Il vaut mieux être une bonne chanteuse populaire qu’une mauvaise chanteuse d’opéra. Maria Callas

Le chant et la technique vocale sont des disciplines bien particulières, où se mêlent les cordes vocales et la respiration, associées à un professeur de chant qui dirige le tout. Hommes et femmes n'ont pas les mêmes types de voix, et quand cela est le cas, on le souligne.

En effet, la taille des cordes vocales ou la cavité résonante (comme la bouche, par exemple) sont des éléments concrets, qui permettent de nous faire affirmer qu'il existe des types de voix souvent propres à chaque sexe. La femme, par exemple, possède plusieurs tessitures, selon les personnes.

C'est la raison pour laquelle on en retrouve qui font du chant lyrique, et d'autres qui ont un timbre beaucoup plus baryton. C'est de cette manière que, devant un milieu ouvert à tous, le nombre d'artistes musicaux en France a triplé depuis les années 1980.

Mais alors quels sont les différents types de voix féminines ? C'est ce qu'on va voir tout de suite !

Quatre catégories de voix féminines

Quelle est la différence entre une tessiture et une voix féminine ?
Il existe quatre grands types de voix féminins, du plus grave au plus léger. Dans quelle catégorie rangeriez-vous Mariah Carey ?

On le verra plus tard, les choses ne sont pas si simples que ça, mais en résumé, il existe quatre grands types de voix féminines. De la plus grave à la plus aiguë, elle vont permettre de faire de l'art lyrique, autant que chanter avec un violon ou encore reproduire des sons baroques. Mais alors quelles sont ces quatre voix ?

En chant lyrique notamment, il est coutumier de classer les voix en fonction de leur tessiture, c'est-à-dire l'étendue des notes que la voix peut facilement atteindre sans modification de volume, de qualité de timbre et d'harmoniques. Une bonne technique vocale permet d'étendre sa tessiture de base.

La typologie vocale que nous détaillons dans cet article a été inventée fin XIXe siècle, début XXe siècle. Elle ne s'applique qu'à la technique vocale d'esthétique classique. On ne peut pas l'utiliser pour classifier des chanteuses d'autres genres musicaux comme la variété ou le jazz.

Le contralto : voix la plus grave

Tout d'abord, en haut de l'échelle, on retrouve le contralto, qui, il faut bien le dire, est assez rare. Sa tessiture s'étend du Fa2 au Fa4

Il correspond une octave plus haut mais avec le même timbre à la voix de baryton basse chez les hommes. Le contralto est une voix soliste (contrairement à l'alto avec lequel il est souvent confondu).

Présente également chez les enfants de manière encore plus rare, cette échelle indique une voix grave, très grave. Un timbre plein de chaleur, qui nous enveloppe et nous berce, à l'instar de Maurane.

Cette tessiture s'atteint généralement avec la voix de poitrine, mais la contralto utilise aussi sa voix de tête dans les aigus. La contralto se retrouve principalement dans les choeurs. Il est rare de la trouver en soliste.

Et parmi les contraltos célèbres, qui donnent envie de s'envelopper dans leur voix, on retrouve :

  • Marian Anderson,
  • Jocelyne Taillon,
  • Marie-Nicole Lemieux,
  • Delphine Galou,
  • Nathalie Stutzmann,
  • Et bien d'autres encore !
Comment reconnaître une tessiture de voix féminine ?
Il faut aussi apprendre les paroles pour pouvoir exprimer toute sa voix.

La voix d'alto

On retrouve également, chez les femmes (et chez les enfants), la voix d'alto. De quoi s'agit-il ? Tout simplement d'une voix de femme grave, que l'on assimile à la voix de contre-ténor chez les hommes.

L'alto désigne avant tout le pupitre de choeur. La tessiture est située en-dessous de celle des sopranos et au-dessus de celles des ténors chez les hommes. Ce sont des voix féminines graves dont la tessiture s'étend du Fa2 au Ré-Mi4

Il n'en reste pas moins que la voix d'alto est souvent assimilée à la voix dite "naturelle", qui reprend au mieux les codes lyriques, la diction et le timbre de voix les plus simples à mettre en place pour nous.

Le terme est aussi utilisé comme abréviation de contralto, la catégorie de voix soliste, mais il s'agit d'une confusion qui viendrait du fait que la partie d'alto était souvent chantée par une voix élevée d'homme, soit en voix naturelle (castrat) soit en voix de fausset (contreténor).

Il est d'ailleurs possible de trouver des altos masculins dans un choeur d'enfants avec des garçons n'ayant pas encore mués ou dans un ensemble vocal spécialisé dans le répertoire baroque, constitué de contreténors. Si l'on intègre des altos hommes, c'est pour apporter plus de couleur, de sonorité, de puissance et de brillance à l'ensemble du pupitre.

Il y a une différence entre les hommes altos et les femmes altos. Les hommes chantent dans l'aigu de leur tessiture alors que les femmes utilisent leur registre grave. Le registre alto peut être chantée par des mezzo-sopranos, des contraltos et des contreténors chez les hommes, il est donc interprété par trois voix et deux modes de productions différents : la voix de tête et la voix de poitrine.

Mais qu'en est-il des voix féminines aiguës ? À quoi les reconnaît-on ?

Vous cherchez un cours de chant ?

Le mezzo-soprano

Pourquoi classifier les voix féminines ?
Les enfants peuvent eux aussi être catégorisés dans les voix de femmes graves !

Les voix les plus musicales et harmoniques sont souvent - parfois à tort - assimilées aux voix aiguës. Et pourtant, elles sont parmi les plus présentes chez les femmes, et se déclinent en deux grands types.

On retrouve d'abord les mezzo-sopranos, qui pourrait être qualifiées de voix intermédiaire ou centrale, à la fois légère et riche musicalement. Leur tessiture se situe entre l'alto et la soprano et s'étend du La2 au La4.

D'origine italienne, le mot mezzo-soprano signifie littéralement à moitié soprano. Il est masculin même s'il s'agit d'une tessiture féminine.

En effet, une femme à la voix mezzo soprano pourra chanter bon nombre de techniques vocales, sa tessiture lui permettant de faire partie d'une chorale au même titre que de chanter des musiques actuelles.

Le mezzo-soprano se retrouve parfois dans un choeur lorsque le pupitre des altos est divisé en deux : les voix les plus graves sont alors appelées secondes altos et les voix les plus aigus mezzo-sopranos.

Ce type de voix se rapprochant de l'instrument de musique de la catégorie du hautbois, est assez répandu chez les femmes, si bien qu'une belle partie du répertoire musical français lui est dédié. Elle est représenté par des chanteuses comme Cecilia Bartoli, Marilyn Horne, Brigitte Fassbaender, Cathy Berberian, Anne-Sofie von Otter, Maria Malibran, et bien d'autres encore !

Comment différencier les voix féminines ?
Si elles veulent remplir des salles entières, les chanteuses doivent aussi jouer avec l'émotion et pas seulement avec leur appareil vocal.

Le soprano

Vient ensuite une voix plus aiguë, la voix de soprano. Soprano vient de l'italien "sopra" signifiant au-dessus. C'est un mot utilisé depuis la fin du XVIIe siècle dans la musique vocale et qui est venu remplacé le terme "superius". Le mot est en français comme en italien de genre masculin. On dit toujours un soprano même lorsqu'il s'agit d'une femme.

Très répandue chez les femmes et chez les enfants, elle permet de chanter un nombre immense de chants et de mélodies, avec une virtuosité que la cantatrice Maria Callas incarne très bien, par exemple !

Mais ce n'est pas la seule ! Et parmi les soprano les plus célèbres, on retrouve :

  • Montserrat Caballé,
  • Sumi Jo,
  • Régine Crespin,
  • Elisabeth Schwarzkopf,
  • Patricia Petibon,
  • Renée Fleming,
  • Birgit Nilson,
  • Barbara Hendricks,
  • Ninon Vallin,
  • Et bien d'autres encore !

L'étendue de la voix soprano va de Si2 à Do5, ce qui représente deux octaves. Une octave correspond à l'intervalle qui sépare deux notes du même nom. C'est ce qui permet de définir une gamme. Si l'on devait comparer avec un instrument de musique, cela correspondrait au violon bien qu'il n'y ait pas de lien entre un instrument dit soprano et une voix de soprano. Par exemple la flûte à bec soprano sonne une octave plus haut que la voix de soprano.

Le soprano chante souvent la mélodie. A l'opéra, le rôle des héroïnes est généralement chantée par un soprano. Les femmes soprano sont solistes ou pupitre (membre du choeur).

Concernant le placement de la voix, le soprano a une homogénéité de timbre (il n'y a pas de sensation de brisure du grave à l'aigu). Il a développé sa puissance sur des techniques très exigeantes : les scènes étant très grandes.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le soprano travaille ses graves pour utiliser le moins possible sa voix de poitrine.

Et si ça n'était pas tout ? Et si le monde vocal était encore plus riche et passionnant que ça ? Et bien coup de théâtre, c'est le cas !

Car oui, on retrouve des sous-catégories de voix féminines, qui vont nous permettre de se placer au mieux sur la courbe des voix qui existent et, de ce fait, de chanter des chansons bien plus adaptées, plus agréables pour les autres, mais aussi pour nous !

Trouvez ici des cours de chant reims.

Les sous-catégories de voix féminines

Comment classer sa voix quand on est une femme ?
On peut avoir du coffre et ne pas savoir quoi en faire lorsqu'on est une femme. Et bien la classification va permettre de réaliser que l'on peut chanter telle ou telle chanson !

Hé oui, alors qu'on distingue les voix féminines en quatre grandes familles, il convient parfois de savoir les classifier encore plus précisément, de sorte à les ranger dans différentes cases et techniques musicales. Diaphragme, larynx, phonation, audition, autant de critères qui rendent la voix et les vocalises plus ou moins spécifiques.

En musique classique, on travaille sa voix pour qu'elle émette à une puissance minimale de 80 dB à un mètre. C'est ce qu'on appelle une voix de salon ou de concert.

Il existe plusieurs sous-catégories de sopranos qui diffèrent selon le caractère des personnages interprétés, la vaillance de la voix, sa puissance et la richesse du timbre : les voix légères, les voix lyriques, et les voix dramatiques. De la plus claire à la plus sombre, elle regroupe un chant des possibles assez vaste, au sein d'un seul et même type de voix. Vous voilà prête à chanter ce qui vous correspond !

Une voix n'est pas figée, elle évolue avec l'âge et il est fréquent qu'une cantatrice change d'emploi et de registre pendant sa carrière.

Les légères seront les plus aptes à enchaîner avec agilité les sons, au moyen de quelques notes aiguës en plus des autres. Les voix lyriques, quant à elle, représentent la catégorie intermédiaire chez les femmes, alors que les voix dramatiques sont les moins agiles, mais les plus à l'aise dans les graves.

Trouvez votre cours de chant.

La voix de soprano léger

Au début de sa carrière, Nathalie Dessay était soprano léger et pouvait de ce fait, chanter avec une voix très aiguë, accompagnées de vocalises et de rythmique très précis.

Lorsqu'on parle de soprano léger, on indique à la fois une voix de faible intensité et une étendue vocale plus aiguë. La tessiture est la plus aiguë d'entre tous les sopranos, c'est la plus agile mais aussi la moins puissante : elle s'étend de Do3 à Fa/Sol5 Le timbre est flûté et pur.

Le soprano léger est souvent confondu avec le soprano colorature. Or, les deux termes ne sont pas substituables puisqu'ils ne veulent pas dire la même chose. Colorature désigne une facilité à vocaliser alors que léger désigne une tessiture aiguë. On peut tout à fait trouver des mezzo-sopranos colorature.

Comment trouver sa voix ?
Le soprano se rapproche du violon dans l'étendue de sa tessiture et son timbre.

La voix de soprano lyrique

Le soprano lyrique est celle qu'on a tendance à appeler un "soprano" tout court ! Plus puissante qu'un soprano léger, elle permet aussi des exercices vocaux plus étendus, plus d'expression finalement !

Il y a trois catégories de sopranos lyriques :

  • Le soprano lyrique léger dont la tessiture s'étend de Do3 à Rédièse5 : la ligne de chant est très pur et le timbre est radieux mais il ne possède pas la puissance d'un soprano lyrique ni l'aisance dans les vocalises et le suraigu d'un soprano léger.
  • Le soprano lyrique dont la tessiture s'étend de Do3 à Ré5 : c'est le type de voix le plus répandu pendant la période romantique.
  • Le soprano lirico spinto ou demi-caractère dont la tessiture s'étend de Do3 à dodièse5 : cela nécessite une puissance importante pour surmonter des orchestres plus fournis comme ceux de Jules Massenet ou de Giacomo Puccini. Dans l'oeuvre de Giacomo Puccini, Madame Butterfly, c'est à ce type de voix que l'on fait appel !

La voix de soprano dramatique

Enfin, on retrouve aussi ce soprano dramatique, qu'incarne à merveille la fameuse cantatrice Maria Callas, dont nous parlions tout à l'heure. Il s'agit de la sous-catégorie de voix la plus grave, où la tonalité devient plus sombre, plus puissante aussi. Elle possède une ou deux notes plus graves que la voix soprano lyrique.

Ici aussi, il existe trois catégories de sopranos dramatiques :

  • Le soprano dramatique dont la tessiture s'étend de Si2 à Do5 : le timbre est sombre, le registre est grave et c'est le soprano le plus sollicité.
  • Le soprano wagnérien dont la tessiture s'étend de Fa2 à Do5 : on le retrouve principalement dans les opéras de Wagner évidemment.
  • Le soprano Falcon dont la tessiture s'étend de La2 à Ré5 : il est caractérisé par une voix puissante et sombre. Son registre grave est étendu et sonore et cela rappelle le mezzo-soprano. Cependant, il est capable de soutenir des notes aiguës propres au soprano.  Son nom vient de la cantatrice Cornélie Falcon dans les opéras de Giacomo Meyerbeer et Jacques Fromental Halévy.

Il existe aussi le soprano dramatique colorature ou d'agilité. C'est un soprano possédant l'agilité et le suraigu d'un soprano léger colorature mais qui conserve une puissance et une tessiture étendue : de La2 à Dodièse5, voire de Si2 à Fa5 Il peut ainsi exécuter des prouesses vocales. Sa voix est corsée et autoritaire, souple et agile, aussi à l'aise dans le grave que dans l'aigu voire le suraigu. Vous pouvez le retrouver dans le rôle de la Reine de la Nuit dans La Flûte Enchantée de Mozart.

Quels sont les différents types de voix en musique classique ?
Il est important pour une chanteuse de connaître sa tessiture de voix afin de bien la travailler !

La voix de mezzo-soprano léger

Le mezzo-soprano léger est aussi appelé mezzo-soprano dugazon, du nom de Louise-Rosalie Lefebvre, dite Madame Dugazon. Il s'agit d'une voix claire et agile, avec parfois la même tessiture qu'un soprano lyrique.

Cependant, la rondeur de son timbre est la caractéristique principale du mezzo-soprano dont la tessiture s'étend de La2 à Do5

Exemple : le Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart. 

Le mezzo-soprano lyrique

C'est l'intermédiaire entre le mezzo-soprano léger et le mezzo-soprano dramatique. C'est une voix moyennement puissante aux couleurs chaudes dans le bas du registres et ayant une tessiture étendue d'un Côté à l'autre du registre.

Elle est plus claire et plus agile que le mezzo dramatique et conserve une texture riche, enveloppante et sombre.

Exemple : Cecilia Bartoli, Joyce Didonato ou encore le personnage de Siébel dans Faust.

Le mezzo-soprano dramatique

Aussi appelé galli-marié du nom de la célèbre cantatrice Célestine Galli-Marié, le mezzo-soprano dramatique est la sous-catégorie la plus puissante des mezzo-sopranos. Elle est caractérisé par un timbre chaud, proche du contralto et sa tessiture s'étend de Fa2 à La#4

Exemple : Carmen de Bizet

Le contralto dramatique

C'est une voix ample et sombre, au timbre chaud et rond. C'est un type de voix très rare et les rôles qui y correspondent sont souvent distribués à des mezzo-sopranos.

Exemple : le personnage d'Erda dans L'Or du Rhin de Wagner

L'alto bouffe

Et non pas le contralto bouffe ! Plus qu'une catégorie vocale, il désigne un contralto spécialisé dans des emplois comiques ou un contralto rompu aux exigences du jeu de scène. Sa tessiture est moins étendue que celle des contraltos dramatiques en général.

Exemple : La Nourrice dans Boris Godounov de Modeste Moussorgski. 

L'intérêt de classer les voix de femmes

Peut-on changer de type de voix quand on est une femme ?
Imaginez : vous ne savez pas quel type de voix vous avez et vous chantez comme Amalia Rodrigues ! Il serait dommage de se priver d'un tel organe !

La magie des coloratures vocales n'aura de cesse de nous impressionner ! Quoiqu'il en soit, les classer va permettre aux femmes de placer leur voix sur l'échelle vocale, et d'être plus à même de se voir proposer des chants adaptés, selon les répertoires et les compositeurs.

Le plus important est donc de bien savoir se placer sur l'échelle des voix, de sorte à ne pas définir sa carrière de chanteuse sur une erreur. Car, très logiquement, voix basse ou voix aiguë, chaque tessiture se verra proposer des types de musiques bien différents.

Imaginez ? Vous pensez avoir une voix grave, vous décidez de chanter du hard rock, alors même que vous êtes une soprano léger ! Le comble ! Un exemple un peu poussé qui indique toutefois bien qu'apprendre à connaître ses capacités est important.

N'hésitez pas à vous rapprocher d'un professeur de chant (sur Superprof par exemple) pour vous aider à trouver votre voix (sans mauvais jeu de mot bien sûr !), sous la direction de son oreille experte. Car une chanson peu adaptée à sa voix, c'est l'assurance de se tromper et de se fatiguer les cordes vocales.

Pour le petit point historique, ça n'est qu'au début du 19e siècle que les sous-catégories de voix pour les femmes sont apparues. Avant le milieu du 18e siècle, on distinguait les voix masculines et les voix féminines, avec simplement pour distinction les voix graves et les voix aiguës.

Les types de voix se sont peu à peu affinés, jusqu'à atteindre les coloratures dramatique ou lyrique que l'on vient de voir, au début du 19e. Ces qualifications ont permis aux chanteuses de performer sur des sons beaucoup plus adaptés à leur timbre, et à pouvoir sublimer ces mêmes sons.

Vibrato, voix de tête, échauffement, solistes, tout un tas de termes et d'univers se sont alors perfectionnés, donnant à voir le geste vocal non plus comme un acte irréfléchi, mais comme une réelle technique qui ne distingue plus seulement les voix féminines et des voix masculines, mais bien les sous catégories qui y sont liées.

Plus vous vous sentiez à l'aise avec votre voix, plus vous ferez de progrès rapidement et sans effort, ou presque ! Alors, prête à sauter le grand pas et à faire tester votre voix ?

Besoin d'un professeur de Chant ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.