"Un boxeur, ça boxe", Rocky Balboa

Bien dit Rocky ! Mais c'est également valable pour les femmes : quand elles montent sur le ring, ça n'est pas pour rigoler.

Alors que la boxe anglaise compte plus de 30% de licenciées aujourd'hui (contre 20% en 2010), on peut dire que les consécrations successives de femmes boxeuses participe à l'engouement pour cette discipline.

Retour sur les noms des femmes qui inscrivent leur nom au palmarès du monde de la boxe.

Les championnes de boxe : une réussite récente

Quelles sont les amatrices de boxing les plus connues ?
L'une des plus grandes compétitrices de boxe contemporaines : Cécilia Braekhus

Elles jouent en boxe pro, elles adorent chausser leurs gants de boxe et frapper sur un punching-ball, même sans casque de boxe : ce sont des femmes ayant plusieurs années de pratique derrière elle, ainsi qu'une préparation physique hors-norme. Et elles ramènent des médailles ! Petit tour d'horizon des noms à garder en tête pour les prochaines années.

Myriam Lamare et Sarah Ourahmoune : le palmarès français

Contrairement à un champion du monde masculin, comme Mayweather Jr., les performances en boxe féminines sont moins médiatisées. Et pour une raison simple : elles n'ont accès aux grandes compétitions que depuis la fin des années 1990, ce qui est particulièrement récent.

Les premières à avoir ouvert la voie ne sont autres que des Françaises, comme Myriam Lamare, de son côté, totalise 23 combats professionnels, dont seulement 3 défaites. Elle est aussi championne du monde des poids super-légers (welters) WBA (de 2004 à 2006), de la WBF (2009 à 2011) et de l'IBF (2011). Autant dire qu'elle rafle toutes les mises ! Aujourd'hui reconvertie, elle a été l'objet d'une rumeur selon laquelle elle pourrait devenir la garde du corps personnelle de Charlize Theron... Affaire à suivre !

D'abord, elle est vice-championne olympique 2016 : voici Sarah Ourahmoune ! Son parcours sportif est impressionnant. Elle compte plus de 260 combats de boxe à son actif, elle est non seulement triple championne européenne de boxe française, mais aussi championne du monde amateur (2008). Aujourd'hui, elle est porte-parole du comité Paris 2024, ce qui correspond à la candidature française pour l'accueil des Jeux Olympiques. En parallèle, elle tient un blog santé et bien-être, en donnant des conseils sur la manière de vivre tous les jours.

Cécilia Braekhus, la Norvège aux commandes

Originaire de Colombie, mais Norvégienne de nationalité (après une adoption à l'âge de deux ans), Cécilia Braekhus devient vite une passionnée des gants de boxe, qu'elle enfile régulièrement, même toute petite.

Lors des Mondiaux de 2005, elle finit avec une médaille d'argent. Ce Championnat du monde de boxe anglaise marque pour elle le début d'une longue série : championne d'Europe, elle totalise 29 combats professionnels avec aucune défaite, et 8 victoires par K.O, un record dans l'histoire de la Boxe féminine.

Successivement, entre 2009 et 2014, elle tient sur la durée en conservant ses titres mondiaux à la WBA, WBC, WBO et l'IBF. Cela la hisse auprès de grands boxeurs ayant obtenu l'ensemble des ceintures, comme Terence Crawford.

 

Quelles sont les boxeuses célèbres ?
Christina Hammer obtient le titre ultime d'une Fédération internationale après un combat

Christina Hammer, la boxeuse reconvertie

D'origine Kazakh, la boxeuse allemande compte aujourd'hui parmi les grands invaincus du ring, côté femmes. En effet, lors de ses 22 combats, elle n'a subit aucune défaite, mais a gagné à 10 reprises par K.O. Passionnée par le renforcement musculaire et le monde de la beauté, elle a fait beaucoup de mannequinat, en parallèle de ses compétitions.

Son premier titre, Christina Hammer l'obtient face à une autre Allemande en 2009. Ce match de boxe s'est soldé par une victoire, comme beaucoup de ses combats ultérieurs. À tel point que cela lui a permis d'obtenir plusieurs distinctions comme le titre de "boxeuse de l'année de la WBO", en 2011 et en 2013.

Par ailleurs, c'est la seule boxeuse d'Europe à posséder la récompense de l'anneau de Diamant, délivré par la WBO. Aujourd'hui, sans s'éloigner des cours de boxe hebdomadaires, elle consacre du temps à son affaire personnelle : un casino en ligne, dont elle reverse une partie des bénéfices à une association de charité, la World Boxing Cares.

Ikram Kerwat, la percée aux States

Tout récemment titrée Championne du monde de boxe WBU aux États-Unis (2017), Ikram Kerwat, d'origine tuniso-allemande, ne se destinait pas aux tapis de boxe. Elle subit des influences diverses, commençant par pratiquer le judo, pour être ensuite prise sous l'aile d'une championne de kickboxing.

Son premier combat professionnel a lieu en 2010, en Allemagne, s'est soldé par une troisième place sur le podium. Les arts martiaux n'ont aucun secret pour cette passionnée de l'uppercut et du sac de frappe. Pour elle, l'affrontement est important ! Elle fait partie des graines de boxeuses à suivre, grâce à ses 8 matchs pro comptant 7 victoires, dont 6 par K.O, rien que ça !

Les boxeuses connues dans le monde entier

Qui sont les grandes boxeuses françaises ?
Mossely, en route pour la victoire aux JO 2016

Côté boxe amateur ou boxe loisir, la Fédération française de boxe rappelle aussi que beaucoup de femmes très connues, ou qui s'illustrent dans des variantes de la boxe. D'ailleurs, le cinéma a participé au développement de cet engouement pour la boxe féminine, grâce au film Million Dollar Baby (de Clint Eastwood) par exemple.

C'est le cas de plusieurs boxeuses, dont on peut suivre les aventures sur leur compte Instagram ou le blog personnel.

Estelle Mossely

Boxeuse française de renom, Estelle Mossely a fait partie de la délégation de la Fédération française de boxe pour les Jeux Olympiques de Rio, qu'elle a remporté haut la main (en même temps que son mari en boxe homme, Tony Yoka) avec une médaille d'or. Cette dernière se reconvertira ensuite à la boxe amateur, et se concentrera sur d'autres projets, plus personnels.

Sa consécration en 2016 lui a donné une envergure internationale, bien qu'elle ait déjà accumulé de nombreux titres en boxe amateur en poids plume.

Née d'un père congolais et d'une mère ukrainienne, Estelle Mossely s'intéresse très tôt à la boxe et rejoint par la suite le club Red Star de Champigny sur Marne. Parallèlement à son activité de boxeuse professionnelle, elle a obtenu un diplôme d'ingénieur et travaille de ce fait chez Allianz.

En 2016, après sa victoire aux Jeux Olympiques, elle se voit même remettre la Légion d'Honneur !

Mariana Juarez, la montée au sommet

Cette Mexicaine née en 1980 a un parcours des plus atypiques : après plusieurs dizaines de combats libres dans son pays d'origine, elle demande à son agent de lui trouver des adversaires à sa taille, aux États-Unis. C'est ainsi qu'elle émigre en Californie, après plusieurs propositions de mannequinat, qu'elle décline.

Spécialisée dans le full fight, elle expérimente quelques défaites, sans jamais se décourager. Elle est cependant surnommée la "Barbie du ring", en référence à son attitude et son maquillage toujours de mise, même lors d'un grand match de boxe.

Elle fait partie des boxeuses "anciennes générations" dont on attend la reconversion finale avec beaucoup d'intérêt !

Laila Ali, l'héritière

Désormais "off ring", cette multiple championne du monde par K.O (21 fois) et restée invaincue n'est autre que... La fille de Mohammed Ali, rien que ça ! Tout aussi tactique que son père, Laila Ali a su se faire son propre nom dans l'arène : d'ailleurs, le combat entre elle et Avril Fowler restera dans les annales, avec ses 31 secondes de durée !

Elle détient de nombreux palmarès, signe d'une constante régularité : championne du monde WIBA (2002 - 2007), IWBF (2002 - 2004) et WBC (2005 - 2007), elle est aussi championne de poids lourds (mi-lourds) IWBF, en 2004.

Son dernier combat l'amène sous les deux d'un autre type de projecteurs : celui de la télévision ! Elle participe à des émissions de téléréalité, tourne des films et présente des émissions à partir de 2005.

Quel type de boxing pratiquent les femmes ?
La boxeuse hors-pair Rousey : une grande gagnante !

Ronda Rousey, la redoutable

Kick boxing, MMA, full contact : elle fait partie des athlètes les plus en vogue de la dernière décennie, grâce aux sports de combat qu'elle pratique quotidiennement. Combattre, frapper, esquiver, elle sait se battre et mettre son adversaire au tapis dès le premier round, au bout de trois minutes, après un intense corps à corps.

Elle aime particulièrement défier ses adversaires et les vaincre. Son attitude et ses performances sont telles qu'elle est régulièrement sollicitée pour tourner des campagnes de publicité, jouer dans des films ou même, faire du mannequinat. Si on n'appelle pas ça une belle reconversion...

Anissa Meksen, la championne tout terrain

Qui sont les plus grandes boxeuses du monde ?
Anissa Meksen fait vraiment honneur à la France ! (source : Mouv)

Anissa Meksen est une boxeuse française née le 28 Avril 1988 à Nancy. Enfant, elle est déjà très attirée par les sports de combat aux poings et aux pieds. Ainsi, elle pratique le judo, le karaté et le jiu-jitsu. C'est à l'âge de 12 ans qu'elle est initiée à la pratique de la boxe grâce à son frère.

Elle fait ses débuts dans l'univers de la boxe dans un club près de Nancy à 12 ans. Par la suite, elle intégrera différents organismes de boxe jusqu'à rejoindre une structure de haut niveau à Toulouse à ses 18 ans afin d'obtenir un diplôme en lien avec son activité sportive.

Anissa gagne ensuite le championnat de France chaque année de 2002 à 2013, elle est ainsi championne de France 11 fois en savate boxe française. De plus, entre 2008 et 2011, elle remporte 4 fois le championnat du monde. Il faut ajouter à cela le titre de championne d'Europe en 2007, 2010 et 2011.

En 2013, elle est une fois de plus championne du monde. A ce moment de sa carrière, ayant gagné tant de championnats, la grande boxeuse considère avoir fait le tour de la discipline. La même année, elle décide donc de se rendre en Thaïlande pour s'essayer au Muay Thaï lors du championnat du monde.

Bien évidemment, elle gagne. Anissa enchaîne ensuite les victoires et se fait sacrer championne d'Europe de boxe thaï. Elle ajoute à cela, la même année (2014), un titre de championne du monde dans la même discipline. Elle récidive l'exploit de devenir championne d'Europe en 2015, suivie la même année de la ceinture mondiale.

Anissa décide alors de se tourner vers la boxe anglaise dès 2017. Après un premier match gagné, elle aurait déclaré :

"Je ne connais pas très bien la boxe anglaise, vous ne me connaissez pas non plus, mais vous allez vite me connaître".

Décidément, la championne ne doute de rien et elle a bien raison ! Son deuxième combat est gagné haut la main. Désormais, Anissa est expatriée en Thaïlande pour s'entraîner au Tiger Muay Thaï et elle revient régulièrement en France pour donner des cours de boxe dans des salles un peu partout.

Son palmarès actuel est de 118 combats dont 114 victoires (32 par KO) et 4 défaites. Anissa fait briller la boxe féminine et la France partout dans le monde !

Katie Taylor

Née le 2 Juillet 1986 à Bray en Irlande, Katie Taylor est une sportive qui joue sur plusieurs tableaux : le football et la boxe. Elle peut se targuer d'avoir accumulé plusieurs récompenses mondiales de boxe depuis sa reconversion professionnelle en 2016.

La sportive commença à boxer en 1998, âgée seulement de 12 ans, en s'entraînant avec son père, lui-même boxeur amateur et entraîneur. Elle remporte son premier titre européen en 2005 en Norvège dans la catégorie des moins de 60 kg. L'année suivante, en Russie, elle parvient aux quarts de finale du championnat du monde.

Elle continue à exercer ses talents dans la boxe amateur et gagne, en 2006, le championnat d'Europe pour la deuxième fois. La même année, elle remporte le championnat du monde de boxe amateur à New Delhi et devient la première championne du monde irlandaise de l'histoire.

Elle enchaîne ensuite les titres, toujours en amateur :

  • 2007 : championne d'Europe,
  • 2008 : championne du monde,
  • 2010 : championne du monde,
  • 2012 : championne du monde et médaillée d'or aux Jeux Olympiques.

Elle se décide à lancer sa carrière professionnelle en 2016 et remporte sa première victoire face à la polonaise Karina Kopińska. Elle enchaîne les victoires jusqu'à obtenir sa première ceinture de la WBA en 2017. En 2018 et 2019, elle remporte les titres de la IBF, de la WBO et de la WBC.

En seulement 14 combats, elle a réunit tous les titres majeurs de sa catégorie !

En 2019, Katie devient également championne du monde WBO des poids super-légers. A coté de cette carrière prometteuse de boxeuse, elle est aussi footballeuse : internationale irlandaise, elle compte 40 sélections dans les différentes catégories d'âge et a joué dans deux clubs dublinois.

En 2006, elle rejoint l'équipe nationale irlandaise lors de la coupe du monde féminine de football. Cependant, en 2009, elle décide que c'est vers la boxe que va sa préférence. Cette quintuple championne du monde de boxe a bien fait de choisir cette discipline !

Mary Kom

Quelles sont les boxeuses les plus connues ?
Malgré une situation familiale et financière difficile, Mary Kom a tout de même réussit à atteindre des sommets ! (source : Eurosports-FR)

Mangte Chungneijang Mary Kom est une boxeuse amateur indienne née le 1er Mars 1983 en Inde. Malgré un parcours scolaire chaotique, Mary Kom est fortement intéressée par la boxe depuis toute jeune. C'est le succès de Dingo Singh aux jeux asiatiques de Bangkok qui lui donnent l'envie de devenir boxeuse dans les années 2000.

Ses débuts dans la boxe amateurs furent laborieux : sa famille étant très pauvre, elle n'avait que très peu de soutien financier ce qui explique que pendant 5 ans, son régime alimentaire était très loin de celui recommandé pour les sportives : aucune protéine, principalement du riz et des légumes.

Cependant, cela ne l'empêche pas de remporter rapidement le First State Level Invitation women's boxing championship en 2000. L'année suivante, elle participe aux championnats du monde aux Etats-Unis et y obtient une médaille d'argent. Ce ne sera qu'en 2002 qu'elle obtiendra la médaille d'or.

Mary enchaîne ensuite les succès, notamment en Inde, de 2000 à 2005 ainsi que la médaille d'or à la Venus Women's Box Cup en 2006. Elle passe ensuite deux ans sabbatiques, puis revient sur le devant de la scène aux championnats d'Asie en 2008 avec une médaille d'argent, puis une médaille d'or en 2009 aux Jeux Asiatiques.

Elle réussit à devenir 5 fois championne du monde de boxe amateur en catégorie poids pailles (2002, 2005 et 2006) et poids mi-mouche en 2010. Elle obtient également une médaille de bronze aux JO de 2012. Elle tente de faire un dernier coup d'éclat aux JO de 2016, mais ne passe pas les qualifications.

Néanmoins, cela ne l'arrête pas et en 2017 elle est sacrée championne d'Asie de boxe amateur. En 2018, elle obtient des médailles d'or aux championnats du monde et aux Jeux du Commonwealth (catégorie poids mi-mouche). Elle termine par une médaille de bronze aux championnats du monde de 2019.

Sa vie est relatée dans son autobiographie, Unbreakable et par un biopic de 2014 avec Priyanka Chopra dans le rôle principal. Elle est aussi très active en politique puisqu'elle occupe un siège à la chambre haute du Parlement indien. Ses combats sont multiples : animaux, discriminations et aide aux jeunes boxeurs défavorisés.

Maïva Hamadouche

Née en 1989 à Albi, Maïva Hamadouche évolue au sein d'une famille de 6 enfants élevés par une mère célibataire. Après avoir obtenu son baccalauréat ES, elle veut se diriger vers le droit mais les difficultés financières de sa famille lui font abandonner cette idée. Elle est aussi très intéressée par l'armée.

En effet, le déminage l'attire énormément. Elle est alors reçue à l'Ecole nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent. Cependant, elle ne souhaite pas quitter la France afin de pouvoir continuer à pratiquer la boxe. Ainsi, elle choisit d'entrer dans la police nationale à 19 ans.

Très impliquée dans son travail, elle reçoit notamment la Médaille de Bronze du Courage et du Dévouement de la préfecture de Paris en 2018 pour avoir sauvé la vie d'un jeune migrant mauritanien.

Concernant sa carrière sportive, Maïva commence par le football avant de sa lancer dans la savate boxe française à 14 ans, pratiquant également la boxe anglaise. Elle devient professionnelle en 2013 et parvient à être 6 fois vice-championne de France en savate et boxe anglaise.

Elle décide alors de se consacrer pleinement à la boxe anglaise. En 2015, elle est championne d'Europe des poids légers ; en 2016, elle est championne du monde IBF des super-plumes. Elle conserve ce titre plusieurs fois la même année et en 2018.

En 2019, elle fait son retourne en équipe de France de boxe amateur tout en continuant à défendre son titre mondial en professionnel. La même année, elle obtient une médaille d'argent aux championnats d'Europe. Surnommée El Veneno (le poison), la boxeuse a encore de belles années devant elle !

Claressa Shields

Quelles sont les championnes de la boxe féminine ?
Sur ses 78 combats en amateur, Claressa en a gagné 77 et sur ses 9 combats en professionnel, elle les a tous gagné... (source : Los Angeles Times)

Claressa Shields est une boxeuse américaine surnommée le T-Rex, ce qui en dit long sur ses capacités sur le ring. Née en 1995 à Flint, elle s'intéresse à la boxe après que son père lui ait parlé de Mohammed Ali et de sa fille Laila et se fait alors entraîner par Jason Crutchfield, ancien champion local de boxe.

A 16 ans, elle est déjà championne des Etats-Unis. En 2012, aux Jeux Olympiques de Londres, elle domine tous ses combats et obtient la médaille d'or, devenant la première boxeuse américaine à remporter cette récompense dans les débuts de la boxe féminine aux JO.

En 2013, Claressa devient championne du monde en Corée du Sud et devient alors favorite pour les JO de 2016 à Rio. C'est là-bas qu'elle obtiendra une nouvelle médaille d'or. Elle se décide alors à entrer dans le monde professionnel de la boxe et devient le visage de la boxe féminine aux Etats-Unis.

Elle se donne alors l'objectif de devenir championne du monde dans trois catégories de poids différentes. Ainsi, après 2017, Claressa obtient deux titres mondiaux en poids super-moyens (WBA et IBF). Elle est aujourd'hui toujours invaincue avec 9 combats à son actif depuis son entrée dans la voie professionnelle !

Définitions "boxeuse"

Quelle est la différence entre une boxeuse et une championne de boxe ?

Si toutes deux s'entraînent dans un boxing club ou une salle de boxe classique, une championne de boxe se distingue par l'obtention d'un titre mondial ou d'une médaille de bronze, d'argent ou d'or (parfois, d'une ceinture), reconnus par une Fédération internationale (comme la WBO ou l'IBF).

Une boxeuse, c'est une femme qui veut boxer, se donner à fond, et qui n'accepte pas la défaite, quel que soit le type de boxe pratiqué. En somme, être boxeuse, c'est un véritable état d'esprit !

Qui sont les sportives de la boxe ?
La boxe féminine est une discipline qui reçoit de plus en plus d'attention et met ainsi en lumière des sportives de très haut niveau !

Quel type de boxe pratiquent les boxeuses réputées ?

Boxe thaïlandaise, savate boxe francaise ou encore boxe américaine : pratiquer la boxe dans son ensemble requiert une bonne condition physique, et une envie de challenger ses propres limites. Que vous soyez finalistes d'un grand match à Wembley, ou seule face à vos sacs de frappe dans un club de boxe en France, le plus important est d'apprécier les bienfaits de la boxe.

Ces derniers sont nombreux :

  • Améliorer votre technique de frappe avec le poing,
  • Vous sentir mieux dans votre peau,
  • Exprimer vos sentiments après une dure journée.

Alors, si beaucoup de boxeuses mènent de front plusieurs carrières (boxeuse professionnelle, maman à temps plein, femme d'affaires, mannequin), c'est simplement parce que la boxe thai n'est pas une contrainte, mais une passion.

Elles ont toutes commencé quelque part, notamment avec des cours de boxe, en salle, avec un coach sportif, ou bien chez elle, à domicile ! Il est vrai que derrière chaque champion de boxe et chaque championne, se cache généralement un mentor...

Vous connaissez désormais tout ce qu'il faut savoir concernant les boxeuses les plus célèbres au monde. Pour en savoir plus sur ce sport de combat ou ses variantes telles que la boxe thaï, la boxe française savate ou la boxe fitness, vous pouvez consulter nos autres articles.

Vous pouvez également prendre un cours de boxe anglaise ou un cours de boxe française avec un coach de boxe sur le site de Superprof !

Besoin d'un professeur de Boxe ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.