"Pourquoi mutualiser nos idées ? Pour utiliser un réseau neuronal collectif proposant une économie de la connaissance gratuite et inépuisable." Corinne Ghiridlian-hofmann

L'enseignement à domicile est souvent préconisé pour les élèves souffrant de difficultés scolaires : cours de langue, cours de musique, soutien dans les matières scientifiques, cours d'histoire-géographie, etc.

Selon une interview de Philippe Coléon, le PDG du leader du soutien scolaire à domicile Acadomia, le marché du soutien scolaire pèse 2 milliards d’euros en France et les entreprises de cours particuliers à domicile ne représentent que 12 % de ce chiffre d'affaires.

Un chiffre qui met en exergue la part colossale que représente le travail au noir dans le cours de soutien.

Nous avons porté notre réflexion sur les cours collectifs : quels sont les avantages d'apprendre à plusieurs ?

Prendre des cours collectifs ou des cours individuels ?

Pour faire progresser chaque élève en difficulté, trouver un professeur privé pour suivre des cours particuliers est souvent la solution mise en avant par les parents.

Apprentissage à plusieurs : ou comment mêler l'utile à l'agréable !
Et si je profitais du savoir des autres pour réviser les maths ?

Le cours particulier est un moment privilégié où l'on prend le temps de revoir à tête reposée ce qui n'a pas été compris en classe, où chaque élève peut poser ses questions sans avoir la crainte de ralentir le cours, d'être jugé ou raillé par ses camarades.

Mais les enquêtes sociologiques relatives à ce domaine pointent souvent du doigt que les cours à domicile bénéficient le plus souvent aux familles issues de classes sociales favorisées.

Un fils ou une fille de cadres et professions intellectuelles supérieures étant socialement prémuni(e) contre l'échec scolaire, disposant davantage de capital culturel qu'un enfant d'ouvriers ou d'employés, il n'y a que difficilement une redistribution des avantages comparatifs.

A cela, s'ajoute le budget des cours privés : une année de cours particuliers à domicile, ça coûte cher aux familles et les classes dites populaires substituent souvent les études courtes aux études longues.

L'impact du soutien scolaire sur la réduction des inégalités sociales semble donc nuancé.

Quoiqu'il en soit, soutien scolaire et cours particuliers offrent une pédagogie supplémentaire à l'apprenant : certains enfants préfèrent travailler en groupe car ils peuvent mieux se concentrer qu'en classe, où les effectifs sont parfois insoutenables.

Notons tout d'abord que deux options s'offrent aux parents et aux apprenants : choisir une formation individualisée à domicile ou opter pour des stages en groupe, dans une structure dédiée.

Le fondement du cours collectif est de faire se partager à effectifs réduits un même professeur.

Prendre des cours en groupe place l'apprentissage dans une démarche mutualiste et conviviale, un cadre où le savoir se partage, plutôt que de privatiser ce dernier.

Les cours sont souvent constitués d'un petit groupe de dix personnes maximum, selon chaque niveau scolaire (niveau primaire, niveau collège lycée) et selon une méthode de travail collaborative.

Certaines matières correspondent mieux que d'autres au stage intensif en groupe : c'est le cas du cours de langue, du cours de musique, du cours de sport et du coaching sportif, ou encore du cours de mathématiques.

En revanche, on imagine mal prendre des cours collectifs de couture ou cours en groupe pour la préparation aux examens...

Tout dépend donc des objectifs poursuivis, du coût et des matières ciblées.

Selon quelles modalités dispenser des cours collectifs ?

Souvent, on lit que les cours collectifs sont possibles dans toutes matières, de la 6ème à la Terminale.

Différentes formules de cours s'appliquent également, selon que l'on souhaite faire un stage intensif, suivre des stages vacances, un stage de pré-rentrée.

 

Rencontrer du monde lors des cours particuliers : créer du lien social.
Je ne l'imaginais pas, mais je me suis fait des amis grâce à ma préparation aux examens !

L'argument qui est mis en avant est que les professeurs particuliers dispensent une formation conviviale aux personnes qui préfèrent travailler à plusieurs plutôt que seuls.

Il est aussi avancé que les stages en groupe organisent un encadrement plus intensif que le cours dispensé en classe, et que cette modalité de cours s'adapte mieux aux élèves moyens soucieux de se perfectionner, d'avoir une bonne note ou une mention bien à mention très bien à un examen.

Autre modalité inhérente au cours collectif : la leçon est organisée dans les locaux de l'établissement scolaire dans lequel l'élève est inscrit, ou alors dans une structure agréée de services à la personne (Acadomia, Complétude, Cours Legendre, etc).

D'un point de vue de l'enseignant, un maître-mot - bien que mot-valise - semble s'appliquer aux cours particuliers : la flexibilité.

Ce mot à la mode dans nos sociétés libérales s'applique bien pour donner des cours particuliers : les professeurs particuliers auront d'autant plus d'élèves qu'ils seront flexibles, qu'ils s'adaptent en fonction de leur emploi du temps.

Ainsi voit-on le plus souvent les cours collectifs être organisés pendant les vacances scolaires ou en cours du soir (les locaux ferment souvent à 19 heures ou 20 heures).

C'est le cas notamment de nos professeurs sur Superprof, qui incorporent parfois à leur offre de formation des cours en groupe, à trois, quatre ou cinq personnes, dans les locaux où ils travaillent.

Peut-on réellement prendre des cours collectifs dans toutes les disciplines, à tous niveaux et permettre à chaque élève de viser la réussite scolaire ?

Hélas, même si les professeurs sont expérimentés, il y a des domaines où c'est plus difficile d'apprendre en groupe.

Donner des cours de guitare avec d'autres apprenants guitaristes, par exemple, semble plus compliqué que dispenser une même méthodologie pour se perfectionner en dissertation ou en analyse littéraire lors d'un cours de français.

Vous souhaitez donner cours particuliers ?

Cours collectifs : pourquoi apprendre en groupe ?

Si mutualiser l'apprentissage peut être, selon certains élèves, un excellent moyen pour réviser les cours en respectant les programmes scolaires, quels autres intérêts peut-on y trouver ?

Peut-on partager à plusieurs les leçons dans les matières à forte subjectivité ?
Ici, en cours d'arts plastiques : je me nourris de la créativité de mes camarades !

Les avantages des cours particuliers sont multiples.

D'abord, une logique liée à la loi de l'offre et de la demande : plus il y a d'élèves dans un cours collectif, moins le tarif horaire par personne sera élevé.

Généralement, un cours particulier à domicile coûte entre 30 € et 35 € de l'heure, en moyenne.

Toujours selon une moyenne, un cours intensif de 2 heures pour une seule matière coûtera 30 €.

On apprend donc deux fois plus, ou du moins on passe deux fois plus de temps à réviser des notions, pour le même prix.

Et le professeur multiplie son chiffre d'affaires puisqu'il aura - par exemple - 150 € pour deux heures de cours auprès de 5 élèves au lieu de 60 € pour deux heures avec un seul élève.

Ensuite, les cours en groupe peuvent véritablement être efficaces si les élèves aiment se retrouver à plusieurs : ils créent une émulation collective où chacun peut poser ses questions et les faire partager au groupe.

En outre, c'est un vecteur de lien social associé à l'apprentissage.

Un regain de confiance en soi peut être à l'oeuvre dans la mesure où l'élève qui pâtit d'une mauvaise année scolaire peut se sentir isolé ou marginalisé du reste de la classe, et ressentir de la gratification à mieux apprendre auprès d'un effectif plus restreint.

Prenons l'exemple d'une aide scolaire lors d'un cours d'espagnol : réfléchir en groupe sur un texte rédigé en langue espagnole peut faire aider à prendre la parole en public de façon spontanée et à redonner la soif d'apprentissage.

Autre avantage : dans un établissement d'enseignement sous tutelle du ministère de l'Éducation Nationale, le professeur agrégé ou certifié dispense une seule méthode académique pour 30 élèves.

Bien qu'il bénéficie du principe de la liberté pédagogique et qu'il soit libre de choisir ses dispositifs didactiques, il ne peut s'autoriser trop d'écarts vis-à-vis des programmes scolaires plutôt denses et ambitieux.

A l'inverse, nos intervenants vont pouvoir se permettre de faire des digressions ou de s'arrêter sur un point pour le mettre en discussion au sein du petit groupe.

Reprenons l'exemple de notre cours d'espagnol : plutôt que de faire apprendre par cœur une liste de verbes irréguliers (Ser, Estar, Hacer, Conducir, Coger, etc.) avec diphtongues, terminaisons, temps et modes, le cours particulier en groupe permettra de se familiariser avec la conjugaison espagnole de façon ludique.

Comment ?

En incorporant par exemple la conjugaison des verbes dans des phrases simples, dans des sessions de conversation en immersion linguistique entre le groupe d'élèves.

Ainsi stimuleront-ils leur compréhension orale sans avoir l'impression de déployer des efforts cognitifs conséquents.

Puisque le cours particulier est un moment de rattrapage, ou de consolidation scolaire, l'élève pourra se sentir en égalité vis-à-vis des autres, et aidé dans l'accompagnement scolaire et se trouver un nouveau rôle moteur au sein du groupe alors qu'il se trouvait, en classe, en retrait sur lui-même.

Quels sont les inconvénients des cours en groupe ?

A cela, il n'y a pas que des avantages. Toute chose possède malheureusement ses inconvénients.

Les familles qui ont recours au cours collectif ne peuvent pas bénéficier de l'avantage fiscal octroyé aux services à la personne à domicile.

Même en groupe, il est difficile d'adapter la méthode d'apprentissage.
C'est dommage, comme au lycée, on ne peut choisir son livre de russe !

Cela signifie concrètement qu'ils ne régleront pas les professeurs en chèque emploi service universel (CESU) et qu'ils ne seront pas remboursés par le Trésor Public à hauteur de 50 % des sommes engagées au cours de l'année fiscale.

Un coach en cours collectifs a bien résumé le principal écueil des cours en groupe :

"L'un des inconvénients de ces cours collectifs est que certains élèves sont plus expérimentés que d’autres, ce qui peut démotiver certains et notamment les débutants qui n’ont pas les ressources [et l’entrainement] nécessaires pour suivre des exercices de niveau supérieur."

Le problème dans ce cas est donc que les élèves n'avancent pas selon la même progression, tout comme au collège ou au lycée.

Autre désavantage notoire du cours en groupe : la contrainte géographique.

S'il faut traverser la ville en voiture, bus, tram ou métro pour rejoindre la salle de cours, certains élèves pourraient se décourager ou se démotiver et c'est encore pire si les apprenants sont à l'école primaire car les parents devront les accompagner.

Or le temps manque parfois pour emmener son enfant à cette salle de cours.

Ces inconvénients ne vous font pas peur ? Contactez nos enseignants !

Besoin d'un professeur ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.