"La vie est un enseignement mutuel pour ceux qui savent vivre." Hippolyte Lucas (1807-1878)

Donner des cours de soutien scolaire, tous niveaux et toutes matières confondues - maths physique, SVT, cours de français, cours d'anglais, cours d'espagnol, aide aux devoirs, etc. - implique de connaître les programmes scolaires ainsi que le niveau scolaire de son élève.

En France, les cours particuliers concernent deux collégiens sur dix et deux lycéens sur six : ce "marché" très poreux jouirait d'une croissance auto-entretenue de 1 à 2 % par an,  quoi qu'il advienne des fluctuations économiques.

Pourtant, en dépit d'un volume d'affaires pesant 2,1 milliards d'euros, seulement 20 % des cours à domicile seraient déclarés.

Comment préparer un cours de soutien à domicile ?

Voici les ressources pédagogiques à disposition de nos professeurs expérimentés Superprof pour construire leur cours à domicile.

Les ressources immatérielles d'un professeur

Ce serait presque une lapalissade : afin d'être en mesure de combler les lacunes de son élève, il importe de le mettre à l'aise et que le prof particulier ait un minimum de confiance en soi en sus de maîtriser la matière enseignée.

Si quelqu'un n'a pas fait d'exercices de maths depuis dix ans, il y a des risques que "l'élève dépasse le maître", comme on dit.

Ne pas surjouer et en rajouter non plus dans sa bonne humeur
La qualité première que l'on attend de nos intervenants : être souriant !

Certains élèves peuvent être en situation d'échec scolaire. D'autres, des élèves ayant des difficultés scolaires dans telle ou telle matière souhaitent à tout-prix éviter un redoublement.

D'autres encore, souhaitent prendre des cours afin d'améliorer leurs résultats scolaires et épanouir leur scolarité.

Autant dire que le profil de chaque élève et leurs besoins sont disparates : nos professeurs doivent donc s'adapter à toutes les situations.

Pour donner des cours à un premier élève ou tout au long de l'année scolaire, il incombe donc de mobiliser des ressources immatérielles, des compétences qui vont "faire tilt" auprès de l'élève : c'est-à-dire, des critères physiques et psychologiques.

Premièrement, arriver à l'heure à un cours à domicile est fondamental : si des professeurs arrivent avec des retards répétés, c'est la première impression qui restera, celles de personnes non ponctuelles.

Avant un cours de soutien scolaire à domicile, il faut, on le répète, soigner sa présentation physique et corporelle, c'est-à-dire être habillé correctement et être propre.

Soutien scolaire et cours particuliers nécessitent souvent, par ailleurs, d'avoir une connaissance fine des programmes scolaires officiels publiés au Bulletin Officiel du ministère de l'Éducation Nationale.

Comment, en effet, donner des cours d'accompagnement scolaire si l'on ne sait pas comment s'articulent les thèmes au programme ?

Qu'il s'agisse de cours dans les matières scientifiques (cours de physique chimie, cours de maths) ou dans les disciplines littéraires, nos enseignants devront toujours faire des ponts entre ce qu'ils enseignent et les enseignements dispensés dans les établissements scolaires.

Autre type de ressources non matérielle : la pédagogie.

Être pédagogue est l'une des clefs de voûte permettant de perfectionner ou d'instiller une remise à niveau aux apprenants. Cela signifie qu'il faut évidemment s'adapter au niveau scolaire : école primaire (CP CE1 CE2, CM1 ou CM2), niveau collège lycée.

En outre, voici les compétences et ressources dont doivent disposer les professeurs particuliers, selon nous :

  • Savoir transmettre,
  • De bonnes méthodes pédagogiques,
  • S'armer de patience,
  • Être à l'aise à l'oral,
  • Se montrer disponible,
  • Avoir un sens de l'écoute.

Être ponctuel, seyant, et souriant, maîtriser le programme officiel de l'Éducation Nationale, mais quel matériel utiliser pour donner des cours particuliers ?

Les ressources matérielles pour progresser

Bien entendu, on n'arrive pas les mains vides chez son élève lors de cours pendants les vacances scolaires ou après l'école.

Sauf s'il s'agit du premier cours, et encore. Même au 1er cours, il pourrait être bon d'avoir à sa disposition les ressources adéquates pour commencer à réviser : manuels scolaires, outils numériques (applications, sites web gratuits), livres et fiches de révision.

Improviser en leçon privée pour occuper l'élève si l'on est à cours de ressources.
En cours de maths ou d'économie, un diagramme fera toujours l'affaire : comment analyser ce document ?

L'utilisation des manuels apportés va permettre de trouver des exercices à faire.

Là encore, il faut s'adapter à l'âge et au niveau scolaire : en préparation aux examens du baccalauréat, les professeurs particuliers peuvent par exemple inciter leur apprenant en terminale à travailler sur la méthodologie de la dissertation.

A ce titre, il faudra donc rappeler ce que l'on attend en histoire géographie, en français, en économie, etc., dans l'introduction (accroche, délimitation spatio-temporelle, définition des termes du sujet, problématique, annonce du plan) et dans le développement plus la conclusion.

Un professeur à domicile se penchera plutôt sur des exercices interactifs s'il a affaire à des élèves de 6ème ou de 5ème. Le site Maths et tiques, par exemple, peut être d'une aide féconde au professeur expérimenté que vous êtes pour construire vos séquences de cours.

Ce qui compte le plus est de préparer ses cours (les cours particuliers de maths ou de français) en fonction des besoins de l'élève : un stage de remise à niveau pour la préparation bac S, une aide à domicile aux enfants dyslexiques, un suivi individualisé tout au long de l'année scolaire, etc.

En quelques sortes, préparer un cours équivaut à remplir une boîte à outils comme le plombier prépare sa malle pour venir dépanner un client à son domicile.

Le premier doit se constituer un stock de ressources autorisant le perfectionnement cognitif de son élève :

  • Un plan de cours,
  • Fiches de révision bac ou révisions brevet (à faire avec l'élève),
  • Des documents afférents au chapitre étudié (diagrammes, tableaux, textes, articles de presse, illustrations, etc.),
  • Des exercices (exercices en ligne ou réalisés par le prof lui-même, énoncés et petits problèmes à résoudre),
  • Des questions d'analyse : Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Pourquoi ?,
  • Faire un brain storming des idées relevées par l'élève,
  • Une évaluation de fin de séance.
Le matériel pour enseigner et préparer un cours ?
Un cartable vide chez l'élève, ça fait moyen. Encore que maintenant, l'ordinateur remplace les tonnes de livres...

Souvent lors de séances de suivi personnalisé, on arrive avec un stock de ressources pédagogiques, mais l'on ne sait pas comment le cours va se dérouler : l'élève sera-t-il en forme, disposé à apprendre, concentré ou sera-t-il fatigué, malade, perturbé ?

Pourtant, le reste suit et l'enjeu consiste à toujours apporter du contenu à la séance, même si le dispositif prévu a échoué : on peut se servir de l'échange instauré avec l'élève pour lui poser des questions, consolider ses acquis avec des éléments de culture générale et/ou des expériences concrètes de la vie courante.

Vous voulez donner des cours de soutien scolaire lyon ?

L'apprentissage par le jeux : les "serious games"

Comment les bons profs doivent-ils faire pour remotiver un élève en difficulté ou montrer aux parents que leurs enfants ont besoin d'un accompagnement personnalisé qui ne soit pas articulé autour des pédagogies traditionnelles de l'école ?

Enseigner différemment ?

Afin de mieux aborder les rythmes scolaires, éviter de redoubler ou implanter le goût de l'apprentissage chez l'enfant, il existe un dispositif méthodologique qui a essaimé dans le milieu enseignant : la pédagogie Montessori.

Le divertissement et le serious game pour apprendre et être créatif !
Pour qu'un élève se représente bien les concepts, le jeu est une ressource maîtresse !

L'objectif de celle-ci est de permettre "à l’enfant d’évoluer à son propre rythme et en toute liberté".

Mais comment apprendre à mon enfant qu'il doit s'approprier les savoirs ?

Tout d'abord en laissant l'enfant choisir les activités qu’il souhaite faire : dès l'âge de 3 ans, l'enfant serait capable de se concentrer et de s'auto-discipliner dans la mesure où l'enseignement n'est pas subi.

Cette pédagogie mise sur la liberté et la progression à son propre rythme (pas de jugement de lenteur ou de rapidité) de chaque élève, en le laissant faire ses propres expériences pour susciter la compréhension des choses.

On va pour ce faire, utiliser des jeux éducatifs et des objets concrets (perles, allumettes, dés, cartes, etc.) afin d'enseigner par exemple l'addition et la soustraction en cours de maths.

La méthode Montessori s'incorpore merveilleusement dans un cours particulier à domicile car la plupart des activités qu'elle met en oeuvre sont proposées en cours individuels ou, au pire, en tout petit groupe.

Faire des jeux sur des cours en ligne

De nos jours, le cours en ligne offre une quantité incommensurable de ressources en libre accès, et révolutionne le champ des apprentissages tant pour le professeur que pour l'élève : le soutien scolaire en ligne supplanterait presque le coup de pouce du prof !

Selon le portail Eduscol de l'Éducation Nationale, "l’utilisation des jeux vidéos en classe vise à rendre les apprentissages plus faciles grâce au plaisir de jouer".

Ceux-ci concourrent à la réussite éducative des enfants car ils stimulent l’attention, la concentration et la motivation dans la mesure où le divertissement occulte la coercition et la contrainte d'un exercice imposé.

Selon Yasmine Kasbi, auteure de Les Serious Games, une révolution, le serious game est une "application informatique mêlant un objectif sérieux (entraînement, apprentissage, enseignement...) avec des éléments ludiques provenant du jeu vidéo ou de la simulation informatique."

Ainsi, la désormais célèbre Khan Academy peut même être présentée à un élève en guise de soutien scolaire gratuit ou pour travailler entre deux cours.

Ce sont des cours pour adultes, pour enfants et une banque de données dont les professeurs peuvent s'inspirer pour créer leurs séances de cours particuliers. Et en plus, tout est gratuit !

Préparer des jeux pour un cours de soutien scolaire primaire nous semble donc être une bonne formule et cela peut même aider dans l'enseignement du second degré.

Convaincu ? N'ayez pas peur d'amener votre objet connecté (ordinateur, smartphone, tablette) en cours à domicile : c'est devenu l'une des ressources majeures au service de la réussite scolaire !

Utiliser les manuels scolaires pour un cours de soutien

Afin de préparer son cours de soutien scolaire dans les meilleures conditions, il est important de connaître le programme scolaire de l’Éducation nationale. En effet, le professeur doit accompagner l’élève afin de le faire progresser dans certaines matières scolaires et a donc besoin de connaître les chapitres vus en classe.

Où trouver des livres d'école ?
Quels ouvrages choisir pour le soutien scolaire ?

Les manuels scolaires sont donc l’une des premières ressources à laquelle on pense pour se faire une idée du programme. Mais lesquels utiliser ?

Le professeur particulier peut commencer par demander les manuels scolaires utilisés par l’élève. Cela permet d’être sûr de la source et de se faire une idée des ressources utilisées par les professeurs. En tant que prof, vous pourrez alors comprendre les méthodes d’enseignement utilisées en cours.

Mais l’idéal n’est pas uniquement de se fier aux manuels de l’élève. Il existe de nombreux manuels scolaires pour tous les niveaux (collège, primaire, lycée, etc). Chacun a ses particularités comme plus ou moins de photographies, plus ou moins d’exercices pratiques, ou autres. Pour se faire une idée des manuels scolaires existants il peut être utile de faire un tour en bibliothèque ou bien dans une libraire dans laquelle les manuels seront plus récents.

Ces manuels vous permettront de mettre en place des activités et exercices en lien avec le programme et d’offrir à l’élève une nouvelle façon d’appréhender un chapitre de cours d’histoire, de cours de français ou autres.

Attention à ne pas s’encombrer non plus de manuels, vous risqueriez de vous y perdre et créer des séances sans queue ni tête.

Les outils en ligne pour préparer un cours de soutien

L’arrivée des nouvelles technologies a bouleversé le champ des possibles en terme d’exercices scolaires. Les outils en ligne peuvent être divers et variés. Et les applications mobile ne sont pas les seules à pouvoir servir pour mettre en place ses cours de soutien scolaire cp ou de soutien scolaire en ligne.

Utiliser les QCM et quizs

De nombreuses ressources sont disponibles en ligne parmi lesquelles les quizs ou les questionnaires à choix multiples. Ces derniers permettent de vérifier les connaissances de l’élève sur un sujet donné. Par exemple, pour des cours d’anglais, le site Anglais Facile propose de nombreux exercices sous forme de QCM afin de vérifier si l’élève maîtrise bien le cours.

Il est également possible en tant que professeur de créer son propre questionnaire pour évaluer le niveau de l’élève.

Ainsi, plusieurs outils peuvent vous aider à créer votre questionnaire, comme :

  • LimeSurvey,
  • KwikSurveys,
  • Google Formulaire.

Créer un formulaire en ligne permet alors d’organiser des devoirs à l’élève que vous pouvez ensuite corriger à distance pour gagner du temps.

Vous pouvez aussi choisir d’utiliser ce type de questionnaires durant le premier cours pour l’évaluation préalable de l’élève. Le QCM est toujours une méthode de vérification assez appréciée par les élèves. De cette façon vous ne le brusquerez pas dès la première heure.

Vous pouvez ensuite utiliser cette technique pour des bilans réguliers, tous les mois ou tous les trimestres.

Il est aussi possible d’imaginer utiliser le QCM à chaque fin de séance pour faire le point sur ce qu’il faut retenir de la séance.

Comment utiliser les contenus en ligne pour les cours de rattrapage ?
Toutes les ressources sont bonnes pour progresser.

Les manuels numériques

Aujourd’hui, les manuels scolaires ne se trouvent pas uniquement sous forme papier. Les maisons d’édition se sont adaptées aux nouvelles technologies et proposent désormais de nombreuses façons de profiter des manuels scolaires.

Certains manuels sont tout simplement numérisés. Vous pouvez alors acheter la version papier, puis accéder à la version numérique grâce à un code d’achat ou autre. Il est aussi possible d’acheter directement en ligne la version numérique, souvent moins chère que la version imprimée.

Parfois, la version numérique du manuel scolaire est adaptée et enrichie par rapport à la version papier. Cela peut être le cas par exemple entre les différentes éditions. Certains exercices sont rajoutés, ou bien quelques précisions.

Enfin, certains manuels sont complètement pensés et élaborés pour le numérique. Interactifs et intuitifs, ils peuvent s’utiliser directement sur des appareils comme une tablette ou un smartphone.

Les applications utiles au soutien scolaire

Se servir des applications pour enrichir son cours est une excellente façon de capter l’attention des élèves habitués au numérique. La plupart des applications pédagogiques sont élaborées par des professionnels de l’enseignement mais aussi de l’interactivité. Les applis, sous forme de jeu, d’enquêtes, ou de concours, donnent alors envie à l’élève de continuer à apprendre en s’amusant.

Parmi les applications utiles pour du soutien scolaire, on retrouve :

  • Numberland, les chiffres en s'amusant,
  • DragonBox Big Numbers,
  • L'alphabet de Lola,
  • iTooch Collège,
  • Monde Géographie,
  • DuoLingo, pour les langues,
  • Orthographe Projet Voltaire,
  • Kartable,
  • Memrise,
  • Etc

Bien sûr, il ne faut pas en abuser non plus. Un cours ne peut pas se faire uniquement à partir d’applications. Mais cela peut servir pour remotiver un élève lors d’un coup de fatigue, ou bien entre chaque cours de soutien scolaire, pour continuer à progresser.

Comment utiliser le téléphone en soutien scolaire ?
Le portable : nouvel outil presque indispensable pour les élèves.

Piocher dans les ressources culturelles pour les cours de soutien

On ne pense pas toujours à sortir du cadre purement académique pour enrichir l’apprentissage des élèves. Pourtant, la plupart des élèves sont sensibles aux ressources culturelles et celles-ci peuvent véritablement aider à la progression d’un élève. Films, séries, lectures, vidéos pédagogiques, de nombreuses possibilités s’offrent au professeur pour rendre ses cours plus originaux et attractifs.

Utiliser des films

Regarder un film peut paraître complètement contraire aux cours de soutien scolaire. Les parents peuvent avoir l’impression que le professeur n’est pas efficace. Cependant, un film peut véritablement débloquer un élève dans une matière donnée.

Car les élèves en difficulté ont besoin de retrouver de l’intérêt pour une matière. Les films sont particulièrement efficaces puisqu’ils transmettent des informations tout en divertissant l’élève.

Les films historiques sont par exemple idéaux pour des cours d’histoire et géographie. De nombreux Péplums permettent de se replonger dans le contexte de l’Antiquité par exemple. Il existe également de nombreux films témoignant de la vie durant la Première ou Seconde Guerre mondiale. On peut par exemple citer le fabuleux « Au revoir là-haut » qui permet de comprendre la situation des gueules cassées.

Et ces films sont l’occasion pour l’élève de gagner des références culturelles qui pourront l’aider par la suite.

Pourquoi ne pas montrer un film sur un grand mathématicien ou scientifique pour donner le goût des matières scientifiques à votre élève ?

Les émissions de C’est pas Sorcier

Les émissions de « C’est pas Sorcier » sont une ressource incroyable dans toutes les matières scolaires et bien au-delà ! Souvent utilisées par les professeurs de l’Education nationale, ces vidéos sont ludiques, pédagogiques et amusantes. Petits et grands sont fascinés par la qualité d’explication du célèbre duo Fred et Jamy, accompagnés par Sabine et la petite voix.

L’intérêt de ces émissions est que les vidéos sont relativement courtes (en moyenne entre 20 minutes et une demi-heure) et permettent de retenir l’essentiel d’un sujet tout en gardant l’attention de la personne.

De plus, de nombreux sujets sont abordés.

On peut notamment citer les émissions sur :

  • Le système solaire,
  • Les châteaux forts,
  • Les volcans,
  • La vie d’un fleuve,
  • Le génie des fourmis,
  • Les OGM,
  • La météo,
  • L’histoire du climat,
  • Le néolithique,
  • Etc.

L’émission classe toutes ses vidéos selon différents thèmes parmi lesquels La Terre et l'Univers, Le sport et la santé, Les technologies, la physique et la chimie ou encore L'histoire, la culture et la société.

Impossible donc de ne pas trouver une vidéo intéressante pour son cours de soutien scolaire !

Qui ne se souvient pas de C'est pas sorcier ?
Fred est l'un des acolytes de l'émission culte !

Les Youtubeurs

Les Youtubeurs sont un peu les élèves de l’émission C’est pas sorcier. En effet, la génération qui a pu profiter de l’émission en étant enfant, propose désormais du contenu pédagogique et ludique en ligne sur des thèmes très divers et variés. Cours d’histoire, cours de sciences, on trouve de tout sur Youtube !

Et les élèves ne vous attendent pas pour profiter de ce contenu. Mais il peut être judicieux d’insérer une vidéo en début de cours afin de capter l’attention de l’élève.

Parmi les chaînes Youtube utiles pour du soutien scolaire, on peut citer :

  • Professeur feuillage pour les sciences,
  • Charlie Danger et Les Revues du Monde pour l’histoire,
  • Daniela Bos pour l’espagnol,
  • C’est une autre histoire pour l’histoire de l’art,
  • Le coup de Phil pour la philosophie,
  • Etc.

Vos élèves apprécieront sûrement cette petite touche de modernité dans leurs cours de rattrapage. Et ne voyez pas cela comme une perte de temps, les vidéos pédagogiques peuvent réellement apporter un déclic à l’élève.

Les livres

Si votre élève aime lire : Bingo!

En effet, tout comme les films, les livres sont des ressources incroyables pour inspirer les élèves, les motiver et les instruire. De nombreux livres adaptés à la jeunesse permettent d’aborder des événements historiques. De plus, lire favorise les progrès en français et notamment en orthographe, cela ne peut qu’être bénéfique pour l’élève.

Proposez-lui des lectures pour son âge dont vous pourrez discuter ensuite en cours afin d’en retirer les informations essentielles pour le cours de soutien scolaire.

Vous réussirez peut-être à motiver votre élève pour lire de plus en plus !

Besoin d'un professeur de Soutien scolaire ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.