Partager

Les conseils pour identifier et trouver le piano de vos rêves

De Yann, publié le 09/08/2019 Blog > Musique > Piano > Comment Choisir son Piano ?

Quelque soit le domaine (professionnel, loisirs voire même amoureux), le simple concept « d’idéal » est difficile à comprendre.

D’ailleurs, l’idéal en lui même est impossible à obtenir. Mais l’aspect philosophique ne nous intéresse pas ici. C’est un autre débat.

Comment procéder lorsque l’on se décide à acheter un piano ?

Qu’est ce qu’un piano idéal ?

Voila la première question que l’on peut se poser.

Et il est alors logique de changer le terme « piano idéal » par «piano qui nous correspond le plus ». C’est plus long à dire et à écrire, certes.

Mais on est beaucoup plus proche de la réalité. Car ce qui est idéal pour Pierre ne le sera pas pour Jacques.

Vous allez voir qu’il y a quand même des éléments à prendre en compte lorsque l’on choisit un piano.

Des éléments qui feront que la pratique et la progression seront plus efficaces et plus agréables.

J’ai donc décidé de partager mon expérience de ce beau mais complexe instrument qu’est le piano pour vous donner toutes les cartes.

Ces cartes qui une fois en main vous aideront a différencier chaque piano pour trouver LE piano.

Comment apprendre le solfège avec le piano de vos rêves ? Le piano idéal existe-t-il ?

Vous savez, celui qui est censé être idéal pour vous.

Déterminer l’usage que l’on souhaite faire du piano

Pour qui le choix du piano se destine-t-il ? Posé à la maison ou transporté partout avec soi, un piano se doit de nous ressembler, et de ressembler à la musique que l’on souhaite en jouer. Et bien évidemment, tout ceci passe par son usage. Critère numéro 1 : que vais-je en faire ?

Il n’est pas rare d’être un peu perdu au moment de l’achat d’un piano, et c’est bien normal. Il s’agit d’un instrument de musique souvent onéreux, qui prend parfois de la place, et qu’on est censé garder une bonne partie de notre carrière de musicien mélomane.

C’est la raison pour laquelle pour choisir son piano, il faut penser en amont la raison pour laquelle on va l’acheter :

  • Est-ce un achat compulsif ?
  • Allons-nous nous produire quelque part ?
  • Devra-t-on le transporter ?
  • Est-ce pour s’entraîner à la maison ?
  • Est-ce un usage occasionnel ?
  • Est-ce pour toute la famille ?
  • Et bien d’autres encore !

Autant de raisons qui nous font prendre en compte le caractère un peu sacré de la musique, et plus précisément du piano. Car s’il s’agit d’un instrument complet, qui fait intervenir plusieurs parties du corps comme la tête, les mains, ou encore le dos, il n’en reste pas moins que certains seront plus adaptés que d’autres lors du moment du choix !

Il est probable qu’avant de se soucier de la sonorité du piano et des considérations techniques, si la volonté de jouer est uniquement un « caprice », ou juste occasionnelle, il peut être préférable de choisir son piano d’occasion, voire de le louer. Mais nous y reviendront au fil de cet article !

Dans le premier cas, on retrouve bon nombre de pianos (droit ou à queue, acoustiques ou numériques) de très bonne qualité, à un prix beaucoup plus abordable. Le prix, s’il n’est pas forcément un bon indicateur de qualité, permet tout de même de placer le piano sur l’échelle de l’excellence.

Quant à la location, elle conviendra tout particulièrement aux personnes qui n’ont pas le temps de prendre des cours de piano, et qui souhaitent s’initier sans trop savoir aux joies de la vie de pianiste. Car oui, c’est bien l’usage qui détermine le choix du piano, et pas l’inverse, pensez-y !

Prendre en compte la taille du piano pour le choisir

Quel piano choisir pour un enfant ? Qu’il s’agisse d’un piano à queue ou d’un piano droit, voire d’un piano portatif, tous ne se valent pas, et tous ne permettent pas de jouer dans la rue de cette manière. Il s’agit donc là d’un nouveau critère à prendre en compte sérieusement dans le choix de son instrument !

Quoiqu’il en soit, un piano n’est pas un ukulélé ou un triangle, il s’agit bien d’un instrument de musique souvent imposant, et rarement transportable, à quelques exceptions près. La taille est donc primordiale au regard de votre logement.

Il faut alors y réfléchir en amont, ce qui peut conditionner le choix du piano. Si vous avez anticipé, et que vous décidez de vous y consacrer pleinement grâce à une pièce dédiée, le problème ne se pose pas.

Si, au contraire, vous en avez très envie, mais que votre studio de 12m carré ne vous le permet pas, il va falloir songer à une solution plus adaptée.

Et pour maîtriser tout ceci, le mieux reste évidemment de décider au préalable de la place que prendra le piano, de quel espace de la pièce il occupera, et d’aller vous renseigner en magasin, ou en consultant les tailles des pianos sur les sites spécialisés.

Prenons l’exemple des pianos droits.

  • Le piano d’étude, instrument pour s’initier au piano par excellence, mesure entre 1,08 et 1,13m, et est souvent destiné aux enfants,
  • Le piano d’expression est un piano mesurant entre 1,13m et 1,22m,
  • Enfin, le piano de prestige est destiné aux professionnelle, et mesurera entre 1,22m et 1,31m !

Petit détail qui peut avoir son importance lors du choix du piano : veillez à bien connaître son poids avant d’acheter un piano. Au risque de vous retrouver avec une mauvaise surprise si vous vivez au douzième étage. Pour information, un piano droit est souvent plus léger qu’un piano à queue.

Faut-il choisir un piano acoustique ou numérique ?

Un piano peut-il être choisi d'occasion ? Dans le domaine du piano, il y a donc deux salles, deux ambiances : le piano acoustique, qui s’apparente au piano traditionnel, et le piano numérique, plus novateur. À vous de voir ce que vous souhaitez privilégier, les cartes sont entre vos mains !

Meuble ou portable, le piano numérique est souvent moins cher qu’un piano acoustique. Ce dernier est l’archétype même du piano, qui trône fièrement dans le salon en attendant d’être utilisé par toute la famille. Bien évidemment, il s’agit là d’une caricature, mais le piano numérique est malgré tout un peu plus compact.

Un numérique conviendra peut-être davantage aux enfants et aux jeunes musiciens, notamment en raison de sa simplicité d’utilisation, qui en fait un objet presque quotidien, associé aux nombreuses fonctionnalités dont il dispose.

À contrario, un piano acoustique permettra de plus belles harmonies, et donnera un goût plus professionnel, voire traditionnel, à vos accords et à vos mélodies. La table d’harmonie sera relativement plus riche et puissante qu’un piano numérique, pour un effet boeuf lors de vos petites représentations et autres concerts.

Quoiqu’il en soit, alors que le piano acoustique est considéré comme le « vrai » piano et qu’il se présente soit droit, soit à queue, le piano numérique ne s’encombre pas de qualificatifs, mais produira un son beaucoup moins naturel.

Car oui, d’un côté, les touches du piano dit « traditionnel » animent des marteaux qui frappent sur les cordes qui vibrent elle-mêmes, alors que le piano numérique se contente de reproduire des sons enregistrés en studio.

On préconise souvent de commencer l’apprentissage du piano avec un piano acoustique, mais pour des questions de temps, de budget, de place ou d’envie, le piano numérique n’est pas du tout à proscrire.

Les éléments important à prendre en compte pour votre choix

Un piano est constitué de plusieurs parties, qui forment un mécanisme. Ce mécanisme est important à connaître quand on veut acheter un piano.

Bien connaître les composantes permet de cibler plus efficacement le piano qui nous convient par la suite.

Les éléments importants à regarder et à connaître sur un piano sont facilement identifiables

Les pédales

Qu’il n’y en ai qu’une seule comme sur la plupart des pianos électroniques, ou trois comme sur les pianos droit ou à queue, les pédales sont indissociables du piano.

L’apprentissage du piano n’est que complet que lorsque l’on sait se servir des pédales, et coordonner les deux mains et le pied qui travaille sur l’effet d’échos qu’elles donnent.

Il est donc très important de tester si possible la rapidité, la précision et le confort de la pédale d’écho.

Car une mauvaise pédale aura un impact forcément négatif sur le jeu et la pratique du piano. Vérifiez donc la bonne marche des pédales au moment du choix de l’instrument.

Le clavier

Cela paraît évident mais il faut absolument vérifier le clavier avant de choisir un piano. Tout simplement parce qu’il existe plusieurs types de claviers. Le nombre de touches peut varier évidemment.

Le clavier est le prolongement des mains du pianiste. D'où l'importance bien le choisir en fonction de vos goût musicaux. Ne prenez pas le choix du clavier de votre piano à la légère !

Mais c’est surtout le toucher qui compte. En fonction de vos préférences et de votre jeu, il faudra choisir entre un clavier souple, ou bien plus raide. Cela se traduit par des touches plus ou moins faciles à enfoncer.

Petit conseil.

Si vous êtes en train de débuter le piano, choisissez plutôt un clavier souple. Les touches seront plus faciles à enfoncer, et vous gaspillerez moins d’énergie et de concentration.

Le pupitre

Dernier élément précis à vérifier. Il faut que vous puissiez poser vos partitions efficacement, sans que cela vous dérange pendant que vous jouez.

Il n’y a rien de plus énervant pour un pianiste que d’avoir un pupitre de piano qui ne tient pas bien.

Car les partitions tombent, et peuvent gêner. C’est un détail, certes. mais il est non négligeable. Il fait partie des accessoires indispensables du pianiste.

En piano, comme dans n’importe quelle autre pratique, chaque détail est important et peut permettre de gagner du temps dans la progression.

Derniers éléments à vérifier avant son choix définitif de piano

Une fois que l’on a bien observé plusieurs pianos, et que notre choix semble commencer à se dessiner il y a une deuxième étape. 
Cette étape, c’est faire le point des petits trucs a savoir sur le piano avant de faire un choix.

On a vu les élément du piano a vérifier. Cette étape fait évidemment partie de ces petites astuces.


Ensuite, il faut avoir conscience des différences existantes entre les différents types de piano pour débutant (électronique, droit, à queue).

Cela nous permet de cibler précisément quel piano nous correspond. Des petites recherches antérieures à l’achat de l’instrument peuvent être d’un grand intérêt, surtout dans le cas où on est un débutant qui désire apprendre le piano.

Les pages internet explicatives ne manquent pas.

Vous y trouverez toutes les infos nécessaires.

Au même titre, avoir en tête la place dont on dispose pour stocker le piano doit rentrer en ligne de compte. Il serait dommage de se retrouver avec un piano qui ne rentre pas dans la pièce prévue pour lui.

Il faut également penser au budget dont on dispose pour pouvoir assumer financièrement le tarif du piano.

Les partitions sont gratuites pour un pianiste, mais un piano coûte lui un certain prix. Quel budget pour acheter votre piano ?

Et penser qu’en achetant son piano dans un magasin spécialisé, il y a toujours moyen de négocier un petit chose.

Enfin, il est important d’anticiper l’usage que pourra avoir le piano à moyen et long terme.

D’où l’interêt d’avoir conscience de ses envies et de ses ambitions dans la pratique.

Il est évident qu’un pianiste professionnel en puissance n’aura pas les mêmes objectifs qu’un pianiste uniquement de loisirs et de détente. Bien savoir la fréquence et la durée d’utilisation de l’instrument fait également partie des choses a savoir avant de se lancer. Car on achète pas un piano comme on achète une paire de chaussures.

Qui peut vous aider dans le choix d’un piano ?

C’est une démarche importante à avoir lorsque l’on veut acheter un instrument de musique, qui plus est un piano. Comme dans l’ensemble des pratiques de loisirs il est important d’être bien entouré, et bien conseillé.

Et oui, on peut vite se retrouver perdu dans la variété de l’offre :

  • piano numérique
  • piano queue
  • piano silencieux
  • piano concert
  • piano occasion
  • piano acoustique
  • piano droit

En premier lieu, les personnes à même de donner des conseils sont les parents si le pianiste est un enfant. Mais plus généralement, la famille proche. Ils connaissent parfaitement le musicien et son environnement donc ils sont très bien placés pour donner leur avis.

En second lieu, si l’apprenti pianiste prend des cours, il peut (et même doit) demander conseil à son professeur. Par son vécu, son approche et son expérience de la musique, il est un conseiller des plus crédibles, et dont l’avis doit être très sérieusement pris en compte.

Quitte même a le joindre à l’achat, que ce soit dans un magasin ou sur internet.

Et enfin, en dernier lieu, on peut aussi demander les conseils, les avis, les jugements des professionnels de la musique auxquels on aura affaire. 
Ce que je conseille à chacun de mes élèves, c’est bien sûr de privilégier les magasins de musique.

Pour la simple et bonne raison qu’on profite des conseils et avis des vendeurs qui sont souvent de grands passionnés.

Et quand on est passionné, notre avis est souvent pertinent. Et c’est également l’occasion d’échanger,de discuter. Ce qui n’est jamais perdu, surtout lorsqu’on est encore débutant.

Quel budget pour acheter un piano ?

Combien coûte un piano à queue ? Certains instrument sont plus chers que d’autres, et le piano en fait partie. Bien qu’il souffre de quelques clichés, notamment sur son prix, il peut être choisi avec finesse et réflexion, de sorte à ne pas provoquer un trop gros trou dans le budget.

Le piano est donc un instrument dont l’achat doit être réfléchi, voire pensé à amont pour être bien certain de son utilité. En revanche, c’est au niveau du prix que les choses vont se corser, et potentiellement tout décider pour certaines bourses.

Car oui, ne l’oublions pas qu’il s’agisse d’un piano numérique, acoustique, droit, meuble ou à queue, il s’agit là d’un réel investissement, dont l’argent nécessaire n’est pas à la disposition de tout un chacun, et peut s’imposer comme un vrai critère.

Malgré tout, certains instruments et modèles restent relativement accessibles, et vous permettront de vous initier aux joies de la musique sans avoir à faire un crédit !

Pour un piano portable, par exemple, le prix moyen sera de 350€ dans les premiers modèles. Ceux-ci vont correspondre à un grand débutant ou à un usage très occasionnel. Le prix d’un piano meuble pourra, quant à lui, tourner aux alentours de 1000€, toujours pour un prix de départ.

Il est évident que si votre but est de progresser et de vous améliorer, il faudra faire correspondre cette amélioration avec votre piano, et en changer dès que possible. Voici donc quelques tarifs indicatifs concernant les différents types de piano. Tout ceci reste bien évidemment une moyenne !

  • Un piano électronique premier prix : 200€
  • Un piano électronique bas de gamme : 500€,
  • Un piano électronique milieu de gamme : 1000€,
  • Un bon piano électronique : 1600€,
  • Un piano droit premier prix : 3000€,
  • Un piano à queue : 9000€ et plus !

À tout ces tarifs indicatifs, s’ajoute le prix d’un transporteur potentiel, mais aussi d’un accordeur. Comptez environ 100€ pour faire accorder votre piano !

On l’aura compris, il s’agit donc là d’un achat tout sauf innocent, qui autorise le propriétaire du piano à faire beaucoup de choses, mais surtout à en prendre soin. Et, comme pour beaucoup de personnes, le tarif s’impose comme un critère premier dans le choix de l’instrument. Ce petit résumé semblait donc s’imposer de lui même !

N’oubliez également pas que tous ces prix peuvent être divisés par deux, voire par trois, si vous optez pour la solution de l’achat d’occasion.

Cette technique d’achat, si elle ne permet pas forcément de choisir son modèle exact de piano (quoique…) a l’avantage de faire considérablement baisser les frais, et de pouvoir se procurer un piano d’une gamme supérieure, pour un budget équivalent, qui n’aurait autorisé qu’un bas de gamme acheté neuf. À réfléchir donc !

Dernières astuces pour trouver le piano idéal

Pour choisir son piano idéal, il n’y a pas forcément d’astuce.

Apprendre le piano est plus facile lorsqu'on est en accord avec son piano, son clavier et son instrument de musique. Le piano de vos rêves ?

Tout est affaire de précision, de patience et d’organisation. 
Je le répète, acheter un piano, c’est un vrai investissement. Et c’est un investissement à long terme. Il est donc important de ne laisser aucun détail au hasard.


Selon vos objectifs dans la pratique du piano, privilégiez plutôt un instrument d’occasion en bon état plutôt que du neuf. Sauf bien sûr si vous avez prévu un usage intensif, et éventuellement à des fins professionnelles.

Avant d’entreprendre la moindre recherche structurez bien votre budget en veillant bien a ne pas le dépasser. Privilégiez bien sûr un coup de coeur.

Car il ne faut pas oublier que la pratique du piano doit rester un plaisir. Et l’instrument en lui-même doit rendre son musicien fier. Si l’aspect, l’esthétique, la sonorité, le toucher vous plaît, foncez.

Et n’oubliez pas d’essayer. Essayez-en le plus possible (en jouant le même morceau sur chacun pour pouvoir comparer chaque instrument) pour vous faire une idée précise de chaque piano avant d’arrêter un choix sur l’un ou l’autre.

Bien sûr vous ne pourrez essayer que si vous êtes dans un magasin réel, et non une boutique en ligne. Là encore c’est un choix à faire. 
Calculez aussi les achats « périphériques ».

Les accessoires de piano en l’occurrence.

Banquette, métronome, lampe…

Pensez que l’instrument seul ne vous suffira peut-être pas. Il est donc important d’anticiper.

Si j’ai un dernier petit conseil a vous donner, c’est celui d’éviter les cadres de piano en bois. Je m’explique.

Le bois vit, s’use. Au delà de l’entretien qu’il peut demander (cirage, vernissage régulier) sa détérioration peut avoir des effets néfastes sur la clarté de la sonorité de l’instrument.

Je vous conseille donc d’éviter les vieux piano en bois. 


Veillez également a faire accorder régulièrement votre piano, si il n’est pas électronique. Car oui, le piano est un instrument de prestige, mais il est capricieux aussi.

Le choix de l’instrument qui va nous accompagner pendant une partie de notre vie n’est pas anodin. Et il doit être pris au sérieux.

De plus, il vous faut vous poser la question de l’usage de votre piano :

  • Pour apprendre le piano ?
  • Pour des prendre des cours de piano
  • En complément d’un apprentissage du solfège ?
  • Pour jouer de la main-gauche ?
  • Quelle sonorité pour vos accords ?
  • Pour quelle méthode d’apprentissage du piano
  • Pour de simples cours musique ?

Car une fois que l’on a trouvé le piano idéal pour nous, tout s’accélère.

La progression est constante, et on trouve un élément majeur dans le jeu : le plaisir.

C’est ce plaisir qui fera de vous un musicien accompli et un être épanoui.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar