d'ordi, il n'y a pas de secrets : il faut être bien installé.

Ne pas s'avachir dans son canapé pour écrire.
Voici la position à bannir par excellence : pour bien taper dans son éditeur de texte, il faut adopter une posture droite.

La position assise prolongée peut apporter son lot de douleurs si l'on est mal installé, et ce d'autant plus que l'on cherche l'emplacement des lettres de l'alphabet, des caractères spéciaux ou la ponctuation (cédille, accent aigu, accent grave, accent circonflexe, les tirets, le tréma, le point d'exclamation, le point d'interrogation, la virgule, etc.).

Une mauvaise posture peut générer des douleurs dorsales, de la fatigue musculaire ainsi que des troubles musculo squelettiques telles que tendinites et ténosynovites ou le syndrome du canal carpien.

Afin d'apprendre à écrire le plus vite possible à deux mains sans se faire mal, voici comment se positionner pour apprendre le clavier et bien dactylographier chaque lettre :

  • S'installer à un endroit confortable, bien éclairé et bien aéré,
  • Taper sur un bureau, bannir la saisie de texte sur ses genoux (ou pire, allongé dans le lit...),
  • Avoir le dos bien droit et les pieds à plat sur le sol,
  • Les pieds doivent être alignés avec les épaules, jambes parallèles,
  • Avoir les poignets au même niveau que le clavier pour bien plier les doigts,
  • Gonfler sa cage thoracique afin de bien respirer,
  • Tirer tête et épaules vers l'arrière pour ne pas avoir le dos voûté,
  • Expirer en musclant les abdominaux, pour conserver un ventre plat,
  • Ajuster sa chaise de bureau pour être à la bonne hauteur,

Pour frapper de plus en plus vite au clavier, on va de préférence d'abord taper du texte français.

En France, nos ordinateurs - sous Mac ou sous Windows - sont généralement dotés d'un clavier "azerty".

Ceux qui acquièrent un clavier qwerty, anglophone, n'ont pas accès aux accents.

Il faudra donc en plus apprendre les raccourcis clavier. Mais là encore, rien de bien difficile.

Paré pour perfectionner sa vitesse de frappe ? C'est parti.

Il faudra, à termes, pouvoir taper du texte sans regarder ses doigts.

Un professeur de musique dira la même chose à ses élèves débutants en cours de piano : pour bien jouer sur le clavier de piano, il ne faut surtout pas regarder ses doigts et les touches, mais se focaliser sur la partition.

Pour apprendre la dactylographie, c'est la même chose : on tape en corrigeant ses fautes de frappe à même l'écran.

Mais avant de pouvoir faire cela, il faut se familiariser avec les touches du clavier et apprendre à bien placer ses doigts.

Découvrez aussi nos cours sécurité informatique !

Bien placer ses doigts pour mémoriser les touches du clavier

La France et la Belgique (la Wallonie) sont les seuls pays d'Europe à utiliser le clavier azerty.

On vous l'avait appris en cour informatique ça ?

Pour la petite anecdote, le clavier - azerty et qwerty - a été conçu initialement pour éviter que les bras métalliques des lettres des machines à écrire ne se coincent entre elles lors de l'impulsion rapide des touches par le/la dactylo.

Se souvenir de l'emplacement des lettres de l'alphabet.
Avant, la machine à écrire était le fleuron de la dactylographie. Maintenant, on appuie sur un clavier numérique mais c'est la même disposition qu'il faut mémoriser !

Les lettres ont donc été placées de façons à ce que celles utilisées fréquemment soient espacées, autrement nous aurions une disposition suivant les lettres de l'alphabet.

Pour apprendre à taper vite au clavier, il faut augmenter sa dextérité et verrouiller les mains : ce sont les doigts qui vont chercher leur touche du clavier, les mains, elles, ne doivent pas se déplacer.

Les doigts doivent reposer au-dessus de la rangée des touches de repos du clavier, c'est-à-dire celle déclinant les lettres Q à M.

Voici la règle en matière de positionnement des doigts :

  • Index de la main gauche sur la lettre F,
  • Majeur gauche sur la lettre D,
  • Annulaire de la main gauche sur la lettre S,
  • Auriculaire gauche sur la lettre Q (pour un clavier QWERTY), sur la lettre A sur un clavier AZERTY,
  • Index de la main droite sur la lettre J,
  • Majeur droit sur la lettre K,
  • Annulaire de la main droite sur la lettre L,
  • Auriculaire droit sur la lettre M si vous utilisez un AZERTY et sur la touche  ; et  : si vous utilisez un QWERTY,
  • Pouces gauche et droit sur la barre d'espace.

En procédant de la sorte, l'on a déjà 9 lettres de mémorisées.

Chaque doigt comporte ses emplacements précis :

  • L'auriculaire gauche doit frapper les touches suivantes : &,é,a,q,w,<,ctrl, maj, et fn,
  • L'annulaire gauche doit aller sur ",z,s,x et le bouton windows,
  • Le majeur gauche sur ',e,d,c,
  • L'index gauche sur (,-,r,t,f,g,c,v,
  • Et enfin le pouce frappe la barre d'espace, et la touche alt.

La main droite s'emploie comme suit :

  • L'auriculaire de la main droite : touches entrée, effacer, =, $, $, *, ^, ù, !, ), p, m,
  • L'annulaire droit : à, o, l , :,
  • Le majeur droit : ç, i, k, touche virgule,
  • L'index droit frappe les touches è, _, u, y, h, j, b, n,
  • Et le pouce : la barre d'espace, et la touche alt gr.

Commencer ensuite à écrire des mots, sans regarder le clavier - lever les yeux au mur, par exemple -, en épelant les lettres tapées à voix haute.

Découvrez également ici nos cours informatique debutant !

Apprendre à taper vite sans regarder le clavier

Une astuce de premier rang va permettre de se libérer les yeux du clavier et être plus productif : s'habituer à écrire en recouvrant ses mains d'une feuille ou d'un tissu.

Accélérer sa vitesse de frappe petit à petit

Commencer par situer au moyen d'un rapide coup d’œil les premières lettres d'un mot, puis commencer à taper en regardant l'écran.

Aujourd'hui, tout le monde sait taper à l'ordinateur. Mais sait-on dactylographier rapidement ?
Rédacteur web ou développeur web, le clavier numérique est un outil de travail. L'on ne se pose plus la question de l'emplacement des lettres...

Généralement, la suite vient naturellement si les mains sont bien placées.

Il n'y a que comme cela que l'on peut parvenir à taper le plus rapidement possible.

Pour avoir une bonne mémorisation des touches du clavier et y être à l'aise avec ses doigts de la main, il faut pratiquer tous les jours. C'est comme la musique et l'apprentissage des langues.

Une activité, quelle qu'elle soit, dont la répétition est trop espacée dans le temps, ne peut être qu'improductive ou stagnante.

Lorsque l'on sera suffisamment véloce sur son clavier français, l'on pourra commencer à écrire en regardant partout, sauf son ordinateur.

Par exemple, en cherchant - les yeux fermés ou levés vers le ciel - à toucher les repères présents sur les lettres "f" et "j", l'apprenant pourra recopier une page manuscrite et accroître sa productivité au travail.

Cette méthode dite "à l'aveugle" permet d'augmenter sa vitesse de frappe progressivement, et plutôt rapidement car elle stimule les capacités de mémorisation du cerveau.

A force de s'entraîner à taper du texte assez vite, l'on se rendra compte qu'au fur et à mesure que l'on appuie sur les touches, celles tapées deviennent de plus en plus intuitives : même sans regarder le clavier, les doigts vont directement au bon endroit.

Dans ce cas, ce n'est pas le moment de ralentir ou de se reposer sur ses acquis : à l'aise avec le clavier azerty et qwerty ? Essayer la disposition du clavier dvorak ou bepo, c'est un tout autre exercice.

Comment trouver des cours informatique senior ?

Faire des jeux pour apprendre à taper plus vite au clavier

Envie de découvrir d'autres méthodes car l'on se demande comment passer d'un niveau confirmé à celui d'expert en dactylographie ?

Un exercice rébarbatif, mais efficace : retaper un support déjà écrit de plus en plus vite.
Pourquoi ne pas perfectionner son niveau de frappe en recopiant des lettres manuscrites ?

Chercher un site pour apprendre à taper du texte plus vite au clavier va permettre de définir à quelle vitesse chaque main écrit-elle.

Voici quelques jeux pour apprendre en ligne à mieux écrire sur son ordinateur, jouer à la dictée ou voir combien de mots écrit-on à la minute :

  • Jouer sur le site pour apprendre Typingstudy.com : des exercices progressifs de dactylographie avec clavier virtuel, position des doigts, et statistiques pour observer sa progression,
  • Sense-lang.org : un site de jeux avec didacticiel animé et un test de dactylographie. Attention, le site est rédigé en anglais,
  • Keybr : un site en anglais - avec clavier azerty - pour évaluer sa vitesse de frappe,

A l'aise avec le clavier Mac ou PC, ça y'est ?

Petit test de vitesse : taper cet article dans un document vierge, chronomètre à l'appui et mesurer à quelle vitesse on tape ce contenu !

Alors ? Quel nombre de mots par minute ?

Découvrez aussi nos cours informatique en ligne ou cours DUT informatique ici !

Écouter la radio pour apprendre à taper plus vite

D’autres petits exercices peuvent aider une personne à taper plus vite sur un clavier.

Vous pouvez par exemple utiliser des poadcasts ou bien la radio pour vous entraîner à suivre une conversation au clavier. Un dialogue de radio ou de poadcast ne cherche pas à attendre une personne qui écrit. Le rythme est donc plus ou moins soutenu, comme si des personnes parlaient juste devant vous.

Commencez en ouvrant une feuille de traitement de texte, puis allumez la radio. Prenez la conversation en cours et commencez à taper.

Pour progresser il faut savoir lâcher prise. Ce n’est pas grave de manquer une ou deux phrases au début. Cela semble même normal, cela veut dire qu’il vous reste une marge de progression. Petit à petit, vous remarquerez que vous arriverez mieux à suivre la conversation.

Cet exercice permet de progresser efficacement puisque cela vous stimule. Réussir à suivre la conversation en temps réel est un challenge qui donne envie de taper de plus en plus vite.

Comment taper plus vite à l'ordinateur ?
Ne restez plus les bras croisés en écoutant la radio !

Prendre confiance en soi pour mieux taper au clavier

La confiance en soi est aussi un élément essentiel pour progresser au clavier. De nombreuses personnes pensent qu’elles n’y arriveront jamais, et se bloquent tout de suite. Cependant, il est essentiel de gagner en confiance en soi petit à petit ? $

Comment ?

En prenant le temps de repérer la disposition du clavier. Mieux vous connaîtrez votre ordinateur et plus vous serez confiant quant à l’endroit où taper avec vos doigts. Et même si la règle des positions des mains peut s’avérer être d’une très grande aide, le plus efficace est de suivre son instinct et le positionnement naturel de vos doigts.

Les indications peuvent vous aider au début, mais ensuite, lâcher prise et écrire à l’instinct vous aidera à prendre confiance et à arrêter de trop réfléchir devant le clavier. Il faut que ça devienne instinctif. Car le temps que vous perdez à réfléchir est autant de temps de gagné à taper sur votre clavier.

Utiliser des applications pour taper au clavier

Bien que le clavier d’un smartphone soit quelque peu différent, et surtout plus petit, qu’un clavier d’ordinateur, les applications peuvent vraiment vous aider à mieux taper sur un clavier. Vous pouvez aussi utiliser une tablette, dont le clavier sera tout de même plus grand que le smartphone.

Fast Typing Game

Ce jeu, disponible sur iOs (et sur android sous le nom Fast Type), permet d’améliorer sa vitesse de frappe. L’objectif ? En une minute, le joueur doit taper le plus de mots possible sans faire aucune erreur de frappe, aussi appelée coquille. À la fin du temps imparti, le jeu comptabilise les mots orthographiés correctement afin de donner les scores. En plus de faire travailler les doigts, cela permet également de revoir l’orthographe de certains mots.

iFastestTypist

Disponible également sur iOs, cette application est une nouvelle fois un jeu dont le but est de taper le plus vite possible l’alphabet sans faire d’erreur. Un chronomètre mesure alors le temps que vous mettez pour trouver toutes les lettres de l’alphabet sur votre clavier, et dans l’ordre ! Ce jeu est idéal pour les débutants au clavier qui ne savent pas encore très bien où sont placées les lettres.

Test de vitesse de frappe

Cette application, disponible sur android, est idéale pour mesurer les progrès que vous faites en dactylographie. En effet, celle-ci n’est pas un jeu mais bien un test pour savoir à quelle vitesse vous êtes capable de taper au clavier. L’avantage ? Connaître l’ampleur de vos progrès au fil de vos entraînement. Vous pouvez ainsi régulièrement voir si vous taper plus vite que la semaine, ou le jour d’avant.

Quels sont les applications pour clavier ?
Smartphone, ordinateur, tablette, quel clavier utiliser pour progresser ?

Dactylographie

Disponible sur android, l’application n’est pas un jeu mais plus un module d’entraînement pour apprendre à taper, améliorer votre vitesse de frappe, la précision, mais aussi pour développer votre mémoire procédurale. La mémoire procédurale est le fait de retenir des gestes. C’est cette mémoire qui doit être utilisée pour que vos mains se souviennent où se situent les touches.

Les applications sont souvent sous forme de jeux et permettent de s’amuser tout en apprenant à taper bien et plus vite au clavier. L’avantage de ces jeux sur smartphone est que vous pouvez les emmener partout avec vous. Dès que vous avez un petit moment, vous pouvez en profiter pour travailler au clavier. Et cela est loin d’être une contrainte puisque cela reste sous forme de jeu.

Et bien qu’ils ne vous habituent pas à la taille réelle d’un clavier d’ordinateur, ils permettent tout de même de travailler les réflexes, la position des touches et la dextérité.

Comment améliorer sa dextérité pour l’ordinateur ?

Vous l’aurez compris, le point essentiel à travailler pour réussir à gagner en rapidité devant le clavier est la dextérité. La dextérité est ainsi définie selon le Larousse :

« Adresse de la main dans l'exécution de quelque chose. »

La dextérité n’est pas innée. Cela se travaille. Et pour travailler la dextérité, il n’y a pas que le clavier d’ordinateur. Les guitaristes travaillent aussi quotidiennement leur dextérité pour pouvoir réaliser des accords sur plusieurs frettes.

Le but est de pouvoir séparer les doigts et les éloigner le plus possible pour que cela devienne plus facile de taper d’un bout à l’autre du clavier.

Commencez par travailler l’indépendance des doigts. Pour cela, placez votre main devant vous, les doigts tous collés les uns aux autres. Puis essayez de décoller le petit doigts du reste, sans faire bouger l’auriculaire. Pas facile !

Et là est toute la complexité du contrôle de ses doigts. Le cerveau est habitué à bouger les deux derniers doigts ensemble. Il faut donc habituer votre cerveau à travailler ces deux doigts indépendamment. À force de réaliser cet exercice, cela deviendra de plus en plus facile. Vous pouvez faire de même avec les autres doigts.

Vous gagnerez ainsi en souplesse et en habilité des doigts.

Comment améliorer l'agilité des doigts ?
Et pourquoi ne pas se mettre à la guitare pour travailler la dextérité ?

Pratiquer pour apprendre à taper vite au clavier

Il n’y a pas de secrets pour apprendre à taper plus vite au clavier : il faut pratiquer. Comme expliqué précédemment, il ne s’agit pas de pratiquer un peu une fois par mois. Apprendre à taper vite au clavier est un exercice qui doit être répété régulièrement.

Personnellement, j’ai appris à taper vite au clavier en rentrant à l’Université. Copier tout ce que disaient les professeurs, et ce tous les jours, est un exercice très endurant mais qui fonctionne très bien ! En quelques mois, ma vitesse de frappe avait considérablement augmentée. D’autant plus que nous devions être capable de copier tout en regardant parfois le tableau.

Bien sûr, de nombreuses phrases étaient mal orthographiées. Cependant, il est ensuite possible de corriger avec le correcteur automatique du logiciel, et le tour est joué ! Avec le temps, il est plus facile de faire moins de fautes.

Le meilleur moyen de progresser est donc de pratiquer tous les jours, puis de laisser le temps faire le reste. Il est impossible d’apprendre à taper vite du jour au lendemain. Et cela pour la simple et bonne raison que la mémoire procédurale doit avoir le temps de se mettre en place. Vos mains et vos doigts doivent prendre l’habitude de bien se placer avant que cela devienne un automatisme.

Prendre des cours d’informatique pour progresser

Tout le monde n’est pas né avec un clavier d'ordinateur entre les doigts ou une tablette dans la main. Bien que pour certains, les nouvelles technologies paraissent évidentes, cela n’est pas le cas pour tout le monde. Il peut alors être utile de prendre quelques cours d’informatique. Tout d’abord pour apprendre à taper au clavier, mais aussi pour apprendre à installer un logiciel, à créer un dossier, utiliser les logiciels de traitement de texte, etc.

Mais il existe plusieurs façons de vous faire aider pour apprendre l’informatique et l’utilisation du clavier.

Vous pouvez par exemple décider de prendre des cours particuliers d’informatique. Cette option est idéale pour plusieurs raisons. Cela peut éviter d’avoir à se déplacer loin de son domicile quand les cours ne se trouvent pas à côté de chez soi. Les cours à domicile s’avèrent alors un bon moyen de palier au manque de cours d’informatique.

Les cours particuliers sont également intéressants pour les personnes qui ont besoin d’un suivi personnalisé pour avancer. Vous pouvez avoir envie d’apprendre à taper vite sur un clavier mais savez déjà comment utiliser un logiciel. Il pourrait alors être inutile de prendre des cours annuels d’informatique. Vous bénéficiez ainsi d’un professeur qui se concentre sur votre progression.

De quelle manière apprendre à taper à l'ordinateur ?
Prendre des cours peut aider à apprendre à taper plus vite.

Il existe également des cours d’informatique proposés en association. Moins poussés que des cours en école d’informatique, ils permettent d’apprendre les bases de l’utilisation d’un ordinateur et quelques heures sont souvent allouées à l’apprentissage de la dactylographie.

Quel que soit la méthode d’apprentissage, seul ou en cours d’informatique, il faudra toujours garder en tête que la rapidité et l’agilité des doigts met du temps à s’acquérir et qu’il faudra donc être patient et persévérant pour atteindre votre objectif.

Mais ne baissez surtout pas les bras !

Besoin d'un professeur d'Informatique ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.