Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment faire un métier de la photographie sans formation ?

De Yann, publié le 21/03/2018 Blog > Art et Loisirs > Photographie > Peut-on Devenir Photographe Sans Diplôme ?

« Une photographie forte, ce n’est plus l’image de quelque chose, c’est quelque chose en soi. » 

Si cette citation de Ralph Gibson vous fait vibrer, c’est qu’il y a des chances que vous souhaitiez devenir photographe professionnel.

Mais comment faire quand on n’a pas pris de cours de photo en école de photographie et qu’on n’a pas de diplôme ?

Apprendre la photo peut se faire seul avec de la motivation et de la passion. Et devenir photographe pro ?

La photographie est sans aucun doute l’art le plus accessible de notre époque: le fait que tout le monde ait une caméra portable et un accès instantané à des logiciels de montage professionnel a fait exploser la forme artistique et créé un nombre sans précédent de photographes amateurs.

Mais tout le monde ne peut pas transformer une habitude sociale en un métier, l’accessibilité pure et simple des images, de Flickr à Instagram en passant par Pinterest a eu un effet inverse sur le travail rémunéré disponible pour les photographes.

Les artistes semblent maintenant consacrer plus de temps à construire leurs réseaux et à promouvoir leur production qu’ils ne le font pour développer et produire leur art.

Pour vous distinguer dans un tel environnement concurrentiel, vous devez être entreprenant, ainsi que créatif.

Comment devenir photographe professionnel ? Superprof vous explique la marche à suivre pour faire de la photographie professionnelle votre métier, sans passer par la case école Louis Lumière !

Se former à la photo seul, est-ce possible ?

Apprendre la photographie en autodidacte, ça peut faire peur mais si vous aimez faire des photos pour le plaisir et que vous pensez à en faire votre métier, il y a certains éléments à ne pas négliger.

Chaque notion abordée en photographie doit être comprise et expérimentée en détail une à une mais également combinée à d’autres (en particulier celles liées à l’exposition).

Tour d’horizon des bases de la prise de vue.

Comment photographier de manière professionnelle ? L’école photo n’est pas obligatoire, l’appareil de qualité, si !

L’équipement du photographe

Le métier de photographe passe évidemment par l’achat d’un matériel photo adapté. Trois types d’appareil photo existent :

  • Les compacts : petits, légers et bon marché (environ 200 €) mais avec une performance et une flexibilité limitées. Ils ne sont pas conseillés lorsqu’on souhaite vraiment faire de la photo son métier,
  • Les reflex : plus performants, plus flexibles mais aussi plus encombrants et plus chers (500-600 € pour les premiers prix). Il est possible de changer les objectifs et c’est avant tout avec ce type d’appareil que travaillent les professionnels,
  • Les hybrides : entre les deux catégories. Ils ressemblent plutôt aux reflex mais sont plus petits. Leurs objectifs ne sont généralement pas interchangeables à quelques exceptions près (mais pour cela il faut mettre le prix). La qualité et les possibilités sont bien meilleures qu’avec un compact.

En bref : mieux vaut investir dans un reflex même entrée de gamme lorsqu’on débute.
Il existe de très belles occasions sur les sites professionnels ou entre particuliers. 

Une fois l’appareil photo acheté, il est temps de s’intéresser aux objectifs. Deux paramètres sont à prendre en compte quand on en choisit un :

  • La focale : exprimée en millimètre (mm), une longue focale permet de photographier les sujets éloignés tandis qu’une courte focale permet de photographier de grands ensembles comme un monument par exemple,
  • L’ouverture : une grande ouverture fera entrer beaucoup de lumière et permettra d’utiliser une vitesse rapide. C’est mieux pour les photos de sport, photos d’animaux, les photos en intérieur ou avec une faible luminosité.

Bien sûr, d’autres accessoires sont utiles au photographe mais pas indispensables au début :

  • Un sac pour ranger l’appareil et les objectifs,
  • Le trépied pour les longs temps de pose,
  • Le flash, utile pour compenser le manque de lumière,
  • Les filtres pour assombrir, éviter les reflets, optimiser le rendu des couleurs…

On laisse bien sûr tomber l’argentique à moins de se spécialiser mais c’est quand même bien plus compliqué que la photographie numérique aujourd’hui !

Les concepts fondamentaux de la photo

De nombreux tutoriels sont disponibles sur internet et Youtube pour vous expliquer les bases de la photographie que sont :

  • L’exposition : une photo est bien exposée quand elle n’est ni trop claire, ni trop foncée. La quantité de lumière entrante dépend de la vitesse de l’obturateur et l’ouverture du diaphragme de l’objectif. Pour une scène avec peu de lumière, on choisira une grande ouverture et un temps de pose long. N’hésitez pas à consulter cet article qui donne des exercices pour bien réussir l’exposition de sa photo,

Comment devenir photographe sans diplôme ? Prendre des photos bien exposées permet de limiter le post traitement des images numériques.

  • La mesure de la lumière : cela concerne la balance des blancs et la mesure du point gris. Une bonne balance des blancs permet d’obtenir des couleurs fidèles à la réalité. L’appareil fait généralement en sorte que l’image soit représentée avec une majorité de tons gris moyens. Avec un reflex, il est possible de choisir le mode de mesure entre multizone/matricielle, pondérée centrale ou spot. A vous de tester !
  • La vitesse ou temps de pose : cela correspond à la durée pendant laquelle la surface sensible de l’appareil est exposée à la lumière durant la prise de vue. En pratique, la vitesse dépend de l’effet que l’on veut rendre (figé, net, flou…), de la vitesse de mouvement du sujet photographié et de la longueur focale. Hé oui, ça vous rappelle vos exercices de physique, c’est normal,
  • L’ouverture : elle correspond à la taille de la surface qui va laisser passer la lumière à travers l’objectif pendant l’exposition. Elle est exprimée grâce à f/. Petite valeur = grande ouverture (pour les scènes peu lumineuses). Grande valeur = petite ouverture (permet d’éviter la surexposition du sujet),
  • La sensibilité : c’est la quantité de lumière requise pour une bonne exposition. On utilise l’indice ISO pour l’exprimer. Un grand indice = une haute sensibilité (pour éviter la sous-exposition). Au contraire un petit indice = une faible sensibilité (pour éviter la surexposition).

Voici un tutoriel utile sur l’exposition. La chaîne Objectif Photographe propose de nombreux tutos pour débutants et intermédiaires :

Les règles de base de la composition photographique

Que l’on souhaite devenir photographe de mode, être photographe de presse, photographe mariage ou encore photographe studio, la composition de l’image est importante pour le message que l’on veut faire passer.

Avez-vous déjà entendu parler de la règle des tiers ? Il s’agit de découper la scène que l’on souhaite prendre en photo en trois lignes et trois colonnes comme ci-dessous :

Quels sont les meilleurs photographes autodidactes ? Pour faire de belles photos, pensez à leur composition !

Centrer le sujet donne une image plate, ennuyeuse, sans attrait. Le placer sur un des points d’intersection des lignes donnera plus de profondeur et de punch à votre photo. Cela fonctionne pour une image rectangulaire (le carré se prête plutôt bien à une image centrée).

En effet, l’oeil humain parcourt généralement une image du coin en haut à gauche au coin en bas à droite, formant ainsi un Z. Si le sujet est placé au milieu, cela a tendance à casser la lecture.

Et si vous arrivez à réaliser une photo répondant au nombre d’or, il y a de fortes chances qu’elle soit quasi parfaite !

Démarcher et savoir se vendre pour devenir photographe pro

Ok, vous avez passé l’étape de l’équipement et des tutoriels photos. Vous commencez à devenir plutôt doué et souhaitez entrer dans la cour des grands.

L’idéal est de se rapprocher de photographes professionnels et de potentiels clients. Sans BTS photographie, bac pro photographie ou autre formation photographe, il est difficile de se lancer dans le monde de la photographie sans acquérir un minimum d’expérience auprès de professionnels du métier.

Commencez par vous rapprocher de photographes professionnels pour obtenir un stage photo lyon et devenir assistant photographe. Rien de mieux pour étoffer votre CV de photographe (ou plutôt votre book, on y reviendra). Le photographe professionnel vous fera de plus en plus confiance et vous proposera de prendre le relais sur des photos tests. Il pourra également devenir votre mentor et donner du crédit à votre travail.

Le carnet d’adresses dans ce milieu est primordial ! Cela marche énormément avec le bouche à oreille et il faut savoir à qui s’adresser.

Dans un premier temps, privilégier les interactions sociales avant de chercher à vous vendre. Parlez-en autour de vous à votre famille, vos proches, rendez-vous dans des manifestations dédiées à votre domaine d’activité ou à la photographie que vous envisagez (mode, salon de mariage, etc.).

Faites-vous connaître comme un passionné du domaine, un photographe, bien sûr mais passionné avant tout !

Un grand sourire, un peu de culot et une facilité de socialisation
sont les clés pour réussir dans ce métier. 

Il faut en être conscient surtout si vous êtes timide. Il faut se « forcer » un peu. Surtout, ne réclamez pas des contrats. Dire que vous êtes photographe est une chose mais ne proposez pas vos services avant plusieurs rencontres avec une personne.

Enfin, sachez donner pour recevoir. Essayez de combler les attentes des personnes qui pourraient devenir des clients (stage photo paris) même si ce n’est pas votre domaine en faisant marcher vos relations. Elles s’en souviendront et penseront certainement à vous par la suite.

Pour vous vendre : ne doutez pas de vos capacités
(même si au fond de vous, vous vous demandez comme vous allez faire).
Inspirez la confiance !

Préparer un book photo et créer un site internet de photographe

Le CV quand on est photographe ? Oubliez ! Vous faites un métier visuel, nul besoin de préparer un CV surtout quand on n’a pas de diplôme à mettre dedans mais uniquement son expérience terrain.

Quel matériel photographique avoir quand on débute dans le domaine ? Pour percer dans la photo, pensez au portfolio de votre travail !

Réaliser un book de vos meilleures photos dans votre domaine de spécialité vous apportera bien plus de crédit. Pour cela, plusieurs conseils :

  • Être synthétique : 12 à 20 images suffisent. Si le client est séduit par votre travail, il demandera potentiellement à en voir plus,
  • Montrer du travail de qualité : seules les meilleures images doivent figurer, c’est une évidence,
  • Montrer de la diversité : gardez des images en lien avec votre spécialité mais montrez que vous savez faire des choses différentes à travers les photos. Le message doit montrer votre oeil et vos capacités de photographe propres,
  • Commencer fort : mettez en avant votre deuxième meilleure photo dès le début,
  • Finir fort : la dernière photo doit montrer l’excellence, elle doit marquer les esprits, cela doit donc être votre MEILLEURE photo,
  • Le tenir à jour : vos progrès et l’amélioration de votre style doivent se refléter dans votre portfolio.

Enfin, créer un blog avec vos réalisations, une page Facebook ou un vrai site internet peut être très utile pour vous attirer de la clientèle ! Cela donne confiance à vos potentiels clients et vous gagnerez en notoriété.

En synthèse : 

  • Se former en autodidacte est plus long mais c’est possible ! Les tutoriels sur internet sont multiples aujourd’hui et avec du bon matériel, let’s go !
  • Être photographe amateur est une chose mais quand on souhaite passer pro, le carnet d’adresse est essentiel. Travaillez votre relationnel.
  • N’oubliez pas de présenter votre travail sous la forme d’un book et servez-vous également d’internet : blog, site web, réseaux sociaux… Jouez sur tous les fronts pour vous faire connaître et décrocher des contrats.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar