Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Top 20 des batteurs de légende

De Yann, publié le 24/06/2019 Blog > Musique > Batterie > Qui Sont les Plus Grands Batteurs de l’Histoire ?

« Le drummer est toute la machine : le conducteur, le moteur, celui qui prend les décisions… Si le batteur s’arrête, tout s’arrête ! » Bernard Purdie

Le batteur est certainement le membre le plus important d’un groupe de musique. Gardien de la rythmique, virtuose de l’improvisation et soliste à ses heures perdues, le drummer est pourtant souvent mis au second plan.

Faisons le test. Savez-vous qui est le batteur du groupe U2, de The Police ou encore de Coldplay ?

Pourtant, vous êtes capable de me dire que Bono est le leader, chanteur et guitariste de U2, Sting, le chanteur de The Police et Chris Martin, celui de Coldplay.

78% des musiciens en France sont des instrumentistes selon le Ministère de la Culture.

Remettons les batteurs sur le devant de la scène, même s’ils sont cachés derrière leurs toms, leur grosse caisse et leur caisse claire !

John Bonham, un exemple fondateur

John Bonham est certainement le batteur le plus copié de tous les temps. Il a participé à la propulsion du groupe Led Zeppelin au rang des groupes de rock les plus reconnus.

John Bonham a une technique imparable en plus d’être puissant. Il peut partir dans tous les sens en apparence alors qu’il garde une maîtrise parfaite du morceau. Son sens du groove n’est plus à démontrer et il signe l’un des solos de batterie les plus connus au monde, celui de Moby Dick.

Voyez plutôt :

John Bonham commence très jeune comme percussionniste en tapant sur des pots et casseroles avec des bâtons artisanaux en copiant ses idoles Buddy Rich et Gene Krupa. Quand on sait qu’il en viendra à utiliser parfois 4 baguettes au sein du groupe !

Bonzo, comme on l’appelait, est décédé jeune, à tout juste 32 ans après 12 ans passés au sein du groupe Led Zeppelin.

Découvrez les différents films de batterie !

Keith Moon, l’énergique

Appelé Moon the Loon (Moon le Dingue), le batteur emblématique du groupe The Who, était excentrique et auto-destructeur.  Connu autant pour ses excès que pour son jeu technique et anarchique, il évoluait derrière une batterie gigantesque avec des toms partout et une double grosse caisse.

Roulements de toms et percussion de cymbales faisaient partie de sa manière de jouer à part entière.

Quels sont les plus grands batteurs ? Il faut pas mal d’énergie pour jouer de la batterie !

Sa puissance n’est plus à démontrer : il a obtenu sa place dans The Who en défonçant la grosse caisse du précédent batteur, parce qu’il jouait bien plus fort…

Innovant et exubérant, il est aussi connu pour avoir plongé dans une piscine au volant d’une voiture. Son style énergique n’a jamais été égalé par ses successeurs au sein de The Who après son décès.

Joey Jordison, le numéro 1

Batteur de metal au sein du groupe Slipknot, il est considéré meilleur batteur du monde par beaucoup, même si c’est discutable. Il a aussi joué au sein des groupes Metallica, Korn ou encore Rob Zombie.

Surnommé mangeur de cactus, il porte le numéro 1 dans son groupe Slipknot parce qu’il est le premier aux répétitions et à entrer sur scène. Il doit tout porter sur ses épaules : même lorsque la guitare basse et la guitare électrique ne jouent pas, la batterie est active.

Un journaliste lui a un jour demandé ce qu’il pensait de cette première place, il a répondu de façon modeste :

« Je ne sais vraiment pas quoi vous répondre. Cela me rappelle chaque jour pourquoi je fais ce que je fais. »

Sa virtuosité et sa force de frappe en font un batteur incontournable. Et il a pu faire un pied de nez aux musiciens qui se moquaient de lui à l’école de musique à cause de sa petite taille (1,60m).

Dave Lombardo, le groove du metal

Qui sont les meilleurs drummers de tous les temps ? Le metal demande un batteur exigeant et rapide.

Dave Lombardo est le batteur du groupe Slayer (thrash metal aux accents punk). Il est l’un des seuls batteurs de metal à savoir allier efficacement violence, technique et groove.

Il est notamment l’auteur de roulements compliqués qu’il faut écouter un certain nombre de fois avant de comprendre mais amène également, contre toute attente, un côté dansant à certains morceaux du groupe. Il est en outre très rapide dans le maniement de la double grosse caisse.

Ancien livreur de pizza, il s’est formé seul à la batterie et a plus de 30 CD enregistrés à son actif.

Pour l’anecdote, c’est un gaucher qui joue sur une batterie de droitier.

Buddy Rich, l’autodidacte jazzman

Il ne faut pas oublier les batteurs de jazz qui ont donné les bases à toute la technique de la batterie. Buddy Rich fait partie des précurseurs avec une technique, une puissance, une vitesse et une capacité à improviser hors du commun pour l’époque.

J’ai fait un peu de batterie lorsque j’étais adolescente, mais en grande passionnée de danse, j’ai eu du mal à me motiver toute seule pour progresser. Par contre, mon père joue de la batterie depuis 33 ans et pour lui, Buddy Rich est le meilleur. Pourquoi ? Parce que « c’est un précurseur pour les solos de batterie et qu’il est monstrueux en rythmique ! » 

Quel style musical a influencé les batteurs ? Un monument du jazz ! (source : Facebook)

Buddy Rich assiste aux débuts de Frank Sinatra, enregistre aux côtés de Nat King Cole et part en tournée avec Oscar Peterson pour ne citer qu’eux. Il est aussi connu pour son arrangement de West Side Story.

Il était également connu pour son côté explosif, notamment en tant que meneur de groupe.

Travis Barker, l’original

Membre du groupe Blink 182, Travis Barker est un batteur au jeu rapide et très énergique mais il est aussi connu pour son allure particulière : crête iroquoise et tatouages sur tout le corps.

Sa mère lui a acheté sa première batterie à l’âge de 4 ans et Travis Barker a commencé ses premières leçons de musique auprès d’un professeur de jazz.

Il a la particularité de ne pas s’enfermer dans un style rock mais participe à de nombreux projets aux styles musicaux divers : hip hop, punk rock, rock alternatif, pop, rap et même musique country.

Pour l’anecdote, il est l’un des deux seuls survivants du crash d’un jet privé en 2008. Il a aussi été le professeur de batterie de Rihanna en 2010.

Jugez plutôt sa capacité à réaliser des solos incroyables :

Chad Smith, le batteur baraqué

Chad Smith est le célèbre batteur des Red Hot Chili Peppers depuis 1988. Génie du groove, il a propulsé le groupe au panthéon de légende du hard rock.

Son audition au sein du groupe se déroule de manière étrange, après que le chanteur Anthony Kiedis lui a dit « suivant » avant même de l’avoir écouté.

Piqué au vif, Chad Smith ne se démonte pas et montre toute sa puissance tout en lançant des insanités aux trois membres du groupe, hilares. Chad Smith raconte :

« Je suis donc arrivé avec mes caisses et j’ai décidé de mettre toute la gomme. Quand j’ai eu fini de jouer, ils étaient pliés par terre, raides morts de rire. J’ai bien pensé qu’il ne me restait plus qu’à plier bagage et à rentrer chez moi. Mais, finalement, ils m’ont pris. »

Le fait est que les membres du groupe ont réellement été impressionnés par ce batteur baraqué, chevelu et puissant.

Comment jouer comme les plus grands batteurs ? Chad Smith est aussi déjanté que le reste du groupe !

Gene Krupa, le chef d’orchestre batteur

Né l’année de l’invention de la pédale de grosse caisse (1909), Gene Krupa commence à travailler dans un magasin de musique dès l’âge de 9 ans.

Il se met au saxophone à l’école mais se tourne vers la batterie à l’âge de 11 ans parce que c’est l’instrument le moins cher de l’époque.

Gene Krupa est considéré comme le premier batteur soliste de l’histoire de la batterie. Il a influencé énormément de batteurs et son set de batterie est devenu la référence pour la création des batteries modernes.

Sa vitesse de frisés (alternance main droite main gauche) était incroyable et il était aussi capable de construire des mélodies sur des toms.

Voici un drum battle entre Gene Krupa et Buddy Rich, deux monstres de la batterie jazz :

Ginger Baker, l’influenceur

Premier à utiliser une double grosse caisse, Ginger Baker a joué dans le groupe Cream aux côtés d’Eric Clapton. Très technique, aux influences africaines, il défend un style très novateur pour l’époque.

Batteur jazz et blues rock, Ginger Baker a influencé tous les batteurs du monde et il était le plus influent des années 1960.

On lui prêtait également des qualités de showman incroyables.

Quels batteurs peuvent servir de modèles ? Un autre batteur jazz de renom !

Stewart Copeland, une main de fer dans un gant de cuir

Dans les années 1970, tous les batteurs de punk jouaient vite et fort.

Stewart Copeland a intégré un jeu tout en finesse, aux influences reggae au sein du groupe The Police. Mais ça ne l’empêchait pas d’avoir une frappe puissante, nerveuse et en avant du temps.

« J’ai récemment découvert une chose au sujet de la batterie : on a beau me critiquer, quand je me plante, je m’en fiche. […] Au moins, j’aurais essayé de faire quelque chose, de jouer avec mes tripes, d’y aller sans retenue. »

Son inventivité n’a pas de limites !

Mike Portnoy, le batteur reconnu

Né le 20 avril 1967 à Long Beach, Mike Portnoy, de son vrai nom Michael Stephen Portnoy, est un célèbre batteur américain. Il est notamment célèbre pour sa place dans le groupe de métal progressif Dream Theater qu’il a occupé de 1985 à 2010. Il est désormais le batteur de plusieurs groupes comme Flying Colors, Adrenaline Mob, ou encore The Winery Dogs avec les musiciens Billy Sheehan et Richie Kotzen.

Mike Portnoy, grand musicien de l’histoire de la batterie.

Consacré meilleur batteur de rock progressif par le magazine Modern Drummer durant plus d’une dizaine d’années, il est l’une des grandes figures du métal.

Il est également connu pour avoir réalisé des vidéos pédagogiques sur la batterie à destination des débutants en musique, comme ds confirmés. Quoi de mieux que d’apprendre à jouer de la batterie avec l’un des meilleurs musiciens ?

Durant sa carrière, le batteur est également passé par d’autres groupes de musique :

  • Liquid Tension Experiment (avec John Petrucci, Tony Levin, et Jordan Rudess),
  • Transatlantic (avec Roine Stolt, Pete Trewavas, et Neal Morse),
  • Twisted Sister.

Danny Carey, le batteur de Tool

Connu surtout pour son groupe phare « Tool », Danny Carey a été le batteur dans de nombreux autres groupes de façon occasionnelle ou pour une longue durée. Il a notamment joué avec :

  • Green Jello,
  • Pigmy Love Circus,
  • Pigface,
  • Volto!,
  • Les Claypool.

Mais en plus d’être un musicien hors pair avec de nombreuses expériences scéniques et musicales, le batteur est un artiste très inspiré par le monde spirituel.

Né en mai 1961 dans le Kansas aux Etats-Unis, le célèbre batteur est d’ailleurs connu pour son goût de l’ésotérisme, qui marque notamment le groupe Tool. Il est dit que le chanteur collectionne de nombreux objets en relation avec l’ésotérisme comme des vieilles éditions d’un grand magicien anglais et tout ce qui touche à la magie sous toutes ses formes. Cette passion pour le sacré et les esprits se retrouvent ainsi dans beaucoup des morceaux auxquels il participe.

Hal Blaine, le musicien de studio

Hal Blaine est avant tout un batteur de studio.

Grand musicien de l’histoire américaine, Hal Blaine, de son vrai nom Harold Simon Belsky, naît en février 1929 dans le Massachusetts, aux États-Unis. Le jeune musicien reçoit ses premières baguettes à l’âge de 13 ans et commence sa carrière de batteur professionnel à 19 ans. Il intègre alors le groupe Tommy Sands.

Hal Blaine est surtout célèbre comme batteur de studio. En effet, le musicien américain enregistre pour de nombreuses célébrités comme Elvis Presley, Simon & Garfunkel, the Beach Boys, the Carpenters et Nancy SinatraJan and Dean, the Ronettes, the Mamas & the Papas, the Byrds, etc.

À partir des années 1970, il intègre définitivement l’équipe de musiciens du studio basé à Los Angeles appelé Wrecking Crew.

En 2000, le batteur entre au Rock & Roll Hall of Fame, marquant définitivement son influence dans le paysage musical.

Hal Blaine décède le 11 mars 2019 à Palm Desert en Californie.

Dave Grohl, le multi-instrumentiste

Non, Dave Grohl n’est pas qu’un simple batteur. Il fait partie de ces musiciens qui touchent un peu à tout mais surtout à la batterie. Le musicien se fait notamment connaître dans les années 90 en intégrant le groupe Nirvana. En 1994, à la mort de son leader, Kurt Cobain, Dave Grohl décide de monter un nouveau groupe pas moins connu : Foo Fighters.

Dans ce groupe, Fave Grohl se met également à la place de chanteur et guitariste.

Le musicien est particulièrement respecté et reconnu pour sa puissance de frappe, sa très bonne technique et sa constante de jeu irréprochable.

Il joue également dans d’autres groupes parmi lesquels on peut compter Queens Of The Stone Age, Nine Inch Nails ou Tenacious D.

Récemment, Dave Grohl se fait un plaisir en composant et en interprétant un morceau de musique de vingt minutes à lui tout seul. Il joue alors bien évidemment de la batterie et des percussions, mais aussi de la guitare, du clavier et de la basse. Un artiste complet !

Nicko McBrain, batteur de Iron Maiden

Devenir batteur professionnel est plus qu’un métier, il faut être passionné.

Michael Henry Mc Brain, plus connu sous le nom de Nicko McBrain, naît en juin 19521 à Londres.

Il commence sa carrière professionnelle avec le groupe Streetwakers avant de rejoindre le Pat Travers Band ou encore Lionheart. C’est dans ce dernier groupe qu’il rencontre alors Dennis Stratton, ancien guitariste du groupe de heavy metal britannique Iron Maiden.

En 1982, il enregistre avec Trust puis décide finalement de rejoindre Iron Maiden. Il échange alors sa place avec Clive Burr, autre batteur britannique.

Dave Murray, membre du groupe Iron Maiden dira de lui :

« Ils étaient tous Français, et Nicko est un anglais pur jus de haricots et sur scène il se donnait a 110 %, alors il a passé pas mal de temps avec nous et nous avons appris a le connaître. »

Le jeu de Nicko McBrain est très apprécié et a marqué toute une génération du heavy metal.

Phil Rudd, le batteur discret mais indispensable

Parfois comparé à Ringo Starr, Phil Rudd est l’un des piliers du très célèbre groupe AC/DC. Loin d’être très technique, son jeu est pourtant indispensable au style des morceaux du groupe international.

Son jeu à la batterie est plutôt soft. Phil Rudd ne réalise pas d’effets farfelus comme des roulements parfois inutiles ou autres. Plutôt discret dans le groupe, son absence se fait tout de même remarquer lorsqu’il quitte le groupe entre 1983 et 1994. Les albums du groupe sortis durant cette période seront parmi les moins bons d’AC/DC. Le groove dans la peau, Phil Rudd marque l’histoire de la batterie et du groupe de hard rock qu’il quitte de nouveau en 2014.

Né en mai 1954 à Melbourne en Australie, Phil Rudd est intronisé een 2003, en compagnie d’AC/DC, au Rock and Roll Hall of Fame, grand musée de l’histoire du rock.

Ringo Starr, batteur des Beatles

À droite, Ringo Starr reste discret.

Ringo Starr, ou plutôt Richard Starkey, naît à Liverpool en 1940. Musicien, auteur-compositeur et acteur britannique, il est particulièrement connu pour avoir été le batteur du très célèbre groupe des Beatles de 1962 à 1970 (date à laquelle le groupe se sépare).

Bien que sa technicité soit assez critiqué et que Ringo Starr fut été le membre le moins connu du groupe, le batteur reste l’un des musiciens les plus célèbres de l’histoire de la musique. Son jeu est notamment reconnu pour se fondre dans la musique. C’est d’ailleurs peut-être la raison de sa discrétion.

Pourtant, de nombreux passages de batterie restent gravées dans les mémoires des mélomanes. On pense notamment à la chanson Come Together dont la batterie est l’un des éléments phare.

À la séparation du groupe, Ringo Starr continue de jouer les parties de batterie sur les morceaux de John Lennon. De quoi le placer parmi les meilleurs batteurs de l’histoire.

Neil Peart, batteur inspiré

Né en septembre 1952 en Ontario, Neil Ellwood Peart, est un batteur et parolier, membre du groupe de rock progressif Rush.

Son apprentissage musical commence avec des leçons de piano qui ne l’inspireront pas vraiment. Ce qui intéresse le petit Neil c’est la batterie, et il le fait savoir ! Le jeune garçon utilise alors à l’époque des baguettes chinoises en guise de baguettes de batterie et tape sur les objets de sa maison.

Ces parents lui offrent alors de vraies baguettes ainsi qu’un pad d’entraînement, tout en lui promettant de lui offrir une vraie batterie si le jeune garçon s’intéresse encore à la batterie après un an d’entraînement.

Neil Peirt continue alors jusqu’à devenir batteur professionnel. Le musicien s’inspire notamment des plus grands tels que Keith Moon, John Bonham ou encore Buddy Rich, précédemment cités.

Il développe son talent, sa technicité et son énergie durant de nombreuses années au sein du groupe Rush.

Carl Palmer, le poulain de Buddy Rich

Le batteur est considéré comme l’un des meilleurs batteurs de l’histoire.

Né en 1950 dans les West Midlands en Angleterre, Carl Frederick Kendall Palmer est batteur et percussionniste professionnel.

La liste des groupes et des artistes avec lesquels le batteur britannique a joué est assez longue. On compte notamment :

  • The Crazy World of Arthur Brown,
  • Atomic Rooster,
  • Emerson,
  • Lake & Palmer,
  • Asia,
  • Mike Oldfield,
  • Roger Daltrey.

C’est à 11 ans que le jeune Carl Palmer décide de devenir batteur en voyant le film Drum Crazy, avec Sal Mineo. Dès lors, le jeune batteur ne lâchera rien. Il copie les plus grands noms de l’histoire de la batterie jusqu’à les côtoyer. Carl Palmer devient alors ami avec Buddy Rich qui dira de lui qu’il est le plus grand batteur au monde. Un honneur venant d’un si grand musicien !

Lars Ulrich, co-fondateur de Metallica

Impossible de ne pas évoquer le batteur et co-fondateur du groupe de metal Metallica. Lars Ulrich naît au Danemark en 1963 d’un père musicien de jazz (qui joua notamment avec Miles Davis). Lars Ulrich est alors éduqué très tôt à la musique. Mais c’est en allant voir un concert de Deep Purple que le jeune musicien se décida à devenir batteur.

Sa grand-mère lui offre alors sa première batterie à son adolescence. C’est en 1981 qu’il fonda Metallica avec le musicien James Hetfield. Grande référence dans le milieu artistique, il a également eu l’occasion de jouer sur une tournée des Guns N’ Roses.

Définitions « batteurs célèbres »

Maintenant que vous en avez appris un peu plus sur les batteurs de légende, il est temps d’améliorer votre vocabulaire musical.

Qu’est-ce qu’un tom ?

Un tom est un élément de la batterie. C’est un fût en bois sur lequel est tendue une peau en plastique. Les toms sont souvent au nombre de 3 et utilisés pour les breaks musicaux (roulements).

Qu’est-ce que le groove ?

Le terme vient bien sûr de l’anglais « in the groove », c’est être dans le rythme pour les musiciens de jazz à la base. D’abord utilisé pour désigner un rythme régulier, le terme renvoie peu à peu à un jeu inspiré pour devenir un réel style musical, mêlant funk, dance et soul.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar