« L'allemand décrit des choses qui n'ont pas de nom en anglais » Anna Funder

La langue allemande constitue la première langue nationale de la Confédération helvétique. Elle est parlée par 63% de la population, essentiellement dans les cantons alémaniques.

L’allemand auquel nous pensons est en fait « le haut allemand ». Du fait de son histoire plurielle et de son implantation géographique au cœur de l’Europe entre différents territoires germanophones, la Suisse héberge une multitude de dialectes.

Si l’on a coutume de parler de « suisse-allemand », il existe en fait de nombreux dialectes qui se rapprochent tantôt de l’alsacien, tantôt de l’allemand parlé dans le sud-ouest de l’Allemagne.

Cependant, le haut allemand constitue un tronc commun compris et parlé par l’ensemble des Suisses germanophones.

L’influence de l’allemand ne se résume cependant pas à l’arc alpin. En effet, l’allemand est la langue la plus parlée au sein de l’Union européenne où elle devance de peu le français.

Ce constat est dû à la population allemande (81 millions d’habitants) mais aussi au fait que l’allemand est une langue très présente en Europe centrale et en Europe orientale, jusque dans les pays baltes.

L’allemand bénéficie en outre du dynamisme commercial des pays germanophones pour s’imposer comme une langue cruciale dans le monde des affaires. Enfin, la langue allemande est celle de nombreux écrivains, philosophes et musiciens ayant légué des œuvres intemporelles à travers les siècles.

Pour toutes ces raisons l’allemand est une langue prédominante dans le système éducatif suisse, y compris en Suisse romande. Pour les Romands, l’allemand fait office de deuxième langue nationale et à ce titre elle figure parmi les disciplines fondamentales de l’examen de maturité.

Faisons un état des lieux enjeux liés à l’apprentissage de la langue allemande en Suisse.

Les meilleurs professeurs d'Allemand disponibles
1er cours offert !
Alessio
5
5 (19 avis)
Alessio
50CHF
/h
1er cours offert !
Linda
4,9
4,9 (10 avis)
Linda
40CHF
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (18 avis)
Charlotte
40CHF
/h
1er cours offert !
Alice
5
5 (6 avis)
Alice
50CHF
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (9 avis)
Jonathan
35CHF
/h
1er cours offert !
Aleksandra
4,9
4,9 (9 avis)
Aleksandra
60CHF
/h
1er cours offert !
Lorenza
4,9
4,9 (9 avis)
Lorenza
65CHF
/h
1er cours offert !
Marion
5
5 (10 avis)
Marion
45CHF
/h
1er cours offert !
Alessio
5
5 (19 avis)
Alessio
50CHF
/h
1er cours offert !
Linda
4,9
4,9 (10 avis)
Linda
40CHF
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (18 avis)
Charlotte
40CHF
/h
1er cours offert !
Alice
5
5 (6 avis)
Alice
50CHF
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (9 avis)
Jonathan
35CHF
/h
1er cours offert !
Aleksandra
4,9
4,9 (9 avis)
Aleksandra
60CHF
/h
1er cours offert !
Lorenza
4,9
4,9 (9 avis)
Lorenza
65CHF
/h
1er cours offert !
Marion
5
5 (10 avis)
Marion
45CHF
/h
1er cours offert>

La langue allemande, un investissement sur l’avenir

Comment être prêt pour l'épreuve d'allemand de maturité ?
En Suisse, 17 cantons sur 26 sont unilingues en langue allemande.

L’allemand est parlé par environ 100 millions de locuteurs à travers le monde. Ce chiffre concerne évidemment plusieurs pays européens dont l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, le Luxembourg ou la Belgique, mais aussi des diasporas établies à travers le monde en Amérique ou en Afrique.

En Suisse, la maîtrise de la langue allemande est un critère fondamental pour réussir son intégration sur le marché de l’emploi. En effet, les cantons alémaniques représentent les deux tiers de la Confédération. Aussi, en menant votre carrière sur le sol national, vous serez éventuellement amené à travailler en zone germanophone.

Par ailleurs, travailler en Suisse romande revient également à échanger avec les cantons germanophones. Dans ce contexte, être bilingue en allemand peut être non seulement un bénéfice mais même une nécessité.

Si l’anglais demeure la langue internationale de référence, parler allemand facilite grandement la reconnaissance de votre CV. Notez d’ailleurs que sur le marché international, l’Allemagne est le premier partenaire commercial de la Suisse.

Le fait d’évoluer dans un pays quadrilingue (en comptant l’italien et le romanche) est une chance pour les élèves suisses.

L’accès à la langue allemande est grandement facilité par la diffusion de médias germanophones mais aussi par des rencontres à faire sur le territoire de la Confédération.

Notez par ailleurs qu’une langue vivante s’apprend dans des conditions idéales avant l’âge de 12 ans. En effet, jusqu’à cet âge un enfant bénéficie d’aptitudes cognitives favorisant grandement l’acquisition d’une langue étrangère.

Dès lors, si vous êtes parent et que vous souhaitez faire apprendre la langue de Goethe à votre enfant, l’immersion dans un environnement germanophone l’aidera grandement pour la suite de ses études en école obligatoire.

Apprendre l’allemand durant la scolarité obligatoire

Comment se former en allemand pour la maturité fédérale ?
La vallée du Rhin et ses paysages bucoliques sont une destination de choix pour un séjour linguistique.

En Suisse romande, la scolarité obligatoire bénéficie d’une volonté d’harmonisation impulsée par les autorités cantonales.

C’est dans ce but qu’a été élaboré le Plan d’études romand (PER) mis au point par la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin. Le PER vise à définir les matières, les objectifs et les grandes lignes de l’enseignement obligatoire.

Dans ce contexte, l’allemand est classé dans le domaine des langues. Ce domaine de formation vise avant tout à ce que l’élève comprenne le fonctionnement des langues étudiées. À ce stade de la formation générale la priorité est donnée au français, car après tout il s’agit aussi de la langue employée dans l’apprentissage de la plupart des matières.

Cependant, la connaissance de plusieurs langues est présentée comme une nécessité dans le cadre de la société actuelle. Il y a donc deux réseaux d’apprentissage, un constitué pour la langue de scolarisation (le français) et l’autre pour les langues étrangères. Pour celles-ci, les axes d’études sont les suivants :

  • Compréhension de l’écrit ;
  • Fonctionnement de l’écrit ;
  • Compréhension de l’oral ;
  • Fonctionnement de l’oral ;
  • Accès à la littérature ;
  • Fonctionnement de la langue ;
  • Approche interlinguistiques ;
  • Écriture et instruments de la communication.

À l’issue du cycle 3, c’est-à-dire au terme du degré secondaire I (de 12 à 15 ans), les compétences de base acquises par les élèves sont mesurées en fonction du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Au terme des études obligatoires, les qualités requises pour les élèves correspondent aux niveaux B1 du CECRL. En d’autres termes, les élèves doivent avoir atteint le niveau seuil leur permettant de pouvoir s’exprimer en toute autonomie en langue allemande.

Comment suivre des cours d’allemand supplémentaires

Comment se préparer à l'examen d'allemand de maturité ?
Pour décrocher son certificat de maturité, beaucoup de connaissances devront être accumulées.

À l’issue du secondaire I, les élèves souhaitant poursuivre des études supérieures peuvent s’orienter vers différentes formations pour décrocher un certificat de maturité, à savoir :

  • La maturité gymnasiale ou son équivalent fédéral appelé « maturité suisse » ;
  • La maturité professionnelle (accessible également avec un CFC, certificat fédéral de capacité) ;
  • La maturité spécialisée (atteignable après l’obtention du certificat de culture générale).

Chacun de ces piliers dispose de ses critères propres. Ils permettent un accès aux études universitaires et/ou aux hautes écoles professionnelles ainsi qu’aux hautes écoles spécialisées.

Dans tous les cas, l’enseignement de l’allemand figure parmi les disciplines fondamentales de ces différentes branches de formation.

Un examen oral ainsi qu’un examen écrit sont prévus durant les sessions d’examens partiels. Pour décrocher leur certificat de fin d’études, les élèves romands ne doivent pas faire l’impasse sur l’allemand.

En cas de lacunes, différentes méthodes existent pour effectuer un rattrapage salutaire avant de se présenter à l’examen.

Les organismes de soutien scolaire

Les cours d’allemand dans les écoles de maturité ont évidemment pour but de poursuivre la formation de l’élève.

L’objectif pour la maturité fédérale est que l’élève atteigne le niveau B2 à la sortie du gymnase. Il s’agit d’un niveau avancé où l’élève est capable de soutenir un raisonnement argumenté à l’oral et à l’écrit.

Il s’agira bien sûr de pouvoir s’exprimer, mais aussi de comprendre. Or, d’après des études fédérales, les élèves suisses tendent à ne pas pratiquer de langue étrangère en dehors du cadre scolaire. Si vous avez des amis ou de la famille installés dans un canton alémanique, dites-vous qu’il s’agit d’un avantage que vous pouvez mettre à profit pour pratiquer l’allemand.

Autrement, un bon moyen d’atteindre le niveau requis est de pratiquer à travers des cours supplémentaires auprès d’une agence de cours.

Les agences de cours mettent à disposition des élèves des professeurs d’allemand diplômés selon les critères pédagogiques définis par les autorités suisses. Ces professeurs s’adapteront à vos besoins, qu’il s’agisse de rattraper le retard pris en cours ou au contraire de prendre de l’avance pour bénéficier d’un niveau d’instruction supérieur.

Pour les élèves souhaitant passer l’examen en autodidacte, le recours à des leçons auprès de professionnels peut être une alternative intéressante.

En effet, l’étude en solitaire requiert une grande rigueur qui ne suffit pas toujours. Le principal risque étant de prendre de mauvaises habitudes dans le cadre de ses révisions.

Prendre des cours particuliers

Les agences de cours représentent certes un enseignement de qualité, cependant ces solutions peuvent être onéreuses et contraignantes d’un point de vue logistique.

Si vous désirez une solution d’appoint plus adaptée en termes de logistique et d’emploi du temps, les cours à domicile sont tout indiqués.

Prendre des cours en ligne

Les cours en ligne permettent de suivre une formation à distance par le biais de sites web gratuits ou payants.

Les sites gratuits offrent un contenu qui s’apparente le plus souvent à l’acquisition des connaissances de base mais il en existe aussi de très complets. Au niveau des sites pour apprendre on peut en citer quelques-uns parmi lesquels :

  • Babbel (payant) ;
  • Duolingo (payant) ;
  • Allemand Facile (gratuit) ;
  • Altissia (payant) ;
  • Deutsch Akademie (gratuit).

Suivre des cours avec un prof à domicile

Faire appel à un professeur à domicile vous permet de fixer des cours quand vous le souhaitez. En effet, vous seul décidez de la fréquence des leçons privées.

En outre, faire appel à un professeur à domicile ne génère aucune contrainte d’engagement, ce qui est idéal pour prendre un cours à la carte dans lequel vous aborderez un point du programme qui vous paraît problématique.

Enfin, le professeur particulier est également un atout efficace pour la préparation aux examens. En effet, en consultant les anciennes épreuves des examens de maturité vous serez en mesure de vous entrainer dans le cadre d’un examen blanc que vous pourrez soumettre à la correction de votre professeur.

La plupart des professeurs disponibles dans les cantons suisses sont inscrits sur des plateformes spécialisées. La première d’entre-elles est Superprof, car elle regroupe la plus grande communauté de professeurs au monde.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour avoir une bonne note en allemand à l’examen de maturité. Viel Glück !

Besoin d'un professeur d'Allemand ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Alan, 34 ans. J’aime l’écriture sous toutes ses formes, surtout quand elle informe et permet la transmission du savoir.