"Le professeur a réussi au moment où son élève devient original." Lane Cooper (1875-1959)

Donner des cours particuliers à domicile est souvent un excellent tremplin pour devenir professeur : que l'on soit étudiant en préparation aux concours de l'Éducation Nationale, professeur agrégé ou certifié, ou que l'on ait à cœur de faire progresser chaque élève, c'est aussi un moyen d'arrondir ses fins de mois.

Selon le commissariat général à la Stratégie et à la Prospective (ancien Centre d'Analyse Stratégique, renommé "France Stratégie"), les familles françaises commandaient en 2013, jusqu'à 40 heures de cours privés par an et par enfant, soit une heure à une heure et demie par semaine.

De surcroît, selon un sondage TNS Sofres, les collégiens dont les parents appartiennent à la catégorie socio-professionnelle des cadres et professions libérales ou des artisans-commerçants sont ceux qui ont le plus recours aux cours particuliers, avec plus de 13 % d'entre eux contre 6 % des enfants d’agriculteurs.

Voici comment apporter un suivi régulier toute l'année scolaire à un élève en cours à domicile.

Les qualités requises d'un bon professeur face à un élève

Les cours de soutien dans toutes matières font légion dans notre pays et les organismes de soutien scolaire à domicile se livrent une concurrence impitoyable sur le marché des services à la personne.

Faire bonne impression devant les parents et les élèves est fondamental.
Se raser pour avoir une bonne présentation pour un premier cours : on recommande !

En substance, on pense aux cours de soutien scolaire pour les élèves ayant des difficultés scolaires. Mais ce "marché" florissant ne concerne pas exclusivement les 98 000 élèves déscolarisés, sortant du système scolaire sans aucun diplôme en 2016.

Recruter des professeurs particuliers peut servir aussi aux familles aisées qui souhaitent que leurs enfants atteignent l'excellence, aux enfants souffrant de troubles de l'apprentissage, ainsi qu'aux étudiants étrangers souhaitant perfectionner leur niveau de langue et culture française.

Aussi, on pense aux cours pour adultes lors d'une reconversion professionnelle, pour préparer un entretien d'embauche, pour chaque apprenant souhaitant trouver un job lui correspondant mieux.

Autant dire que les publics sont hétéroclites et que les cours sont orientés sur tous niveaux.

En tout état de cause, apporter un suivi régulier toute l'année n'est pas simple car cela demande énormément de flexibilité et d'adaptabilité.

Sur Superprof, nos professeurs doivent donc constamment remodeler leur offre de formation et en corollaire, leur ethos, c'est-à-dire le style que doit prendre le professeur pour capter l’attention de son apprenant.

Les qualités premières du bon prof sont celles d'être à l'aise avec la discipline qu'il va enseigner et de transmettre la bonne méthodologie avec pédagogie et personnalisation de son cours. Il doit donc être capable de se mettre au niveau de son auditoire.

Que ce soit pour donner des cours de mathématiques, des cours de français, de l'aide aux devoirs, des cours de langue, des cours de physique, de l'éveil musical, une remise à niveau en biologie ou dans toutes autres matières, un professeur à domicile se doit d'être à l'écoute de son élève et faire preuve de patience.

Et surtout, il ne doit en aucun cas juger son apprenant : ainsi doit-il toujours conserver une neutralité axiologique (selon le sociologue Allemand M. Weber (1864-1920), c'est l'attitude du chercheur qui n'émet pas de jugement de valeur dans son travail).

Quelles autres qualités attend-on de la part d'un professeur (ou d'une professeure) ? :

  • Des cours adaptés à l'âge et au niveau scolaire de l'élève,
  • Des contenus optimisés en fonction des programmes scolaires officiels,
  • Savoir évaluer le niveau de concentration de l'enfant,
  • Être disponible pour dispenser des cours du soir, pendant les vacances et jours fériés,
  • Trouver une méthodologie adaptée à chacun,
  • Être altruiste, optimiste, souriant, ponctuel, empathique.

Si vous souhaitez donner des cours et conserver des élèves tout au long de l'année, ces valeurs morales et pédagogiques devront être respectées à chaque cours !

Comment donner des cours au niveau primaire ?

Donner des cours de soutien au niveau primaire est peut-être ce qu'il y a de plus difficile : un professeur des écoles ne doit pas maîtriser une matière, mais plusieurs disciplines générales (français, maths, histoire-géographie).

A l'école primaire, l'enfant - qu'il soit en CP CE1 CE2 ou CM1-CM2 - va découvrir une difficulté supplémentaire de sa scolarité : faire ses devoirs.

Enseigner très tôt la bonne méthodologie, la gestion de son temps et la soif d'apprentissage - l'appétence pour la lecture, la confiance en soi et la motivation - sont fondamentales.

Aussi, le suivi régulier de l'enfant oeuvre à continuer le processus de socialisation primaire à une époque où celui-ci explore d'autres mondes sociaux que celui de sa famille, ce qui peut perturber son comportement.

Nos intervenants ont donc ce rôle socialisateur à jouer, à savoir celui de mener l'élève vers davantage d'autonomie.

Tenir à jour un planning de cours au plus jeune âge pour apprendre l'organisation.
Si c'est votre propre fille qui se met elle-même à structurer son emploi du temps, c'est bon signe !

Le prof particulier va inciter l'enfant à :

  • Mettre en place de bonnes conditions de travail,
  • Gérer son temps,
  • Se concentrer et se motiver,
  • Tenir ses cahiers,
  • S'approprier les notions-clés,
  • Mémoriser les savoir-faire requis.

Cette aide à domicile en soutien scolaire primaire prépare l'enfant au niveau collège lycée et lui permet de combler d'éventuelles lacunes après l'école. Cela évite aussi l'échec scolaire à l'entrée en classe de 6ème.

Oui, mais comment se déroule cet accompagnement éducatif ?

Principalement, au moyen de ressources pédagogiques ludiques (jeux, divertissements) et de révision des notions vues en classe.

Le prof peut donc multiplier les exercices interactifs et recourir aux méthodes pédagogiques adaptées (par exemple, celles inspirées de la pédagogie Montessori).

Vous cherchez des cours de soutien scolaire primaire ?

L'accompagnement scolaire des élèves au niveau collège

En cours de soutien à domicile, le prof apporte un suivi régulier et fournit un accompagnement éducatif pendant toute l'année scolaire.

Cela permet de consolider les éventuels acquis fébriles d'une matière (matières scientifiques et littéraires du collège), notamment grâce à la récurrence des cours : avec une fréquence hebdomadaire d'une ou deux fois tous les quinze jours.

Aussi, la durée de la séance varie en fonction des lacunes accumulées.

Quelques heures de remise à niveau pour maîtriser les additions : ce n'est pas la honte !
Je n'arrive pas à faire une opération simple : il me faut prendre des cours particuliers de maths !

Tous les chapitres des programmes scolaires seront abordés lors des cours de rattrapage, ce qui constitue une bonne formule pour réviser à son rythme de façon individualisée.

D'un point de vue de l'enseignant, être professeur de français, professeurs de mathématiques ou d'autres matières offre une expérience enrichissante, mais il faut toujours se mettre en recherche d'élèves, à l'instar des travailleurs indépendants, qui ne doivent jamais considérer un client comme acquis à leur carnet de commandes.

En même temps, c'est quelque chose de gratifiant que d'apprendre une langue ou de donner librement des cours de méthodologie à un élève.

Suivre un élève de septembre à juin implique aussi de proposer un tarif horaire abordable pour les parents d'élèves : il peut être intéressant de proposer des tarifs dégressifs pour les inciter à commander davantage d'heures de cours.

Nous recommandons de faire un bilan à l'issue de chaque mois : cela, pour entrevoir la progression effectuée, les points de blocage subsistant et d'inviter l'apprenant à se mettre plus sérieusement au travail si nécessaire.

On pense surtout à l'approche de la préparation aux examens du brevet des collèges : un programme intensif de révisions peut être nécessaire, à intercaler dans l'emploi du temps de l'élève.

Certes, les mois d'avril et de mai et juin ne sont pas ceux où un adolescent de 14 ans a le plus envie de réviser ses cours de maths, de français ou d'histoire-géo.

Mais la bonne nouvelle, c'est que les dispositions acquises durant les cours de méthodologie tout au long de l'année devraient permettre d'accélérer les révisions. Et par surcroît, celles-ci serviront jusqu'aux études supérieures.

Vous cherchez à donner des cours de soutien scolaire lyon ?

Le suivi régulier des élèves au niveau lycée

Les trois années du lycée sont charnières dans le sens où chacune d'entre-elles doit être réussie.

De plus, l'avenir se dessine déjà pour les élèves car l'obtention du baccalauréat conditionne beaucoup de choses : l'accès aux études supérieures et les chances de trouver un emploi après le bac.

Dans l'enseignement privé, on peut même apprendre à l'extérieur !
A 17 ans, on a moins envie de réviser que d'aller au bar : et pourquoi pas suivre quelques cours de physique chimie en buvant un verre ?

Vous pouvez donner des cours à tout niveau de la maternelle à la classe de terminale - et même au niveau universitaire : sachez que la profession n'est pas réglementée et que ce domaine - en job étudiant ou en activité professionnelle principale - est bien plus rémunérateur que dans les emplois d'exécution ou de production.

Un bon moyen de gagner de l'argent tout en tentant de faire décrocher une mention très bien au baccalauréat !

Il est demandé aux lycéens de pouvoir gérer une masse importante de travail : c'est là que nos enseignants peuvent aussi intervenir, afin d'aider à supporter les rythmes scolaires, qui laissent peu de place à un déclin des résultats scolaires.

En plus de cela, ils apprennent la technique de la dissertation, doivent maîtriser la méthodologie du niveau bac, et les savoir-faire afférents à chaque discipline.

Petit retour de mon expérience en tant que professeur à domicile : lorsque je donnais des cours à domicile de sciences économiques et sociales (SES) à des élèves de terminale ES à Montpellier, je me disais souvent qu'il faut être très patient pour faire comprendre un raisonnement économique ou un concept sociologique paraissant simple, mais qui n'est pas évident pour l'élève.

La patience, la tolérance, l'objectivité, la neutralité, la pédagogie - et la présentation de soi - sont des vertus importantes pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent devenir de bons profs.

Soutien scolaire et cours particuliers impliquent par ailleurs d'être disponible pendant les vacances scolaires (stages de remise à niveau, perfectionnement et stage intensif de préparation bac, etc.).

C'est bien là la difficulté majeure du prof à domicile : pour offrir un suivi individualisé aux élèves toute l'année dès la rentrée scolaire, il faut être toujours présent.

Heureusement que le web 2.0 permet désormais de faire du soutien scolaire en ligne ! Par mail, webcam ou par visio-conférence, on peut répondre aux questions d'un(e) élève sans se rendre à son domicile !

Des cours particuliers adaptés à l’élève

Vous l’aurez compris, l’essentiel pour un professeur de soutien scolaire est de proposer des cours adaptés à chacun de ses élèves.

Chaque élève est différent et cela serait une énorme erreur de proposer le même programme et le même cours à chacun de vos élèves. Certains font un blocage scolaire et ont besoin qu’on les remotive, alors que d’autres ont simplement besoin de plus de temps que ce que propose l’Education nationale pour assimiler les connaissances. Bref, le cours pour un élève de troisième ne pourra pas toujours être le même que pour un autre élève de troisième.

Comment suivre un élève en difficulté scolaire ?
Il est essentiel de connaître le profil académique de l'élève pour réaliser un suivi personnalisé.

Les support pédagogiques peuvent aussi variés. Si un élève a besoin de plus de concentration, il lui faudra un environnement calme et l’aider à être plus efficace dans le temps. En revanche, d’autres élèves ont besoin d’être stimulés pour apprendre. Cela peut alors être l’occasion d’utiliser des jeux pédagogiques, des sorties et autres façons de trouver la motivation chez l’élève.

De plus, le profil de l’élève change avec le temps. Car l’objectif est bien évidemment qu’il progresse. C’est pourquoi il est toujours nécessaire de faire le point pour savoir où en est son élève et ce qu’il faut modifier dans votre méthode d’apprentissage pour s’adapter au mieux à ses besoins.

Et pour mieux connaître son élève, rien de plus efficace qu’un entretien préalable.

Réaliser un entretien pré soutien scolaire

La première heure de cours de soutien scolaire ou de soutien scolaire en ligne doit être réservée à un étape fondamentale : l’entretien. Cet entretien permet au professeur de comprendre le pourquoi du comment et de savoir pourquoi l’élève a besoin du soutien scolaire.

Il aura bien évidemment parlé avec les parents de l’élève au préalable, mais il est tout aussi important de connaître l’avis de l’élève, son ressenti, ses attentes et sa motivation. Cette étape est donc presque obligatoire pour un professeur qui souhaite donner des cours particuliers de soutien scolaire.

Cet entretien prendra la forme d’une discussion plutôt informelle afin de ne pas stresser l’élève. Il ne doit pas s’agir d’un interrogatoire.

La première information que le professeur pourra obtenir est de savoir s’il s’agit d’un accompagnement scolaire pour les devoirs ou bien de véritables cours de rattrapage pour une remise à niveau.

Le professeur pourra également évaluer le niveau de l’élève dans une matière précise ou bien pour l’ensemble des matières, et commencer à estimer le type de programme et la méthode de travail qui pourra être fait pour aider cet élève.

Parmi les informations à obtenir via l’entretien avec l’élève, on retrouve :

  • Quelle est sa moyenne au dernier trimestre (ou à défaut l’année précédente) ?
  • Comment se sent-il en classe ?
  • Les bulletins scolaires pour avoir une idée des appréciations des profs.

Mais, si les cours sont dans le cadre d’un rattrapage scolaire, il sera également nécessaire de savoir depuis combien de temps l’élève est en difficulté, à quel moment les difficultés sont apparues, si l’élève à un blocage psychologique particulier.

Il est aussi important de savoir quel est le but du soutien scolaire, quelle moyenne atteindre, ou quel examen l’élève va passer (brevet, bac, Bac pro, etc).

L’aide peut toucher une ou plusieurs matières. Dans ce dernier cas, il faudra faire un bilan complet du niveau de l’élève dans chacune des matières.

Bien sur la pression ne sera pas la même s’il s’agit de maternelle, primaire, ou de collège et lycée.

Mais l’entretien ne doit pas être tourné que sur les notes et les résultats de l’élève. Il est aussi très important de discuter avec lui sur ses envies, ses passions, ce qu’il aime à l’école, etc. Le professeur peut alors choisir de se concentrer sur les passions et la personnalité de l’élève afin de savoir quelle méthode appliquer.

Une partie de l’entretien peut avoir été faite avec les parents afin d'obtenir des informations telles que la moyenne, les bulletins, etc.

Faire un point à chaque début de cours

Comment faire un bilan de soutien scolaire ?
Faire un point permet de débuter les cours correctement.

Le suivi de l’élève, une fois les cours de soutien scolaire lancés, se fait de manière régulière en demandant à chaque début de cours de faire un point à l’élève. Cela peut prendre de deux à dix minutes. Cette mise au point en début de cours permet de mieux se lancer dans la nouvelle leçon en s’assurant que l’élève a bien compris les cours jusque là.

Car le pire pour la progression d’un élève est de ne pas comprendre une partie et de continuer à avancer comme si tout était clair. À un moment donné, l’élève ne pourra plus suivre car il lui manque une partie des compétences.

Il est donc important de faire le point.

Cela permet également au professeur de voir s’il est sur la bonne piste et si le programme mis en place porte ses fruits.

Ce temps de vérification des acquis de l’élève peut se faire de différentes manières : soit en corrigeant des exercices donnés sous forme de devoirs, soit en posant des questions directement à l’élève. Le professeur peut par exemple demander à l’élève de résumer le cours précédent avec ses propres mots.

Profitez-en pour lui demander s’il a préféré un type d’exercices en particulier ou si le cours lui a plu afin d’ajuster également votre méthode de travail.

Que cela soit pour des cours de maths, des cours de français, des cours d’histoire-géo ou des cours de langues, cette manière de faire un bilan régulier est donc toute aussi excellente pour l’élève que pour le professeur.

Bien que cela puisse paraître comme une perte de temps, ce petit temps est nécessaire pour ne pas avancer trop vite si l’élève est en difficulté.

Organiser des bilans occasionnels de soutien scolaire

En plus des quelques minutes accordées au bilan en début de cours, il est aussi important de faire de plus gros bilans, de manière un peu plus occasionnelle. Ces bilans peuvent être réalisés tous les six mois, tous les mois si besoin, ou bien quelques semaines avant un examen afin de faire le point sur les acquis et ce qu’il reste à travailler.

Ces bilans doivent prendre un peu plus que deux minutes. Il est même parfois idéal de ne pas se donner de limite de temps afin de laisser l’élève s’exprimer et faire un point sur ses impressions et son progrès.

Ce bilan peut aussi être l’occasion de faire quelques exercices afin de vérifier que tout est clair pour l’élève avant de continuer sur de nouveaux gros chapitres.

Créer une bonne relation avec son élève

Comment faire progresser un élève ?
Créer un lien avec son élève permet de faciliter les échanges et le suivi.

La relation entre professeur et élève peut être un véritable déclencheur pour la réussite scolaire. En effet, le professeur est présent aux côtés de l’élève pour l’aider à progresser mais il est important de ne pas se contenter de l’aspect purement académique, mais aussi de s’intéresser à l’élève dans sa globalité.

C’est pourquoi une bonne relation avec l’élève peut aider lors des cours de soutien scolaire.

Sans être non plus ami avec votre élève, posez-lui des questions sur ses passions mais aussi sur ce qu’il a fait le week-end précédent, ce qu’il aime faire avec ses amis. Discuter d’autres choses que de l’école permet aussi de comprendre les difficultés que peut rencontrer l’élève dans son quotidien.

Cette relation permet aussi de mettre en confiance l’élève afin que celui-ci se sente plus à l’aise lors des cours particuliers. Plus le professeur sera à l’écoute et plus l’élève arrivera à s’ouvrir. Cela peut également le changer du cadre plus stricte qu’on retrouve à l’école et qui peut parfois rebuter certains élèves qui ont besoin d’un peu plus d’attention.

De plus, le professeur peut jouer parfois le rôle de conseiller d’orientation en connaissant les goûts de son élève. Il pourra ainsi le motiver et le guider vers des études supérieures, ou bien une filière professionnelle, etc.

Il ne faut donc pas hésiter à prendre un petit moment pour discuter de temps en temps.

Attention tout de même à ne pas devenir trop proche de votre élève. L’enfant a aussi besoin d’un cadre et de limites pour mieux se retrouver dans la relation professeur/élève.

Faut-il rester disponible entre deux cours ?

Il est parfois difficile de trouver la bonne limite pour le suivi de l’élève en cours particuliers. Le professeur particulier est souvent perçu comme une aide en dehors de l’école et l’élève peut donc être tenté de contacter le professeur un peu n’importe quand.

C’est alors au professeur de poser ses limites.

À la question : faut-il rester disponible entre deux cours ? La réponse est plutôt positive, mais avec parcimonie.

Un mail ou un appel de temps en temps peut vraiment aider l’élève en cas de blocage ou pour un point qu’il a besoin de comprendre rapidement.

En revanche, si l’élève appelle le professeur pour chaque devoir qu’il a à faire pour l’école, cela peut vite devenir ingérable, d’autant plus que l’élève doit aussi apprendre à devenir autonome. Le but final est tout de même de ne plus avoir besoin de cours particuliers.

Faut-il être joignable en dehors des cours ?
Le but n'est pas de se faire harceler par son élève...

Mettez donc en place un cadre pour éviter les débordements, tout en restant disponible si jamais l’élève ne peut pas attendre le prochain cours pour vous poser ses questions.

Besoin d'un professeur de Soutien scolaire ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.