"Le professeur a réussi au moment où son élève devient original." Lane Cooper

Il y a plus d'un million de professeurs particuliers partout en France sur la seule plateforme Superprof.

Avant de donner des cours de russe, mieux vaut savoir à quoi s'attendre. On ne se lance pas dans l'enseignement des langues étrangères sans avoir la moindre idée de la méthodologie à adopter pour faire progresser ses élèves.

Que l'on souhaite donner des cours collectifs, des cours individuels ou des cours de russe en ligne, il faut savoir s'organiser.

Voici quelques conseils pour bien dérouler son cours de langue russe.

Comment définir le déroulement d'un cours en langue russe ?

Pourquoi enseigner la langue russe ?
Que ce soit dans une salle de classe ou en cours individuel, le contenu d'un cours de russe est identique

Avant toute chose, vous devez savoir qu'être professeur particulier de russe implique à la fois beaucoup de libertés dans votre enseignement, mais aussi beaucoup de responsabilités, notamment vis-à-vis des attentes de vos élèves. Car avant qu'il y ait cours de russe, il y a "sélection" par l'élève de vos services. Votre cours de langue peut se dérouler de différentes manières :

  • En cours individuel chez l'élève, ou chez vous, ou dans un lieu neutre,
  • En cours collectif, avec d'autres apprenants de russe,
  • En stage intensif de russe, notamment pendant la période des vacances scolaires.

Quel que soit le format de cours, le contenu reste la priorité : mais on n'enseigne pas de la même manière que l'on enseigne à une seule personne 

Il est donc important pour vous de proposer des formules adaptées à vos potentiels élèves. Par exemple, si ces derniers recherchent des tarifs avantageux pour apprendre le russe, il faudra proposer un cours collectif et rassembler plusieurs élèves intéressés. Si un étudiant vous parle de sa volonté de passer le TRKI le mois prochain, mieux vaut un stage intensif. Si l'élève n'a pas d'objectif immédiat et un budget solide, les cours particuliers individuels sont recommandés.

Dans certains cas, vous n'aurez pas le choix : si vous travaillez pour un organisme de formation, c'est lui qui planifient les possibilités et vous prenez les créneaux

Tout dépendra aussi du niveau de l'élève :

  • En général, des cours collectifs sont proposés du niveau B1 au C2 (pour permettre l'échange, la conversation, le débat),
  • Les niveaux A1 à A2 progressent plus vite en format individuel.

Ce choix est vraiment essentiel pour déterminer le contenu de votre cours de russe ainsi que les objectifs d'apprentissage de vos élèves.

Petite précision : aussi, un cours russe à distance, par webcam notamment, demande un tout autre type de structure, d'où l'intérêt de maîtriser les formats proposés.

Alors, comment organiser votre premier cours une fois sélectionné et que vous êtes d'accord sur les tarifs ? 

Préparer le premier cours de russe avec un élève

Comment préparer son cours de russe ?
Il ne suffit pas d'être polyglotte pour dispenser un apprentissage des langues ! (source : Cosmopolitan)

Être professeur de russe ne s'improvise pas et nécessite organisation et discipline. Votre cours de russe devra être préparé à l'avance.

Si c'est votre cours d'essai avec un élève, pas question de se lancer à corps perdus dans un cours magistral.

Il s'agit davantage d'un cours pour se jauger mutuellement, apprendre à se connaître et savoir si le feeling passe.

Lors de cette rencontre, le professeur particulier devra détailler son parcours et approfondir les éléments de son annonce.

C'est à lui de mener l'entretien tout en laissant l'élève poser ses questions.

Dans un premier temps, le professeur se présentera en donnant des détails sur son parcours scolaire et professionnel, ainsi que sur ses expériences.

Puis, le plus important est de décrire votre méthode d'apprentissage : comment se déroule un cours type avec vous.

Ainsi, pour vous préparer à votre première rencontre avec un élève, vous devez connaître en détails votre CV de prof, vous montrer sûr de vous et sympathique pour donner confiance.

Vous devez montrer que vous savez ce que vous faites et que vous savez organiser votre cours en fonction des objectifs de votre élève.

Objectifs qu'il faudra définir ensemble.

Votre élève souhaite-t-il découvrir la culture russe, améliorer son expression orale, suivre des cours de grammaire russe, avoir une excellente note à son examen de russe ou encore devenir bilingue ?

Selon son objectif, vous pourrez ensuite préparer vos futurs cours avec lui.

Il est aussi conseillé de tester le niveau de votre élève (niveau débutant, niveau intermédiaire, niveau avancé). S'il n'a jamais fait de russe de sa vie, ce sera facile et nul besoin de l'embarrasser avec des questions.

Si en revanche, l'élève a déjà un certain niveau, vous pouvez lui poser des questions en langue russe afin de voir s'il est capable de répondre mais aussi de constater son niveau en phonétique à travers sa prononciation ou en grammaire russe.

Selon le niveau, ne vous contentez pas de questions bateaux comme comment tu t'appelles ou quel âge as-tu mais proposez des questions plus compliquées pour pouvoir évaluer réellement son niveau comme as-tu des frères et soeurs, quel sport pratiques-tu...

Envie de donner des cours russe paris ?

Fixer des objectifs à chaque cours de russe

Que faire durant une heure de cours de russe ?
Une séance franco russe tous niveaux se prépare à l'avance.

Parler russe couramment ne fera pas forcément de vous un bon prof. De même, savoir improviser est une bonne chose en tant qu'enseignant mais il faut être cohérent.

Et pour faire preuve de cohérence et savoir où l'on va, il faut se préparer.

Dans un premier temps, il faut que l'objectif final soit fixé. C'est à cela que sert le premier cours.

En fonction de l'objectif final, c'est à vous de fixer des objectifs intermédiaires, qui rendent l'objectif final plus facile à atteindre et montre la progression de votre élève.

A chaque cours, un mini-objectif doit être défini et l'élève pourra lui-même dire s'il l'a réussi ou non. Par exemple :

  • Réussir un exercice,
  • Apprendre une date importante de la civilisation russe,
  • Choisir un livre à lire en littérature russe,
  • Apprendre une nouvelle déclinaison,
  • Savoir se présenter en langue russe,
  • Comprendre parfaitement un audio authentique de natif...

Attention à bien adapter les objectifs en fonction des élèves. Chaque élève doit avoir des objectifs intermédiaires personnalisés pour rendre votre travail efficace.

Avoir une méthodologie en langue russe adaptable à vos élèves

Comment enseigner le russe à des non natifs ?
Lire, écrire, écouter : quelle méthode utilisez-vous avec des non russophones ?

Fixer des objectifs d'apprentissages, que l'on appelle des "objectifs pédagogiques", c'est important, mais cela ne doit pas être votre seul guide. L'avantage de l'enseignement des langues étrangères, c'est que vous êtes libre d'adopter plusieurs méthodes en fonction de vos élèves, mais il est important d'avoir une sorte de fil conducteur, votre "patte d'enseignant". En gros, qu'est-ce qui fait que vous vous distinguez de vos concurrents ?

Cela résidera certainement dans votre adaptabilité. En effet, il existe plusieurs méthodes pour enseigner le russe à des débutants totaux, ou à des russophones confirmés :

  • La méthode classique, basée sur des ouvrages ou des ressources pédagogiques officielles,
  • La méthode moderne, qui ajoute des ressources interactives en ligne,
  • La méthode contemporaine, qui mêle expression orale, communication, et écriture,
  • La méthode ludique, basée sur l'apprentissage via des exercices,
  • La méthode intensive, qui consiste à faire assimiler un grand nombre de choses en peu de temps, en se basant sur les quatre piliers (lecture, compréhension, expression écrite et orale).

Il existe bien sûr d'autres méthodes, mais ces dernières sont les principales que vous pouvez trouver dans les ouvrages pédagogiques.

Et vous, quel est votre fil conducteur ? 

Pour certains professeurs, il s'agira par exemple de faire découvrir la culture russe à travers des ateliers pratiques, afin de rompre avec la monotonie académique ou le format classique des cours (atelier cuisine, peinture, poterie, bref, tout est permis !). Pour d'autres, des sorties culturelles avec usage unique de la langue russe sera une autre option. Le tout est de s'accorder avec l'élève, en lien avec ses objectifs à court et long terme.

La difficulté de donner des cours à plusieurs élèves différents, c'est de mélanger vos méthodes : il est fortement conseillé d'avoir une sorte de cahier pédagogique de professeur particulier, dans lequel vous répertoriez vos échanges initiaux avec l'élève (pendant le cours test ou de présentation par exemple), ainsi que la méthode que vous avez choisie. De la sorte, vous évitez les confusions ou la perte de temps.

Soyez rigoureux et dans le suivi permanent ! 

En effet, la préparation d'un cours prend déjà assez de temps, alors si vous devez en plus réfléchir à quel cours vous avez déjà abordé, vous n'êtes pas rendu. N'hésitez pas à tenir un agenda, un tableau récapitulatif ou tout autre support pour assurer un bon suivi de votre élève.

Préparer chaque cours de russe avec soin

Comment améliorer le déroulement d'une séance de russe ?
Faites preuve de créativité dans la préparation de vos cours privés. (source : The Culte)

Une fois l'objectif du cours défini, il est temps de passer au coeur du sujet : la préparation de votre cours.

Apprendre le russe passe par plusieurs étapes :

  • Connaître l'alphabet cyrillique,
  • Perfectionner sa compréhension orale,
  • Apprendre à parler russe,
  • Assimiler des expressions russes...

Pour chaque notion enseignée, il faut bien délimiter le sujet. A chaque problématique son début et sa fin.

Apprendre l'alphabet russe par exemple commence par l'enseignement de chaque lettre et termine lorsque l'élève connaît tout son alphabet par coeur.

Prévoyez des exemples à chaque notion enseignée. Les phrases d'exemple lorsqu'un élève apprend la grammaire sont indispensables pour l'aider à mieux retenir. Et parlez russe le plus possible durant le cours !

D'un cours sur l'autre, relisez les cours dispensés à l'élève pour vous remettre dans la peau de l'apprenant et savoir comment structurer le cours suivant.

Pour vous aider dans la préparation de chaque cours, vérifiez à la fin d'une séance que la notion abordée est bien comprise. Si ce n'est pas le cas, cela pourra faire le sujet d'un rappel et d'un approfondissement.

Essayez sans cesse de vous mettre à la place de l’élève pour comprendre ce qu’il n’a pas assimilé et vous demander comment l'aider pour atteindre tel ou tel objectif.

Prévoyez également des fiches récapitulatives du cours à donner à l'élève à la fin. Celui-ci pourra les relire avant le prochain cours et s'auto-évaluer sur sa mémorisation et sa compréhension.

Si votre élève demande une préparation aux examens, procurez-vous des sujets d'annales et entraînez-le dans les conditions réelles.

Faire une évaluation est utile au début de la relation mais peut également se faire ponctuellement, toutes les 5 ou 6 séances afin d'établir un bilan de ses faiblesses, ses forces, ses manques et ses besoins.

C'est un excellent moyen de lui montrer qu'il a progressé également et de continuer à le motiver.

N'hésitez pas à faire un résumé de sa progression régulièrement pour l'encourager. Un prof particulier est un véritable coach scolaire. Son rôle est de faire progresser l'élève pas à pas et de toujours le pousser vers le haut.

En résumé, pour bien préparer chaque cours, voici la marche à suivre :

  • Listez les objectifs intermédiaires à atteindre,
  • Sous chaque objectif, notez les leçons à présenter à l'élève,
  • Cherchez les supports pour l'apprentissage (audio, images, textes, vidéos...),
  • Préparez des exercices pour la mise en pratique,
  • Etablissez un planning en fonction de tout cela. Vous pourrez le fournir à votre élève pour lui montrer sa progression tout au long de l'année.

Quelques points d'attention pour organiser son cours de russe

Anticipez les questions que pourraient avoir votre étudiant. Dès que vous préparez une leçon, demandez-vous quelles questions pourraient être posées par l'apprenant.

Ainsi, vous pourrez soit structurer votre cours en fonction de ces questions, soit mieux vous préparer à y répondre le cas échéant.

Le plus important dans un cours particulier est l'écoute du professeur. En cours de français, en cours d'italien ou en cours de russe, le professeur doit se montrer attentif à l'élève pour comprendre ses problèmes et les résoudre.

Un cours de russe ressemble à un cours de conversation. Ne vous mettez pas dans la position du professeur donnant un cours magistral. Parfois, l'élève posera une question qui n'a pas grand chose à voir avec le sujet initial. C'est à vous de savoir jongler avec ces digressions et de revenir au sujet principal du cours.

Vous pouvez aussi noter la question pour l'approfondir par la suite dans un autre cours.

Comment faire progresser un élève en russe ?
N'hésitez pas à vous montrer inventif !

Lorsque vous préparez vos cours, il faut faire attention à la montre. Si vous avez une heure de cours de russe, il faut la délimiter de façon claire pour avoir le temps d'aborder totalement la notion souhaitée :

  • 10 minutes de révision de la leçon précédente,
  • 20 minutes de cours avec des exemples,
  • 20 minutes d'exercices d'application,
  • 10 minutes de rappel de la leçon et de devoirs éventuels pour la fois suivante.

Vous pouvez vous servir de matériel pédagogique existant mais le mieux est encore de créer le vôtre et de le pérenniser. Vous pourrez vous en servir dans plusieurs cours différents en fonction bien sûr des objectifs de vos élèves.

Si vous êtes étudiant, attention au faible écart d'âge qui peut être à la fois un atout et une faiblesse. Ne vous conduisez pas de manière familière avec les plus jeunes. Ils seront plus à l'aise avec vous mais vous devez conserver le rôle de professeur expérimenté en instaurant une certaine distance pour garder votre autorité.

Apprendre une langue est un processus vivant et changeant. N'ayez pas peur en tant que professeur de ne pas tout savoir et invitez vos élèves à chercher par eux-mêmes.

Les cours à domicile pour adultes ou enfants doivent permettre à chacun de se sentir à l'aise et en confiance pour apprendre la langue russe dans la bonne humeur !

N'hésitez pas à utiliser le jeu, notamment en cours intensifs et en cours collectifs pour casser la monotonie et faire apprendre le russe facilement et de manière ludique. Vous pouvez aussi proposer d'étudier un film russe ou d'imaginer une suite à un extrait d'un livre de Tolstoï ou Dostoïevski !

Ces conseils se veulent d'ordre général car chacun est libre d'organiser son cours comme il l'entend et surtout en fonction des objectifs de ses élèves.

L'expérience vous fera sans nul doute modifier vos cours pour trouver la formule idéale pour chacun de vos élèves. 

Les ressources pédagogiques enseignantes pour vos cours de russe

De quoi se compose un cours de russe ?
L'Institut Pouchkine de Moscou, une référence pédagogique en ligne pour donner vos cours (Source : Institut Pouchkine)

Quand bien même vous soyez un excellent enseignant de russe (natif ou non), il faut vous appuyer sur des ressources pédagogiques pour alimenter et orienter vos cours de russe, surtout au début de votre carrière. Une fois que votre méthode est claire et assimilée de votre côté, vous n'en n'aurez plus besoin.

Ces ressources sont aussi des références pour vos élèves, qui peuvent aller vérifier des sources clés ou approfondir leurs connaissances 

Parmi les ressources enseignantes les plus connues, on retrouve :

  • Le site de l'Institut Pouchkine, qui décrit pas à pas le contenu des cours en fonction du niveau visé par l'élève,
  • L'INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales), qui propose souvent des formations ou des workshops aux enseignants russophones,
  • Le CIEP, qui propose des ressources plus généralistes sur la méthode d'enseignement.

À cela s'ajoutent d'autres ressources russophones pour nourrir vos contenus de cours, comme :

  • Russian World, avec des exercices orientés sur la réussite de l'examen du TRKI,
  • Russe Facile, composé essentiellement d'exercice de grammaire et de vocabulaire,
  • Le Blog de Tania, une référence pour l'apprentissage débutant en russe,
  • Russian-Plus.com, qui propose surtout des exercices thématiques.

Ces ressources peuvent vous inspirer pour créer vos contenus, mais vous êtes libre de créer ce que vous souhaitez.

Il est évident que vos ressources sont aussi personnelles : expériences, connaissances, tout est bon pour faire de votre cours de russe un moment unique. Aussi, pensez à adapter les ressources ou à donner à votre élèves des sites internet en lien avec leurs thématiques d'intérêt. Même chose s'ils préparent un examen ou un certificat de langue.

En parlant de vos élèves, n'oubliez pas de prendre de leurs nouvelles, même après la fin de votre enseignement !

Ne pas oublier le suivi de vos élèves russophones

Comment enseigner le russe ?
Quel que soit l'âge de vos élèves, n'oubliez pas de leur faire vivre la culture russe ! (Source : La Nouvelle République)

Faire évoluer vos élèves et leur apprendre des choses, c'est bien, mais savoir quel impact cela a eu sur leur carrière ou leur vision du monde, c'est encore plus gratifiant. Il est donc essentiel d'instaurer un climat de confiance dès le début de votre travail ensemble, et d'expliquer que vous vous situez dans le long terme.

Être professeur particulier de russe, ce n'est pas quelque chose qui se prend à la légère : votre enseignement joue un rôle essentiel, souvent à court terme, mais parfois sur un plus long terme. Qui ne se souvient pas d'un professeur connu dans les premières années d'école, ou à l'université, que ce soit positivement ou négativement ? Tout le monde ! Vous êtes un individu d'autorité, mais aussi un prestataire de service, ce qui explique que vous devez :

  • Vous montrer autoritaire pour permettre la progression (ne laissez pas l'élève ne pas faire ses devoirs à la maison ou ne pas pratiquer le russe pendant une semaine),
  • Vous montrer facile à vivre et ouvert, pour entretenir de bonnes relations,
  • Vous projeter dans l'avenir de l'élève, pour trouver la méthode adéquate.

Sur Superprof, les professeurs particuliers disposent d'un système de commentaires, émis par les anciens élèves : c'est aussi une vitrine pour de futurs étudiants qui s'interrogent sur la méthode de tel ou tel professeur 

On a souvent tendance à se dire qu'une fois l'année d'enseignement terminée, on est tranquille, mais il est important de pouvoir effectuer un suivi de vos élèves en langue russe. Cela passe par plusieurs techniques :

  • Organiser un système de feedback du côté de vos élèves, pour améliorer votre méthodologie ou le contenu de votre formation,
  • Garder le contact via email ou les réseaux sociaux,
  • Prendre des nouvelles à l'issue des examens ou des échéances de vos étudiants, pour incorporer les résultats dans vos chiffres comme professeur.

Être professeur particulier de russe, c'est aussi devoir développer son côté entrepreneur en allant chercher les bonnes combines pour vous mettre en valeur ! 

Votre méthode d'enseignement et votre relationnel sont des points clés de votre cours de russe, qui déterminera aussi l'intérêt de futurs élèves pour vous. D'autant qu'aujourd'hui, il n'est plus difficile de vous démarquer en créant des contenus vidéos sur internet, en montant un site internet avec ce que vous faites ou en créant un Instagram/Facebook pour garder le contact avec les élèves.

Organiser un cours de russe, c'est donc toute une histoire... Et vous, comment vous vous y prenez ? 

Besoin d'un professeur de Russe ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.