"Quand on veut apprendre trop de choses aux élèves, on ne leur apprend rien." Jules Payot (1859-1940).

De tous les services à la personne, les cours particuliers font partie des plus répandus : cours de soutien scolaire, aide aux devoirs, stages vacances pour progresser et rehausser le niveau scolaire.

Cours individuels et cours collectifs concernent plus d'un million d’élèves en France. Pourtant, soutien scolaire et cours particuliers ne représentent que 6 % des heures déclarées pour ce secteur d'activité.

Selon une infographie du gouvernement, en 2016, sur 34 902 structures de services à la personne, 78 % étaient des entreprises ou des micro-entreprises.

Or décrochage et échec scolaires sont fortement corrélés à l'exclusion sociale et aux inégalités socio-économiques : prendre des cours particuliers génère un surcoût pour les familles désargentées ou modestes.

Dans ce contexte, comment estimer le tarif horaire des cours de soutien, notamment les cours collectifs ? C'est l'objet de cet article.

Les déterminants du prix des cours collectifs

Les modes de rémunération les plus courants pour donner des cours particuliers en groupe sont le chèque emploi service universel ou la facture, éditée pour son propre compte par un micro-entrepreneur.

Les tarifs de la formation : il faut avoir les moyens !
Même à 25 € de l'heure, quand on dépense tout son revenu pour manger, prendre des cours passe au second plan...

Nos professeurs sur Superprof sont majoritairement rémunérés sur cette base mais d'autres enseignent pour le compte de structures agréées de soutien scolaire à domicile ou non (Acadomia, Complétude, Keep School, ABC Cours, école de langue, salle de sport, etc.) : ils sont donc salariés et perçoivent un salaire.

Un cours en groupe s'organise le plus souvent en petit groupe de dix élèves maximum : les professeurs particuliers interviennent dans une salle de cours - ou une salle de réunion - pour dispenser une méthodologie, une remise à niveau, un temps d'accompagnement scolaire pour faire progresser leurs élèves.

Il existe un prix relatif de marché qui fait que les tarifs pratiqués son indexés sur un même montant, que l'économie nomme "prix d'équilibre" (pour ceux qui croient au théorème libéral de l'offre et de la demande) : celui-ci oscille autour de 20 € à 25 € de l'heure, avant déduction fiscale.

Les déterminants d'un tarif horaire pour donner des cours individuels sont :

  • L'expérience du prof particulier,
  • Son niveau de diplôme,
  • Les frais de déplacement (souvent imputés au tarif horaire),
  • Le niveau scolaire de l'élève,
  • Le prix auquel le professeur lui-même estime pouvoir proposer ses compétences compte tenu de son expertise.

C'est devenu un lieu commun : un cours de niveau primaire sera moins onéreux qu'un cours de niveau collège, et moins cher encore, qu'un soutien scolaire en classe de Terminale.

Mais pour les cours en groupe alors ?

Prenons l'exemple d'un cours collectif pour apprendre une langue étrangère.

Un prestataire se propose de donner des cours de langue à 40 € de l'heure pour des cours individuels d'1h30 (soit 60 € le cours). Celui-ci ne pourrait faire payer 60 € par séance à chaque élève du petit groupe de 8 personnes.

Imaginez : pour 30 séances de 1h30 enseignées à 8 élèves, le professeur ou la professeure empocherait 14 400 €, soit 320 € de l'heure (pour 8 personnes).

Aucune famille ne pourrait donner chacune 1 800 € pour 30 séances (45 heures) durant l'année scolaire, et choisirait de faire jouer la concurrence.

Du coup, des tarifs dégressifs seront appliqués selon le nombre d'élèves présents à chaque séance : par exemple 300 € chacun pour 5 à 8 personnes, 270 € pour 8 personnes, 230 € pour 9 personnes, 200 € pour dix personnes (donner des cours).

On verra donc être proposés des forfaits, calculés en nombre de séances et selon l'effectif, durant l'année scolaire.

Plus les prix seront attractifs pour la famille (200 € ou 300 € l'année reste abordable), plus le professeur augmentera son revenu annuel.

Le déterminant d'un tarif horaire pour des cours en groupe répond donc à la fois de la qualification du professeur et du niveau scolaire concerné, mais il faut également considérer le paiement des cotisations sociales (payées à l'URSSAF s'il est indépendant) et les effectifs des groupes.

Quel prix pour du soutien scolaire en groupe ?

Quels sont les prix des cours de maths, des cours de physique chimie, des cours particuliers de français, des cours de perfectionnement en français langue étrangère, ou encore des cours pour une préparation bac ?

Là encore, les prix vont fluctuer selon la zone géographique et le tissu socio-économique des différentes régions.

 

Bien cibler sa zone pour trouver un maximum d'élèves.
Aller à Clichy pour un cours collectif quand on habite Porte d'Orléans. Judicieux ?

La sociologie étant différente à Paris ou à Montpellier, à Nantes ou à Nice, les professeurs vont donc s'aligner sur la concurrence, sur la demande globale et vont chercher à diversifier leur offre de prestations pour remplir leur emploi du temps et maximiser leurs effectifs.

On ne dira pas que les cours privés répondent exclusivement d'une logique microéconomique. Cependant, il paraîtra absurde de proposer 100 € de l'heure chacun pour un cours de musique ou d'éveil musical en groupe de 8 enfants de 4 ans...

A l'inverse, un cours de français de niveau 1ère L pour 10 élèves à raison de 30 séances de 2 heures ne se paiera pas 50 € par élève, auquel cas le professeur ne recevrait que 500 € pour l'année, et travaillerait presque gratuitement.

Nos professeurs sur la plateforme de cours particuliers Superprof le savent bien : l'investissement dans la connaissance - que les économistes appellent le "capital humain" -, ça a un coût.

Cet investissement, c'est le prix de l'heure de cours compte tenu des qualifications de l'enseignant, et du temps passé à préparer ses cours ou à les expliquer.

Si la fixation des prix des cours répond de la loi de l'offre et de la demande, il faut en préciser les fondements.

Cette loi fixe la quantité de biens et services qu'une quantité de demandeurs (ici, les parents d'élèves) serait prête à acheter en échange d'une quantité donnée de travail (ici, l'offre de travail des professeurs).

En théorie, lorsque la demande de cours augmente, l'offre de professeurs disponibles se fait plus rare et les prix augmentent.

A l'inverse, si celle-ci diminue (imaginons que tous les élèves tendent soudainement vers la réussite scolaire), le prix baissera puisque les professeurs (l'offre) seront en abondance sur le marché.

En moyenne, le tarif horaire des cours collectifs dans les grandes villes de France oscille autour de 20 €, avant l'avantage fiscal octroyé aux bénéficiaires de services à la personne.

Tarifs des cours collectifs : comment calculer son salaire ?

Prenons l'exemple d'un professeur de mathématiques intervenant avec Superprof.

S'il donne cours en petit groupe de 5 élèves au niveau Terminale S, à raison d'une heure par semaine de septembre à juin (10 mois, 40 séances), à un tarif de 250 € par élève.

La négociation salariale : une rencontre entre offre et demande ?
Si on était payé en troc ? Combien de pains bio pour une heure de piano ?

Pour un groupe, il recevra donc 1250 € pour l'année, soit 125 € par mois, soit 31,25 € l'heure hebdomadaire.

S'il travaille 18 heures par semaine, c'est-à-dire à supposer qu'il atteigne jusqu'à 18 groupes pour effectuer la même quotité de service à plein temps qu'un professeur certifié au collège lycée, il recevrait 2 250 € bruts par mois.

A première vue, c'est un très bon salaire.

En réalité, il devra retrancher 22,9 % de son bénéfice au titre du paiement des cotisations sociales pour les micro-entreprises (s'il est indépendant et qu'il ne bénéficie pas de l'ACCRE), pour avoir un salaire net de 1 734,75 €.

En plus, il sera très difficile de trouver suffisamment d'élèves pour avoir 18 groupes de 5 personnes par semaine sur toute l'année scolaire.

Son salaire mensuel sera donc revu à la baisse si sa demande de cours est insuffisante.

S'il estime qu'il n'aura qu'un temps de travail de 9 heures par semaine, alors il devra augmenter son tarif forfaitaire : par exemple, à 400 € l'année par famille pour un groupe de 5 élèves, soit 2 000 € l'année, 50 € de l'heure.

A un tarif horaire de 50 €, il atteindra 1 600 € bruts pour 9 heures de cours hebdomadaires. Mais les parents d'élèves risquent de trouver ce tarif un peu élevé...

Là encore, c'est une barre salariale haute en comparaison à d'autres salariés employés à 37,5 heures par semaine pour 1200 € nets par mois, mais il faut prendre en compte le niveau de qualifications, le temps énorme passé à préparer les cours à la maison et le paiement des cotisations sociales.

D'autres préféreront facturer à l'heure : en moyenne, un cours particulier coûte 20 € à 25 € de l'heure.

Avec un autre groupe de 5 élèves prenant des cours d'espagnol - par exemple -, chaque cours rapportera 100 €, soit 400 € le mois pour un groupe.

Le calcul est aisé : pour être payé au smic, il faut remplir au moins 4 groupes, soit 16 cours par mois, ce qui est loin d'être simple.

A tous ces calculs, nos enseignants retrancheront encore des dépenses inhérentes à leurs leçons particulières : pour une heure de cours, on peut compter entre 2 et 4 heures de préparation, plus les frais de déplacement (pour se rendre à la salle de cours), plus les dépenses d'impression des ressources pédagogiques.

Comment fixer un tarif pour ses cours et trouver des élèves ?
Parfois, les salaires sont si faibles que l'on peut préférer se produire dans la rue. A voir !

Supposons qu'un professeur de sciences physiques propose 300 € par famille pour l'année scolaire (40 séances) au titre d'un cours de matières scientifiques (préparation aux examens, cours de méthodologie pendant les vacances scolaires, etc.).

En groupe de 5 élèves, chaque cours collectif rapporte 37,5 € ((300 x 5) /40).

Il faut préparer 43 cours de physique pour atteindre un salaire brut de 1 600 € par mois : à considérer qu'une heure de cours demande trois heures de préparation, cela ramène l'heure de cours à 12,4 € (1600 / (43 x 3)).

Voici un tarif bien faible compte tenu du niveau de connaissances exigé pour pouvoir enseigner aux lycéens ! C'est la raison pour laquelle on voit souvent les prix des leçons de tutorat excéder les 30 € : pour que les enseignants "gagnent leur vie" !

Les matière qui intéressent le plus les groupes pour fixer son tarif

Par quel moyen connaître le tarif d'un cours en groupe ?
Et oui, fixer son tarif de groupe est un moment clé pour un professeur. Et pour l'établir au mieux, il convient de bien maîtriser son domaine, ses tenants et ses aboutissants !

Le tarif d'un cours en groupe peut donc, pour un professeur, devenir une véritable épreuve lorsqu'il s'agit de le fixer. Si les groupes en question se composent généralement de dix personnes, certaines matières attirent plus que d'autres.

C'est notamment le cas de l'anglais ou de l'espagnol, qui sont des langues vivantes très parlées et, de ce fait, très recherchées. Car pour fixer son tarif, il faut aussi savoir s'adapter au marché, et ne pas en faire qu'à sa tête !

À contrario, certaines disciplines plus pointues ou spécifiques comme les sciences du langage, ou encore les sciences économiques et sociales, ont un peu moins d'adeptes. Les tarifs, s'ils ne devront pas être vus à la baisse, devront tout simplement s'adapter à la concurrence. 

Il peut donc être tentant d'adapter son tarif à l'attractivité de la matière que l'on enseigne. Par exemple, on peut avoir envie de proposer des cours d'anglais un peu plus cher que s'il s'agissait de cours de linguistique. Et pourtant, attention à veiller à ne pas être trop gourmand, pour la simple et bonne raison que la concurrence est rude.

Et oui, les potentiels clients et/ou élèves ont fait leurs recherches au préalable, et vous n'êtes pas seul(e) sur le marché. S'il voit qu'un professeur est plus cher que la moyenne, cela peut sembler louche... et ça serait le cas, loin de nous l'idée de dénigrer vos talents d'enseignant(e), évidemment !

Fixer son tarif en groupe : les lieux pour enseigner

Commet fixer son tarif de prof de groupe ?
Donner des cours particuliers à un groupe d'élèves est une bonne idée. Mais entre réduction d'impôts, organisation logistique et budget global, il est important d'établir un bilan global !

Comme tout bon professeur qui se respecte, les enseignements en groupe ont besoin d'une salle, d'un espace dédié à dix personnes. Ne pas se retrouver engoncés, tel est l'objectif pour que le cours soit le plus agréable et qualitatif possible, dans sa globalité.

Et bien figurez vous que le lieu peut avoir une influence sur le tarif, oui oui ! Si vous êtes professeur particulier inscrit(e) sur des plateformes en ligne, parfois, vous pouvez avoir besoin de locaux. Il vous faut alors vous débrouiller par vos propres moyens.

La plupart des professeurs n'ont pas un assez grand appartement, ou ne disposent tout simplement pas de bureaux dédiés à leur activité, et la location d'une salle s'avère indispensable. Cette même location implique donc un coût supplémentaire de la part du professeur, qui pour, à juste titre, impacter le tarif global.

N'hésitez d'ailleurs pas à en discuter avec vos élèves. Peut-être que certaine(e)s d'entre eux disposent d'un bureau ou d'un local assez grand pour accueillir tout le monde, ce qui réduirait les frais pour l'ensemble du groupe !

Se faire conseiller pour fixer son tarif en groupe

Combien coûte un cours particulier en groupe à Paris ?
Pour fixer son tarif de cours particuliers en groupe, il est essentiel de ne pas rester dans sa bulle. Il faut savoir s'accompagner, se faire écouter, et écouter en retours !

Au-delà même de l'élève, le professeur peut hésiter à fixer tel tarif au détriment d'un autre. C'est là que peut intervenir une personne extérieure. Une personne capable de le conseiller, sur les points à éviter et les autres, qu'il faut privilégier lorsqu'on arrête un prix pour une séance de groupe.

Certaines personnes ont de l'expérience en matière de professorat et de cours particuliers en groupe. Entreprise, enseignants indépendants, peu importe le profil, c'est vers ce type de personnes qu'il vous faut vous diriger.

Ces profs ont connu votre situation, selon laquelle il ne faut pas se dévaloriser, brader ses tarifs, mais où il est décrédibilisant de se survendre dans le même temps. Un juste équilibre, que ceux et celles qui pourront vous conseiller ont donc vécu, et qui s'impose comme une étape clé.

N'hésitez donc pas à prendre contact avec des professeurs sur des plateformes comme Superprof, par exemple. Leur demander de conseils ne coûte rien, et permettra peut-être de mieux gagner votre vie, alors ça vaudrait peut-être la peine de se lancer, non ?

Fixer son tarif en groupe : ne pas s'emballer

Combien coûte un cours particulier en groupe en province ?
Et oui, fixer son tarif de cours particuliers de groupe, ça n'est pas une si mince affaire ! Il s'agit d'un juste équilibre !

On l'aura compris, savoir fixer son tarif de groupe lorsqu'on est professeur demande un certain équilibre de qualités. Ces qualité peuvent parfois être perturbées par des pulsions, des envies, des ambitions. Mais il ne faut pas être trop gourmand, surtout lorsqu'il s'agit de débuts.

Les prémices d'une carrière de professeur en groupe se fondent sur la durée, sur la réputation, et sur une flopée d'éléments qui se construisent peu à peu. L'expérience et les recommandations ne pleuvent pas en une journée, alors prenez votre mal en patience avant de fixer des tarifs dignes de Crésus !

"Petit à petit, l'oiseau fait son nid", ne l'oubliez jamais ! Alignez-vous avec les tarifs de base qui se pratiqués sur le marché, et tout ira bien, votre carrière sera assurée et dans les clous.

Car oui, un travail est évidemment nécessaire, de sorte à avoir le plus de public potentiellement touché par ses annonces ou par ses leçons. Et la première fois symbolise tout ceci.

Fixer son tarif en groupe : un moment charnière

Et oui, que l'on soit déjà professeur, que l'on ai envie de rajouter un peu de beurre dans les épinards, ou que l'on débute sa carrière d'enseignant, fixer son tarif en groupe consiste une étape clé dans le développement de sa carrière.

C'est ce moment qui va constituer pour le professeur une vitrine, et donner envie - ou non - à des élèves de le choisir plutôt qu'un ou une autre enseignant(e). Quelque chose de l'ordre du concret, que pas grand chose - sauf peut-être la réputation et/ou le bouche à oreille - peut venir contrer. 

Mais entre ceux et celles qui souhaitent avoir le plus d'élèves en bradant leur prix, et ceux et celles qui fondent trop d'espoir sur ce projet, il est parfois difficile de concevoir cette période comme capitale. Il est donc délicat de savoir comment ajuster ses tarif, et trouver le meilleur prix sur le marché.

Et pourtant, cette étape est essentielle, et doit se mener à bien dès le départ. car une fois que l'on affiche un prix et que les gens en ont connaissance, il est difficile d'en changer sans perdre des élèves, douteux de la raison de ce changement. Et oui, être professeur de groupe, ça demande de la réflexion, et ça ne se fait pas d'un coup de baguette magique !

Fixer son tarif en groupe : proposer des formules attractives

Parfois, un cours particulier en groupe se donne à des élèves qui hésitent à continuer, ou qui souhaite juste prendre une seule séance. Et professeur de groupe, c'est aussi savoir se vendre. Alors pourquoi ne pas jouer des codes du marketing ordinaire, et de proposer des offres à vos élèves, voire à vos potentiels élèves ?

Comment ? En proposant des formules d'abonnement, par exemple ? Ces formules ont l'avantage évident de revenir moins cher à un élève, et de vous offrir une certaine sécurité financière. À vous de savoir faire vos preuves dans la qualité de vos cours et dans le soin accordé à ces derniers !

Certains professeurs osent également proposer une séance d'essai gratuite, mais à vos risques et périls. Cette technique a l'avantage de faire venir beaucoup de monde, d'avoir un emploi du temps chargé, mais pas toujours de vous faire gagner votre vie correctement. Car tout le monde ne poursuit pas avec un deuxième cours... payant celui-ci !

Vous pouvez également décider de brader les prix en proposant des ateliers, selon votre matière de prédilection. Par exemple, si vous êtes professeur de mathématiques, vous pouvez, selon la demande de vos élèves, organiser ponctuellement des ateliers pour apprendre à faire une division.

Un cours qui ne serait fondé que sur un point technique précis sera souvent moins cher, mais, encore une fois, à vos risques et périls concernant son attractivité ! Et oui, enseigner à des groupe et fixer son tarif, c'est un métier fluctuant et plein de risques ! 

Mais on l'aura compris, être professeur pour plusieurs élèves est avant tout un métier vivant ! Si les élèves ont une soif massive de connaissances et que vous pouvez leur apporter, les cours en groupe sont une vraie bonne idée. 

Il n'en reste pas moins que savoir fixer son tarif est une étape délicate, parfois clivante, parfois intimidante, mais toujours nécessaire. Car si on décide d'enseigner et de distiller des connaissances, autant que ces dernières soient une source de revenu pour vous qui travaillez à les mettre en place !

Alors, prêt(e) à vous imposer dans le monde du professorat ? Vos prochains groupes n'attendent que vous !

Besoin d'un professeur ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.