"La phrase la plus sotte de la langue française, c'est "bête comme ses pieds". Maurice Béjart (1927-2007)

Vous souhaiteriez apprendre le français en France, suivre des études françaises ou travailler en France ? Vous préparez un voyage en France ?

Si vous n'avez jamais pris de cours FLE, il faudra sans doute suivre des cours de langue pour vous débrouiller dans l'Hexagone.

Selon une étude de 2007 sur l'usage des langues étrangères en France, il ressortait que 66 % des Français ne parlaient aucune langue étrangère couramment.

Pourtant, 90 % des gens de moins de 25 ans savent parler une langue étrangère.

Voici une sélection de phrases françaises utiles à connaître pour pouvoir communiquer dans un pays francophone lorsqu'on est non-francophone.

Ces mots parfois simples seront à apprendre par cœur en cours de FLE ou dans votre vie quotidienne !

Les phrases à apprendre en français : garder la motivation !

Pour apprendre le français, il faut être rigoureux et régulier dans son travail.

Comment parler français dans la rue ?
Serai-je autonome pour visiter bien Toulouse ?

Sans investissement de votre part, vous n'arriverez pas à mémoriser les phrases les plus utiles en français.

Il faudra d'abord utiliser un traducteur en ligne afin de comprendre cet article rédigé en français...

Mais par dessus-tout, il est fondamental d’être motivé : vouloir apprendre le français ne suffit pas, il faut travailler avec détermination.

C’est presque toujours un manque de motivation et de concentration, non une mauvaise mémoire, qui expliquent les difficultés de certaines personnes en langues vivantes.

Mais il faut également éviter de céder face aux difficultés linguistiques, relatives à la grammaire ou au vocabulaire français.

Or il se produit la même chose en cours de musique. Lorsque l'on souhaite apprendre un morceau de musique au piano, lire une partition et l'interpréter, on se décourage rapidement devant la complexité des notes et des accords, semblables à des hiéroglyphes.

Vous devez aimer la langue et vous convaincre qu'il est intéressant d'apprendre la langue française.

Il existe plusieurs solutions pour améliorer sa formation linguistique en France : les cours de langue française auprès des réseaux de l'Alliance Française, les cours particuliers à domicile pour niveau débutant, les formations universitaires, les écoles de langue ou bien les lieux de fête et de sortie.

Côtoyer des Français natifs permet logiquement de pratiquer le français et de progresser.

Ce n'est pas grave si vous manquez d'expression orale, si vous n'avez pas un niveau de langue courant ou si vous ne maîtrisez pas l'accent français.

L'idéal, même en passant par l'anglais au début et quitte à recourir au langage des signes, c'est de vous faire comprendre et de communiquer avec autrui.

Alors voici un conseil fondamental : tout faire pour ne pas se laisser envahir par le jugement.

Ne vous jugez pas, ne vous dévalorisez pas : venir apprendre le Français en France est déjà un énorme défi que nombre de personnes ne réaliseront pas, qu'ils n'oseront jamais relever.

Mais certes, le français, est une langue difficile à appréhender.

Les natifs d'origine et de nationalité françaises n’en ont pas toujours conscience, typiquement parce que le français est leur langue maternelle. Il est pourtant largement admis que la langue française est complexe et difficile pour les locuteurs qui ne le parlent pas.

Mais rassurez-vous, si le français n'est pas une langue facile, ce n’est pas non plus la langue la plus difficile à connaître.

Tout dépend bien-sûr de votre propre système langagier.

Un anglophone ou un hispanophone auront moins de mal à maîtriser le français qu'un arabophone, qu'un russophone, ou qu'enfin un japonophone.

Car grâce aux héritages que l'Empire romain nous a laissés il y a 16 siècles, l'anglais dispose d'une similarité lexicale de 70 % avec le français, et l'espagnol culmine à 85 % de similarité lexicale avec le français.

Pour cette raison, de nombreux mots français ressemblent à l'anglais ou aux autres langues romanes de grande diffusion (italien, espagnol, portugais, roumain, catalan).

Ce n'est pas le cas du japonais, du chinois, du russe ou de l'arabe.

Si vous êtes motivé et capable de vous investir vraiment, vous pourrez apprendre les principales phrases à connaître en français très rapidement.

Vous verrez par vous-même qu’apprendre le français quand on est ressortissant d'un pays non-francophone, ce n’est pas une mission impossible (avec un peu d'aide : des cours de FLE à Paris, Lyon, Marseille ou les cours de fle strasbourg).

Grâce aux phrases que nous avons sélectionnées pour vous, vous allez déjà pouvoir vous débrouiller dans plusieurs situations de la vie courante (au bar, dans le métro, dans la rue, dans les magasins, etc.).

Apprendre les phrases utiles de français quand on est anglophone

Vous êtes anglophone ? Et avez envie de prendre des cours de FLE ?

Comment conserver assez de motivation pour apprendre ?
Après une fiche de vocabulaire, fixez-vous des récompenses : par exemple, aller voir un concert à Paris !

Cette partie vous intéresse. Nous vous donnons les principales phrases et locutions à connaître en français avec leur traduction en anglais.

Commençons par le plus simple les salutations à un francophone :

« Bonjour » : hello. Pour dire « Hi », on utilise le mot « salut ». Pour saluer une personne le soir, il faut dire « Bonsoir » (Good evening). Enfin, on dit « Bonne nuit » pour dire « Good night ».

« Excusez-moi de vous déranger » est une phrase utile à connaître pour attirer l’attention de quelqu’un, avant de lui poser une question. C’est l’équivalent de « I’m sorry to bother you ».

Lorsque vous rencontrez pour la première fois une personne, on dit en anglais « Nice to meet you ». En français, on utilise la phrase « Content (ou ravi(e)) de vous rencontrer ». Ou tout simplement « Enchanté ».

Pour dire "my name is Kate" en français, vous devez dire « Je m’appelle Kate ». Vous pouvez aussi dire « Mon nom est Kate », mais cette formule est peu utilisée en français.

Pour présenter votre nationalité : « Je viens d’Ecosse » (I’m from Scotland).

Pour demander à votre interlocuteur s’il va bien (How are you ?), on dira en français « Comment allez-vous ? ». Si vous souhaitez tutoyer la personne, vous direz « Comment vas-tu ? ».

Vous devez répondre « Très bien, merci » (Fine, thank you).

Pour dire « See you soon », utilisez la formule « A bientôt ». A demain = See you tomorrow. A la semaine prochaine = See you next week.

Concernant les formules interrogatives :

  • Where se traduit par « où » en français. Exemple : « Où est l’hôpital ? » (Where is the hospital ?),
  • What se traduit par « quoi » ou par « quel(le) ». Exemples : « Quelle heure est-il ? » (What time is it ?) ; « Quoi ? » (What ?),
  • Avez-vous = Do you. Exemple ; « Avez-vous un plan ? » (Do you have some map ?),
  • When se traduit par « Quand » : « Quand partons-nous ? » (When do we go ?),
  • Why se traduit par « Pourquoi » : « Pourquoi es-tu en retard ? »,
  • Who se traduit par « Qui » : « Qui es-tu ? » (Who are you ?).

Si vous souhaitez expliquer à votre interlocuteur que vous ne parlez pas bien le français : « Excusez-moi, je ne parle pas très bien français » (Excuse-me, I don’t speak very well French).

Lorsque vous n’avez pas compris quelque chose : « Je ne comprends pas ce que vous avez dit » (I don’t understand what you said). Vous pouvez aussi demander « Pourriez-vous répéter s’il-vous-plaît ? » (Could you repeat please ?).

Pour demander à quelqu'un s'il parle anglais : « Do you speak English ? », dites : « Est-ce que vous parlez anglais ? ».

Pour demander à quelqu’un de vous aider : « Pourriez-vous m’aider ? » (Can you help me ?) : une phrase basique en cours de fle pour adultes débutants.

Pour exprimer un souhait, vous devez utiliser le conditionnel : « J’aimerais manger du riz » (I would like to eat some rice).

Dans le cadre de vos déplacements, voici quelques phrases utiles à connaître en français :

  • Où est-ce que je peux acheter les tickets de bus ? (Where can I buy the bus tickets ?),
  • A quelle heure est le prochain train pour Marseille ? (At what time is the next train to Marseille ?),
  • Un billet pour Nantes, s’il-vous-plaît (One ticket to Nantes, please).
Comment demander son chemin correctement ?
A Lyon, vous demanderez sûrement "où sont les meilleurs restaurants lyonnais ?" !

Si vous souhaitez réserver un logement ou un hôtel :

  • Avez-vous une chambre libre ? (Do you have any vacancies ?),
  • Je souhaiterais réserver une chambre pour X personnes (I’d like to book a room for 3 people),
  • Je souhaiterais louer une maison (I’d like to rent a house). Pour dire « apartment », on utile le mot français « appartement ».

Pour aller au restaurant :

  • Quels restaurants me recommandez-vous ? (What restaurants do you recommend ?),
  • J’aimerais réserver une table pour X personnes ce soir à 8 heures (I’d like to book a table for X persons tonight at 8),
  • Où sont les toilettes ? (Where are the toilets ?),
  • Pour commander « a glass of wine » : « un verre de vin ». « Café » = cup of coffee,
  • L’addition, s’il-vous-plaît (please bring the bill).

Découvrez également les spécificités du FLE !

Apprendre les phrases utiles de français quand on est hispanophone

Voici une série de phrases à connaître en français, avec leur traduction en espagnol.

Comment aborder les passants quand on ne parle pas leur idiome ?
L'apprentissage du français : la solution n°1 est de vivre en France. Ici, à Aix-en-Provence !

Pour saluer une personne, dites « bonjour » (Buenos dias) le matin et l’après-midi et « bonsoir » (Buenas noches) le soir. De manière plus familière : « Salut » (Hola). Pour dire « Adiós », dites « au revoir ». Pour dire Hasta Luego, dites "A demain".

Pour dire « No hay de qué », dites « je vous en prie ». Pour dire « de nada », on dit « de rien » en français.

Voici quelques phrases utiles en français pour vous présenter :

  • Je m’appelle Pilar (Me llamo Pilar),
  • Comment vous appelez-vous ? (¿ Cómo se llama ? ),
  • Je suis espagnol(e) (Soy francés/esa),
  • Je vous présente ma femme (Le presento a mi mujer),
  • Enchanté de faire votre connaissance (Me encantada de haberle conocido),
  • J’ai 25 ans (tengo 25 años).

Concernant les questions :

  • Quelle heure est-il ? (¿ Qué hora es ? ),
  • Où se trouve la maison ? (¿ Dónde está la casa ?),
  • Qu’est-ce que c’est ? (¿ Qué es esto ? ).

Pour dire que vous aimez quelque chose : J’aime beaucoup la vie parisienne (Me gusta mucho la vida parisina).

Pour exprimer votre accord : « je suis d’accord avec vous » (Estoy de acuerdo con usted).

Pour expliquer à votre interlocuteur que vous ne comprenez pas ce qu’il dit : « Excusez-moi mais je n’ai pas compris » (Disculpe, pero no he entendio).

Pour demander si vous pouvez poser une question : « Je peux vous poser une question ? » (¿Le puedo hacer una pregunta?).

Pour demander à votre interlocuteur de répéter une phrase : « Pourriez-vous répéter plus lentement s’il-vous-plaît ? » (¿ Podría repetirlo más despacio, por favor ?).

Pour demander votre orientation :

  • Pourriez-vous m’indiquer comment me rendre au centre-ville ? (¿ Me puede indicar comme ir al centro ?,
  • Je suis perdu, pourriez-vous m’aider ? (¿ Estoy perdido, me puede ayudar ?),
  • Où se trouve le poste de police ? (¿Dondé está el Comisaría ?).

Dans le cadre de vos déplacements :

  • Où est-ce que je pourrais acheter les billets ? (¿ Donde puedo comprar los billetes ?),
  • Où se trouve la gare (de train) la plus proche ? (¿ Done está la estación de tren más cercana ? ),
  • Pourrais-je avoir les horaires du bus ? (¿ Puedes darme los horarios de autobús ?),
  • Dans quelle direction dois-je aller ? (¿ En qué dirección debo ir ?),
  • un avion : el avión.
Quelle ville de l'Hexagone choisir pour apprendre la langue de Molière ?
Collioure, la Côte Vermeille : quel autre meilleur endroit privilégier pour devenir francophone ?

Pour réserver une table de restaurant ou une chambre d’hôtel :

  • Avez-vous une chambre libre pour ce soir ? (¿ Tiene une habitación libre para esta tarde ?),
  • J’aimerais réserver une chambre pour X personnes (¿ Quiziera reservar una habitación para X personas),
  • Quel restaurant me recommandez-vous ? (¿ Que restaurante me recomendia ?),
  • Où sont les toilettes ? (¿ Donde se encuentran los servicios ?).

Et oui, ces phrases pourront vous sauver la mise plus d'une fois et compléter vos cours de FLE à Paris par exemple.

Cette liste de phrases en français n'est bien sûr pas exhaustive. Il est impossible dans le cadre d'un article de faire une liste complète des phrases françaises de la vie courante.

Le terme "utile" est relatif.

Mais ces phrases que nous vous avons proposées sont des phrases très fréquentes qui servent dans la vie quotidienne.

Si vous voulez aller plus loin, nous vous conseillons d'acheter un petit guide de la langue française.

Il en existe des dizaines dans le commerce.

Les situations les plus répandues dans le langage français

Au-delà des phrases utiles à mémoriser pour la vie courante, il y a un certain nombre de locutions qui sont très employées dans le langage courant des Françaises et des Français.

Comment se faire des amis en France quand on est non-francophone ?
A votre future conquête : "Débrouille-toi pour qu'elle vienne à un festival avec toi !"

Voici une fiche récapitulative de ces mots et expressions très répandues. Certains, sortis de leur contexte, n'ont pas toujours vraiment de sens, et sont des abus de langage. 

Ils n'ont pas nécessairement de traduction équivalente dans une autre langue.

  • Et du coup... : évoque "aussitôt", suddenly (il faisait beau, du coup il est allé à la plage),
  • On dirait : évoque la ressemblance et la métaphore (Eh regarde le ciel ! On dirait que les nuages prennent feu !),
  • Prendre mal quelque chose : évoque la susceptibilité (Je lui ai dit que le vin n'était pas bon et il l'a mal pris),
  • Se débrouiller : trouver un moyen, s'arranger pour (cela m'est égal mais débrouille-toi pour qu'il vienne, ou je vais me débrouiller retrouver mon chemin tout seul !),
  • Se démerder : version vulgaire de se débrouiller.

Ce dernier verbe se classe dans le registre familier et vulgaire.

Il est toutefois très usité par les Français, dans les situations informelles et populaires (entre amis, entre proches).

Attention : ne vous avisez jamais d'employer ce verbe devant un employeur, un banquier, un agent de police ou d'une autre institution, ou toute autre personne que vous ne connaissez pas !

Voici une phrase très fréquente : "ça ne te regarde pas", ou "ce ne sont pas tes oignons", "ce ne sont pas tes affaires" ou "mais de quoi je me mêle ?".

Ces trois expressions ont un équivalent en anglais : "that's not your business".

On les emploie pour rappeler à l'interlocuteur qu'il a été trop curieux, qu'il ne doit pas savoir telle ou telle chose.

Par exemple, "pour qui as-tu voté aux élections ? Cela ne te regarde pas !" ou "tu devrais faire plus attention à ton couple... Non mais de quoi je me mêle ?"

Voici 5 autres locutions très récurrentes :

  • Tu n'as qu'à ... : pour exprimer une injonction ou un conseil ("je n'aime pas ce produit. Tu n'as qu'à arrêter de l'acheter"),
  • C'est à qui ? : pour dire "c'est mon tour" ("c'est à qui de jouer ? C'est à toi !"),
  • Tu en es où ? : pour situer l'avancement de quelque chose ("tu en es où ? Je suis à Montpellier, j'arrive dans 30 minutes"),
  • Il me tarde de... : pour évoquer l'empressement ("il me tarde d'être en vacances !"),
  • S'entendre bien/s'entendre mal : pour exprimer un accord ou un sentiment, une entente ("je me suis toujours très bien entendu avec elle").

Liste des expressions les plus répandues en français

Outre les phrases pour illustrer les situations de la vie courante, vous pourriez être confronté(e) à des expressions idiomatiques françaises dont le sens ne va pas de soi.

Les gens sont très friands d'expressions et de métaphores pour illustrer leurs propos.

Quelles expressions choisir d'apprendre en France ?
"Allez ! Ce n'est pas la mer à boire !" (Palombaggia, en Corse).

En voici quelques-unes :

  • Appeler un chat un chat : pour appeler les choses par leur nom,
  • Aller à quelqu'un comme un gant : correspondre parfaitement,
  • Passer comme une lettre à la poste : référence à la boîte aux lettres qui avale les enveloppes, pour évoquer que quelque chose passe bien,
  • Au bout du tunnel : la fin d'une situation difficile,
  • Être au bout du rouleau : en avoir marre de quelque chose, avoir épuisé toute son énergie,
  • Prendre au pied de la lettre : au sens propre du terme,
  • Avoir le nez creux : avoir une bonne intuition,
  • Autant chercher une aiguille dans une botte de foin : impossible de trouver ce que l'on cherche,
  • Avoir du pain sur la planche : avoir beaucoup de travail,
  • Avoir l'oreille fine : avoir une bonne ouïe,
  • Prendre la grosse tête : crâner, se croire plus important qu'on ne l'est,
  • Avoir le beurre et l'argent du beurre : vouloir tout avoir sans rien donner,
  • C'est pas la mer à boire ! : pour dire que ce n'est pas si difficile,
  • C'est le cadet de mes soucis : pour dire que l'on se fiche de quelque chose,
  • C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase : un détail supplémentaire rendant une situation intolérable,
  • C'est une autre paire de manches : c'est une autre affaire, jugée plus difficile,
  • Bâiller aux corneilles : s'ennuyer, regarder ailleurs,
  • De fil en aiguille : progressivement,
  • Débarrasser le plancher : être chassé d'un lieu,
  • En faire tout un plat : dramatiser une situation, avoir des réactions exagérées sur un événement précis.

Nous vous conseillons de noter sur un papier les expressions que vous préférez et de les répéter tous les jours afin de bien les mémoriser.

Nous pourrions énumérer encore plusieurs dizaines d'expressions intéressantes à apprendre lors de vos cours pour étudier le français.

En les apprenant, vous allez accroître votre niveau de français car vous aurez une expression orale et écrite proche d'un natif.

Toutefois, ces locutions ne pourront être parfaitement comprises et utilisées que si vous avez déjà un niveau de français courant. Elles s'adressent donc aux locuteurs souhaitant progresser, mais pas aux débutants.

Vous souhaitez apprendre encore davantage d'expressions pour perfectionner votre apprentissage du français ?

Comment illustrer les situations de la vie courante en France ?
"Avoir tous ses œufs dans le même panier : l'image d'une situation précaire, voire dangereuse."

Voici une liste élargie pour parler français :

  • Enfoncer une porte ouverte : faire de grands efforts pour une difficulté fictive,
  • Être né(e) sous une bonne étoile : avoir de la chance,
  • Faire d'une pierre deux coups : réussir à atteindre deux objectifs à la fois,
  • Fermer les yeux sur quelque chose : ne pas tenir rigueur sur quelque chose,
  • Jeter l'argent par les fenêtres : gaspiller de l'argent inutilement, sans compter,
  • Se mettre des bâtons dans les roues : rendre une tâche plus difficile qu'elle ne l'est,
  • Mettre toutes les chances de son côté : s'assurer une réussite,
  • Mettre tous les œufs dans le même panier : placer tous ses atouts au même endroit,
  • Se mettre la puce à l'oreille : se douter de quelque chose,
  • Ne tenir qu'à un fil : se dit d'une situation fragile, fébrile, précaire,
  • Payer rubis sur l'ongle : payer en totalité,
  • Tirer les marrons du feu : être celui ou celle qui profite d'une situation,
  • Tendre le bâton pour se faire battre : fournir à autrui l'occasion de se faire blâmer, condamner ou punir,
  • Tourner autour du pot : tergiverser, parler avec des détours,
  • Noyer le poisson dans l'eau : embobiner, manipuler quelqu'un,
  • Souffler le chaud et le froid : changer d'opinion ou de ton, être tour à tour d'avis contraires,
  • Jeter le bébé avec l'eau du bain : tout rejeter en bloc, ne pas prendre le temps de séparer le bon du mauvais.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez même prendre des cours de FLE (fle nantes). Vous trouverez un large choix de prof de FLE sur la plateforme Superprof.

Découvrez également comment travailler en France !

Besoin d'un professeur de FLE Français Langue Étrangère ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.