Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos idées de vêtements et accessoires pour débuter en couture !

De Yann, publié le 27/06/2018 Blog > Art et Loisirs > Couture > Des Idées de Couture pour les Débutants

« Là où la volonté est grande, les difficultés diminuent. » Machiavel (1469-1527)

Après avoir acheté son matériel de couture, sa petite mercerie et choisi sa machine à coudre, il faut maintenant s’atteler à la réalisation. Mais par où commencer quand on maîtrise à peine la machine à coudre (surjeteuse, boutonnière, etc.) ?

Mais lorsque l’on débute, il vaut mieux faire de la couture facile et opter pour des patrons de couture faciles à reproduire.

Avec de la volonté et du travail, vous pourrez y arriver plus rapidement mais il ne faut pas brûler les étapes au risque de faire des erreurs compliquées à corriger.

Avant de confectionner toute une collection haute couture, je vais vous décevoir mais il faut commencer par des pièces simples comme des taies d’oreiller, des pochettes ou des bavoirs.

Voici quelques idées couture débusquées du net pour savoir comment coudre au niveau débutant.

Faire un sac à tarte pour commencer la couture

Voici un petit accessoire simple à réaliser que je vous propose de faire : le petit sac à tarte. Il s’agit d’un sac en coton avec des anses en coton ou en suédine.

Ne plus renverser ses tartes : se coudre la meilleure des glacières ! Grâce aux trucs et astuces de couture, je peux transporter mes gâteaux sans salir le sac !

Transporter ou conserver au frais une quiche ou une tarte aux fruits sans glacière ? C’est possible, avec le sac à tarte. Idéal pour aller chez des amis ou pour faire un cadeau original à l’occasion de Noël, d’un anniversaire ou de la Fête des Mères….

Voici comment fabriquer cet ustensile de cuisine ingénieux.

Fournitures :

  • Deux pièces de tissu de 45 cm x 85 cm pour coudre le corps du sac :
    • Un tissu,
    • Une doublure
    • Un molleton,
  • Du tissu de 10 cm x 35 cm pour réaliser les anses :
    • Deux pièces de tissu,
    • Deux doublures,
  • Un tissu thermocollant.

La marche à suivre :

Plier dans le sens de la longueur les bandes de tissus, endroit contre endroit et coudre à 1 cm du bord sur toute la longueur. Retourner sur l’endroit et repasser au fer.

Aux extrémités du morceau de tissu, placer et coudre les anses, symétriquement à 8 centimètres de distance l’une de l’autre.

Afin de maintenir les anses entre les deux tissus, superposer le tissu extérieur et la doublure, endroit contre endroit.

Rabattre chaque extrémité du rectangle vers son milieu et épingler pour le maintenir. Coudre les bords, puis il n’y a plus qu’à cuisiner la tarte !

Couture débutant : la taie d’oreiller

Où acheter son tissu pour habiller ses coussins ? Pourquoi coudre à la main quand on peut coudre une housse à la machine ?

La taie d’oreiller ou housse de coussin, c’est l’exercice idéal pour apprendre à coudre à la machine parce que ça nous apprend les bases, à savoir comment coudre droit. Vous pourrez retrouver ce tutoriel sur le site Alice Balice.

Fournitures : 

  • Tissu en coton :
    • Longueur : 2,5 x longueur de l’oreiller,
    • Hauteur : hauteur de l’oreiller + 3 cm,
  • Fil assorti.

Marche à suivre : 

  • Poser le tissu à l’envers,
  • Faire un ourlet de 1,5 cm à une extrémité avec trois épaisseurs de tissu (plier en deux fois afin de « cacher » l’endroit où le tissu est coupé),
  • Poser des épingles,
  • Coudre l’ourlet à 1,3 cm du bord du tissu, avec un point droit,
  • Faire la même chose à l’autre extrémité,
  • Retourner le tissu à l’endroit,
  • Prendre une extrémité et plier à la longueur de l’oreiller,
  • Rabattre l’autre extrémité sur la première pour que le tissu fasse la largeur de l’oreiller,
  • Epingler en haut et en bas,
  • Couper en haut et en bas au point droit, à 1 cm du bord,
  • Coudre en point zigzag le haut et le bas pour éviter que le tissu s’effiloche,
  • Retourner l’ouvrage et voilà !

Vous n’avez plus qu’à mettre votre coussin à l’intérieur et à frimer auprès de vos copines en disant « c’est moi qui l’ai fait ! ».

Apprendre à coudre : la pochette origami

Trouve-t-on des tutos utiles dans un magazine de couture ? Un long coupon de tissu suffit pour créer une pochette de toute pièce !

L’autre bonne manière d’apprendre la couture, c’est de se coudre pleins de pochettes, de toutes les couleurs et dans toutes les matières possibles pour tâtonner et apprendre à changer les aiguilles selon l’épaisseur du tissu par exemple.

En recherchant pour nos lecteurs des idées de choses simples à coudre, je suis tombé sur le site Mercerie Etoile.

Vous y retrouverez ce tutoriel et les pdf à télécharger pour les patrons de pochettes.

Fournitures :

  • Un tissu de 76*16,5 cm,
  • Un bouton pression,
  • Du fil assorti.

Marche à suivre : 

  • Poser le tissu à l’envers,
  • Marquer un pli au fer à repasser à 9 cm du bord,
  • Marquer au fer un deuxième repli (dans l’autre sens) à 9 cm du premier,
  • Marquer un troisième repli à 10 cm du précédent vers l’envers,
  • Marquer enfin un dernier repli à 10 cm du précédent vers l’endroit,
  • Vous devez avoir un petit accordéon formé avec les plis,
  • Retourner l’ensemble à l’endroit,
  • Plier le tissu en deux. Faire attention à placer le bord de gauche par-dessus tous les plis à droite bords à bords,
  • Epingler les bords longs et les piquer au point droit à 1 cm du bord,
  • Retourner en deux fois : pour mettre les tissus sur l’endroit puis pour placer la partie non cousue vers l’intérieur,
  • Il ne reste plus qu’à poser un bouton pression.

Un jeu d’enfant ! Une fois que vous avez compris le principe, rien ne vous empêche d’adapter les dimensions pour en faire des plus grandes, des plus petites, avec ou sans séparateur à l’intérieur, etc.

Le col Claudine pour les couturières débutantes

Quel est le matériel nécessaire à la réalisation d'un col ? Un col Claudine positionnable sur tous ses tops préférés, c’est quand même cool !

Le col Claudine, c’est tendance et avoir un col Claudine qu’on peut porter sur différents vêtements, c’est quand même pratique, non ?

C’est pour ça que le site Petit Patron vous propose d’acheter les patrons pour 3,50 €. Pour ce prix, vous avez :

  • 4 patrons de cols Claudine en taille réelle,
  • Les explications pas à pas et en photos,
  • Une page explicative pour bien utiliser le thermocollant et son tissu,
  • Une page avec des astuces couture et l’explication du vocabulaire utilisé.

Les 4 modèles sont déclinés autour de la même technique d’assemblage. Vous pouvez ensuite poser une agrafe ou un ruban pour le fermer. Idéal pour apprendre à coudre droit, à retourner, cranter et faire un point glissé.

Fournitures : 

  • 30 cm de tissu,
  • 1 agrafe ou 60 cm de ruban fin,
  • Du fil assorti.

Un sac facile à coudre

Quels cours de couture en ligne suivre ? Pour avoir la classe, même en pique-nique !

Si vous prenez des cours de couture, il y a de fortes chances que votre professeur vous fasse débuter par un sac facile à coudre.

Et pour cause : faire un sac fait partie du projet couture facile à réaliser.

En voici un, le tuto est disponible sur Damadama : le sac à tarte.

Coudre un sac est facilement accessible pour les débutantes en cours de couture toulouse.

Fournitures : 

  • 2 rectangles de tissu 50*70 cm,
  • Une bande de tissu de 10*70 cm pour les anses.

Marche à suivre :

Pour les anses :

  • Plier dans le sens de la longueur et repasser pour marquer le pli,
  • Plier des deux côtés de la longueur sur 1 cm et marquer de nouveau le pli au fer,
  • Coudre au ras sur toute la longueur et des deux côtés,
  • Couper ensuite cette bande en deux parties égales.

Pour le sac :

  • Prendre le rectangle de tissu qui servira pour l’extérieur et épingler les anses au bord de chaque petit côté en laissant un intervalle de 8 cm,
  • Coudre les anses,
  • Prendre ensuite le rectangle qui servira pour l’intérieur, le poser endroit contre endroit sur l’autre rectangle de manière à ce que les anses se retrouvent à l’intérieur des deux,
  • Coudre tout autour à environ 1 cm du bord pour pouvoir attraper les anses. Laisser une ouverture de 10 cm pour retourner le tout,
  • Repasser le tout,
  • Nos deux anses sortent de chaque côté,
  • Rabattre et épingler les deux côtés vers le centre en respectant un intervalle de 2 à 5 cm,
  • Coudre à 0,50 cm du bord sur toute la largeur des 4 rabats en laissant 2 cm sans couture en arrivant au bout,
  • Et voilà un joli sac à tarte !

A votre tuto couture facile pour réaliser un sac et transporter vos tartes chez vos amis sans risque de brûlure.

Coudre une robe pour les débutants

Comment fabriquer son propre patron ? Une robe simple à décliner avec tous les tissus : plumetis, dentelle, lin…

Pas besoin de prendre des cours de couture en ligne pour coudre cette petite robe trapèze, avec décolleté en V, disponible sur le e-shop Vanessa Pouzet au prix mini de 6,90 €.

Fournitures : 

  • Tissu de 210*140 cm,
  • Doublure de 120*140 cm (du 34 au 38), de 190*140 cm (du 40 au 48),
  • Du fil à coudre assorti.

Le patron est à télécharger en PDF. Il est disponible pour 8 tailles du 34 au 48, prêts à coudre, marges incluses.

A vous de choisir votre tissu imprimé ou non chez Mondial Tissu par exemple, pour réaliser cette robe en toute simplicité !

Couture débutant : les paniers en tissu

Comment apprendre à coudre facilement ? Vous verrez, les paniers en tissu envahiront votre maison une fois que vous aurez commencé.

Pour ce tuto, on retrouve les Lubies de Louise et ses paniers en tissu pailleté. Bien sûr, si vous n’êtes pas adepte des paillettes, rien ne vous empêche de choisir un tissu liberty ou du coton uni si vous êtes plus classique.

Fournitures pour un panier de 25*25 cm et 15 cm de hauteur : 

  • Tissu extérieur : 102*17 cm,
  • Tissu intérieur : 101*16 cm,
  • Molleton : 102*17 cm,
  • Fond extérieur : 27*27 cm,
  • Fond intérieur : 26*26 cm,
  • Molleton pour le fond : 27*27 cm,
  • Du fil assorti.

Marche à suivre :

  • Coudre le molleton : épingler le tissu sur le molleton, puis coudre le tout au point zigzag pour assembler le tissu sur le molleton,
  • Assembler le tour : plier le grand rectangle extérieur endroit contre endroit et épingler. Piquer le petit côté à 1 cm du bord,
  • Créer les angles du panier : sur le tissu extérieur, marquer les 4 coins avec des épingles. Avec votre machine, piquer à la verticale entre les épingles. N’hésitez pas à tracer un trait à la craie pour vous aider,
  • Assembler le tour à la base : épingler le tour à la base en commençant par les coins. Piquer tout autour à 1 cm du bord. Faire de même avec la doublure,
  • Assembler la doublure au tissu extérieur : mettre la doublure dans le panier, endroit contre endroit. Epingler et piquer à 1 cm du bord en laissant une ouverture pour retourner l’ouvrage,
  • Retourner sur l’endroit et épingler tout le tour. Surpiquer à 0,50 cm pour bien maintenir la doublure dans le panier,
  • Vous pouvez ajouter une poignée à votre panier pour une finition optimale.

Débuter en couture : le sac pliable zéro déchet !

Idéal pour apprendre comment coudre des accessoires utiles en réduisant son empreinte écologique, le sac pliable en tissu est un formidable substitut du sac en plastique.

Biologique et de sensibilité écolo, les bélugas du Canada et les océans apprécieront ces ateliers créatifs du do it yourself permettant de réduire ses déchets !

Coudre un accessoire pour limiter ses déchets : les tissus bio ! Hum…évidemment, les sacs à cabas sont bien moins pratiques qu’un sac en tissu !

On pourra l’utiliser pour faire les courses ou pour partir en pique-nique par exemple.

Matériel nécessaire :

  • Un morceau de tissu (du tissu bio, c’est encore mieux) de 70 cm,
  • 3,5 mètres de biais assorti,
  • Un mousqueton.

On trouvera le patron de couture, téléchargeable gratuitement en format PDF sur le site Je fais moi-même.

Voici la marche à suivre :

Découper le tissu du patron, puis faire l’ourlet du haut de la poche : il s’agit de coudre le petit côté des rectangles qui serviront pour la pochette de rangement.

Maintenir les deux faces de tissu endroit contre endroit et coudre à la surjeteuse – ou en point zig-zag – les trois côtés non cousus.

Piquer ensuite les anses du sac à 1 centimètre du bord et repasser en ouvrant les coutures.

Poser du biais sur les deux côtés du sac, le rabattre sur l’endroit et piquer à 1 millimètre du bord pour le fixer avec le tissu.

Réitérer l’opération pour les anses.

Coudre endroit contre endroit au bord du biais à partir des anses jusqu’en bas du sac, puis repasser les plis du sac.

Dernière opération : piquer le bas du sac à 5 millimètres du bord.

Conseils et astuces de couture : le matelas en coton

Faire un matelas en double gaze de coton nécessitera d’acquérir un niveau supérieur mais grâce aux tutos et cours en ligne de couture, ce ne sera pas irréalisable.

En cas d’erreur, on peut toujours découdre et faire une retouche sur ses travaux de couture manqués.

Il faudra savoir coudre un bouton, assembler les tissus et créer l’effet capitonnage.

Se confectionner un matelas en coton, mode d'emploi ! Grâce à mon tissu en matière molletonnée, je peux désormais dormir paisiblement en camping !

C’est un peu plus complexe que de faire un sac, mais quoi de mieux que de faire son propre matelas pour flâner sur la plage plutôt que de l’acheter ?

Voici le matériel nécessaire :

  • 1,20 m de double gaze de coton,
  • 1,20 m de double gaze de coton d’une autre couleur,
  • 1,2 m de ouatine épaisse,
  • 2 kg de fibre de rembourrage,
  • 20 boutons à recouvrir,
  • Du fil polyester.

Les étapes de fabrication :

Couper le tissu selon les dimensions du patron de couture, par exemple en deux morceaux de 1,20 mètres par 70 centimètres. Ensuite, épingler les rectangles endroit contre endroit.

Coudre les côtés à 15 centimètres du bord pour pouvoir les retourner et mettre le côté ouatine contre les griffes de la machine.

Faire les angles au ciseaux en coupant le surplus de tissu.

Fermer l’ouverture, tracer et découper les cercles servant à fabriquer les boutons. Marquer les repères de capitons aux endroits souhaités, puis fixer les boutons au matelas en traversant l’épaisseur.

Savoir coudre un porte-monnaie

Voici un blog couture qui explique comment coudre son propre porte-monnaie : le porte-monnaie plat à fermoir métallique.

Fabriquer un porte-monnaie personnalisé : adapté à sa taille et à ses goûts ! La customisation de son portefeuille en divers coloris, c’est bien mieux que d’acheter du cuir noir !

Les dimensions sont à définir selon le bon vouloir de chacun, selon que l’on y mette des pièces de monnaie, des billets ou des cartes.

Voici un exemple de porte-monnaie avec du tissu de 16 centimètres par 16.

Les fournitures :

  • Deux coupons de tissu extérieur de 16 cm x 16 cm,
  • Deux coupons de tissu intérieur de 16 cm x 16 cm,
  • Quatre coupons de vlieseline thermocollante 16 cm x 16 cm,
  • Un fermoir métallique de 9 cm de large,
  • Une feuille A4 à petits carreaux,
  • Une bobine de fil.

Marche à suivre :

  1. Décalquer le patron sur les quatre morceaux de vlieseline thermocollante,
  2. Recopier la ligne centrale et les tirets servant de repères sous le fermoir,
  3. Coller les morceaux de vlieseline sur l’envers des coupons de tissu,
  4. Coudre les morceaux de tissus bord à bord, endroit contre endroit,
  5. Épingler les deux morceaux de tissu extérieur endroit contre endroit, en les plaçant face à face,
  6. Coudre la partie basse du porte-monnaie à 5 millimètres des bords selon les repères sous le fermoir,
  7. Quand l’extérieur est cousu, retourner sur l’endroit,
  8. Réitérer l’opération avec les deux morceaux de tissu inférieur,
  9. Placer l’extérieur du porte-monnaie à l’intérieur de la doublure (les deux faces doivent être alignées, se retrouvant endroit contre endroit),
  10. Coudre le haut de la première moitié à 5 millimètres du bord,
  11. Ne coudre que la moitié de l’arrondi pour l’autre coupon de tissu,
  12. Retourner l’ensemble et placer la doublure à l’intérieur,
  13. Coudre pour fermer le trou,
  14. Coudre le fermoir à la main.

Et voilà, vous avez tout ce qu’il faut pour économiser ou donner de l’argent de poche à votre enfant.

Faire un étui à lunettes pour se perfectionner

L’été arrive et avec lui, les éblouissements ? On passe son temps à perdre ses lunettes ou à les rayer dans la boîte à gants de la voiture ?

« Customiser » un étui à lunettes ou en faire la confection de A à Z est un bon exercice de perfectionnement de son niveau en couture. Si chaque projet couture comporte son lot de difficultés, fabriquer un étui à lunettes promet d’être on ne peut plus facile.

Redonner une seconde jeunesse aux objets obsolètes : la couture est un art ! En réutilisant une ancienne trousse de couture, j’ai pu me faire un étui à lunettes et un rangement d’appareil photo !

Voici le matériel nécessaire pour effectuer les différents points :

  • 30 centimètres de coton,
  • 30 centimètres de ouatine thermocollante,
  • 1,1 mètre de biais, taille M,
  • Un bouton pression snaps.

Voici la marche à suivre afin d’avoir un bel étui à lunettes en couture sur mesure :

  1. Découper le tissu selon le patron,
  2. Couper le thermocollant (en veillant au sens de la colle),
  3. Coller la ouatine sur l’envers du tissu,
  4. Matelasser l’extérieur de l’étui,
  5. Faire une doublure avec l’extérieur,
  6. Coudre le biais sur la doublure et cranter les arrondis,
  7. Rabattre sur le devant et piquer à 1 millimètre du bord,
  8. Fermer l’étui en repliant la partie supérieure du tissu extérieur,
  9. Poser le bouton pression.

Votre étui à lunettes est prêt !

Et voilà ! Ne reste plus qu’à ranger votre matériel de couture dans votre panier pour remplacer votre boîte à couture, pourquoi pas ?

L’avantage de la couture est qu’elle permet de réemployer des chutes de tissus pour confectionner des accessoires utiles dans la vie de tous les jours : c’est limite pour la confection de vêtements, mais pour transporter de petites choses, le fait main est juste parfait !

En synthèse : 

  • Apprendre à coudre rapidement, c’est commencer par les bases comme lorsqu’on apprend une langue, à danser ou à jouer d’un instrument. Même si cela peut sembler rébarbatif au début, tout apprentissage demande du travail et de la rigueur. C’est de cette manière que l’on progresse. A compléter éventuellement par des cours de couture brest ou des cours de couture paris.
  • Coudre une taie d’oreiller, un sac à tarte ou une pochette origami peut être plaisant en plus de vous apprendre à coudre droit, à utiliser votre machine à coudre correctement, à découper des patrons ou à faire un point zigzag.
  • Avant de passer à des choses plus compliquées, faites-vous la main sur des choses simples et redécorez votre maison avec des paniers ou faites plaisir à une amie à lui offrant une jolie robe trapèze faite main.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar