« L’âme d’un peuple vit dans sa langue. » Goethe

L’allemand constitue la première langue nationale de la Confédération. En effet, 63% des Suisses sont germanophones, contre 23% de francophones.

Située au cœur des Alpes, la Suisse est cernée de provinces et de pays germanophones. Dès lors, il va de soi que l’apprentissage de l’allemand représente un pan majeur du programme éducatif suisse, raison pour laquelle l’allemand est étudié dès le cycle primaire.

L’apprentissage de l’allemand représente un atout en termes de cohésion nationale. C’est aussi une nécessité afin de valoriser ses compétences sur le marché de l’emploi national, dans son entièreté. Par ailleurs, le dynamisme de l’économie allemande fait de cette langue un réel atout d'un point de vue business.

Avec 100 millions de locuteurs au total, l’allemand est la langue maternelle la plus parlée sur le continent européen. Elle est également comprise et parlée dans nombre de pays d’Europe centrale et d’Europe du nord.

Pour réussir vos examens de maturité, vous devrez vous confronter à la langue allemande dans le cadre d’épreuves écrites et orales.

Pour bien vous y préparer, faisons un état des lieux des examens d'allemand pour la maturité suisse.

Les meilleurs professeurs d'Allemand disponibles
1er cours offert !
Alessio
5
5 (19 avis)
Alessio
50CHF
/h
1er cours offert !
Linda
4,9
4,9 (10 avis)
Linda
40CHF
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (18 avis)
Charlotte
40CHF
/h
1er cours offert !
Alice
5
5 (6 avis)
Alice
50CHF
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (9 avis)
Jonathan
35CHF
/h
1er cours offert !
Aleksandra
4,9
4,9 (9 avis)
Aleksandra
60CHF
/h
1er cours offert !
Lorenza
4,9
4,9 (9 avis)
Lorenza
65CHF
/h
1er cours offert !
Marion
5
5 (10 avis)
Marion
45CHF
/h
1er cours offert !
Alessio
5
5 (19 avis)
Alessio
50CHF
/h
1er cours offert !
Linda
4,9
4,9 (10 avis)
Linda
40CHF
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (18 avis)
Charlotte
40CHF
/h
1er cours offert !
Alice
5
5 (6 avis)
Alice
50CHF
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (9 avis)
Jonathan
35CHF
/h
1er cours offert !
Aleksandra
4,9
4,9 (9 avis)
Aleksandra
60CHF
/h
1er cours offert !
Lorenza
4,9
4,9 (9 avis)
Lorenza
65CHF
/h
1er cours offert !
Marion
5
5 (10 avis)
Marion
45CHF
/h
1er cours offert>

Le choix de l’allemand pour son parcours scolaire et universitaire

Comment préparer son oral d'allemand de maturité ?
La puissance économique de l'Allemagne est due en partie à la présence sur son sol de nombreuses métropoles dynamiques, comme ici Cologne.

Pour être affuté le jour de l’examen, vous disposerez de nombreuses opportunités pour étudier l’allemand en Suisse romande.

L’allemand, une langue indispensable en Suisse

La langue allemande est une langue indispensable en Europe centrale et en Europe du nord.

En Suisse la langue allemande est un des piliers du système éducatif. En effet, la partition linguistique du pays entre francophones et germanophones fait de l’allemand une langue incontournable, même en Suisse romande.

Pour les cantons romands, apprendre l’allemand représente un facteur de cohésion nationale et de bien-vivre ensemble. En outre, la maîtrise de l’allemand est essentielle à l’entretien de bonnes relations sociales dès lors que vous vous déplacez à l’intérieur du pays. Les efforts sont toujours appréciés.

Comment suivre des cours d’allemand supplémentaires

L’allemand constitue l’une des disciplines fondamentales de l’enseignement scolaire obligatoire en Suisse. Cependant il est possible de l’apprendre dès la petite enfance, en ayant recours à une méthode alternative, celle des cours particuliers.

Les cours particuliers s’envisagent dans de multiples occasions, et notamment pendant la scolarité. En effet, en cas de difficultés persistantes, prendre des cours supplémentaires donne l’opportunité d’un rattrapage.

La Suisse est bien fournie en méthodes linguistiques pour apprendre une langue vivante, et notamment l’allemand. Pour suivre des cours vous pourrez donc faire appel :

  • À un organisme de soutien scolaire, par exemple une agence de cours ;
  • À des cours en ligne via des sites gratuits ou payants afin de suivre une formation à distance ;
  • À des professeurs à domicile par le biais de plateformes web comme Superprof.

L’organisation des épreuves d’allemand lors de l’examen de maturité

Comment réviser son allemand pour les examens de maturité ?
La chance est une donnée sur laquelle il convient de ne pas trop compter. Le travail régulier est plus à même d'assurer la réussite.

L’oral et l’écrit sont au programme de l’allemand. Pour bien anticiper ce qui vous attend, renseignez-vous sur le déroulé des examens d’allemand de maturité.

Les épreuves écrites et orales d’allemand pour le certificat de maturité

Les examens écrits et les oraux constituent le socle de l’examen de maturité pour la langue allemande.

Les conditions d’organisation des examens partiels sont inscrites dans les directives de la Commission suisse de maturité.

L’examen écrit

Pour la maturité gymnasiale et la maturité suisse, l’épreuve écrite consiste en un texte fourni à l’élève et faisant entre 700 et 800 mots.

Concrètement, le texte doit permettre de déterminer :

  • La compréhension de la langue écrite ;
  • La capacité d’interprétation de l’élève ;
  • Les aptitudes en termes d’expression écrite.

Les points attribués par chaque question sont mentionnés. Attention, le dictionnaire, qu’il soit bilingue ou monolingue, n’est pas autorisé. L’épreuve dure 3 heures.

L’examen oral

L’oral dure 15 minutes. L’élève dispose d’un temps de préparation d’une longueur identique.

Le déroulé amène l’élève à choisir un texte mais l’extrait est sélectionné par l’examinateur. Le candidat doit lire un court extrait avant de replacer le texte dans le contexte littéraire auquel il appartient.

S’en suit toute une série de questions posées par l’examinateur devant déboucher sur une conversation avec le candidat.

Les critères d’évaluation

L’élève est jugé sur sa maîtrise du vocabulaire, sa capacité à construire des phrases structurées et surtout ses facultés à mener un raisonnement logique et argumenté.

Le naturel et la fluidité des échanges occupent une part importante des aptitudes évaluées chez l’élève. Concrètement, les aspects du candidat sur lesquels l’examinateur se penchera seront

  • Sa capacité à interpréter le texte avec précision ;
  • Son aptitude à tenir un discours pertinent ;
  • Son aisance à étayer son propos de manière structurée.

L’épreuve d’allemand de la maturité professionnelle

La maturité professionnelle s’effectue à la suite du certificat de capacité fédérale (CFC). Elle donne accès aux hautes écoles professionnelles.

Comme pour la formation générale, la formation professionnelle exige un bon niveau d’allemand pour l’acquisition du certificat de fin d’études.

Pour l’examen il existe deux groupes liés aux différentes orientations de la maturité professionnelle. Le premier groupe est constitué des orientations suivantes :

  • Technique, architecture, sciences de la vie ;
  • Économie et services, type services ;
  • Arts visuels et Arts appliqués ;
  • Nature, paysage et alimentation ;
  • Santé et social.

Le groupe 2 contient une seule orientation, à savoir Économie et services pour le type « économie » uniquement.

Le niveau d’exigence pour l’examen est fixé à B1 pour le groupe 1 et à B2 pour le groupe 2.

L’examen écrit de maturité professionnelle

Les deux groupes d’orientations doivent passer une épreuve écrite d’une durée maximale de 120 minutes. L’examen est réparti en trois parties qui sont les suivantes :

  • Compréhension orale ou visuelle, 20 minutes ;
  • Compréhension écrite, 60 minutes ;
  • Production de texte, 40 minutes.

Le candidat a droit au dictionnaire mais pas aux annotations.

Les examens oraux

L’examen oral est une épreuve qui se passe en groupe. Cependant chaque élève doit s’exprimer personnellement pendant 20 minutes.

L’examen est décliné en trois parties qui sont établies ainsi :

  • Présentation personnelle, de 1 à 2 minutes ;
  • Présentation individuelle sur un thème choisi, de 7 à 8 minutes ;
  • Discussion, environ 10 minutes.

L’examen d’allemand pour la branche spécialisée

La maturité spécialisée est l’année qui suit l’obtention du certificat de culture générale.

L’allemand est une discipline déterminante pour deux orientations spécifiques :

  • L’orientation pédagogie ;
  • L’orientation communication et information.

Pour l’orientation pédagogie, l’épreuve écrite a une durée de 180 minutes. L’examen oral impose au candidat un exercice de compréhension orale de 45 minutes. Il doit ensuite s’exprimer durant 15 minutes.

Quelques astuces pour réussir son examen de maturité en allemand

Comment préparer son examen écrit de maturité en allemand ?
Un séjour linguistique en Allemagne vous donnera l'occasion de confronter le haut-allemand au suisse-allemand pratiqué dans les cantons alémaniques.

La réussite aux examens peut tenir à peu de choses. Pour mettre toutes les chances de votre côté, prenez le temps de recueillir quelques conseils pour réussir votre épreuve d’allemand à l’examen.

Entourez-vous durant vos révisions

Réviser avec des amis vous permet de générer une atmosphère conviviale qui tranche radicalement avec l’austérité des journées passées à son bureau.

En outre, un regard bienveillant vous permet de mesurer la qualité de vos révisions, notamment à l’oral. Attention toutefois à ne pas transformer ces séances studieuses en moment de détente. Le travail avant tout !

Préparez un planning de révisions

Les candidats aux examens de maturité doivent faire montre de différentes aptitudes, tant au niveau de la compréhension orale et écrite que dans la qualité d’expression écrite et orale.

À partir de là, le champ des révisions est à diviser entre différents types d’apprentissages. L’erreur à ne pas commettre est de se disperser inutilement en passant d’un champ de révisions à l’autre.

Les informations ne s’assimilent jamais aussi bien que par l’insistance et la répétition. Pensez donc à organiser votre travail en séances dédiées. Par ailleurs, n’hésitez pas à créer des fiches de révision pour rationaliser vos efforts vers l’essentiel.

Entrainez-vous à rédiger en allemand

Un des faits les plus notables relatifs à la langue allemande correspond à la structuration de ses phrases.

Évidemment, les élèves parvenus à ce stade des études secondaires possèdent une bonne maîtrise de la syntaxe allemande. Cependant, on ne finit jamais de progresser, et la meilleure manière de progresser est de pratiquer.

De plus, écrire aide fortement à assimiler ce que l’on apprend.

Exercez-vous à l’oral

Que ce soit en allemand, en anglais ou même en mathématiques, l’épreuve orale est certainement la plus redoutée des élèves.

Au-delà des aptitudes de chacun en langue germanique, beaucoup se sentent intimidés à l’idée de parler en public. Il est pourtant indispensable de s’y frotter. L’exercice oral est présent durant tout le temps de la scolarité, jusqu’aux études supérieures et plus tard dans le monde du travail.

Pour assurer le jour de l’examen il n’y a qu’un seul moyen : l’entrainement. Seul, devant votre miroir, avec un téléphone pour vous enregistrer, vous serez à même de vous entendre et de voir les points à améliorer. Si possible, faites-vous aider par vos parents ou vos amis.

Créez un environnement d’immersion

L’avantage lorsque l’on vit en Suisse c’est qu’il n’y a pas besoin d’aller très loin pour pouvoir profiter d’un environnement germanophone.

L’idéal consiste à passer du temps dans les cantons alémaniques afin d’entendre parler allemand et de s’exprimer soi-même dans cette langue. Mais vous pouvez également en profiter chez vous, en mettant les actualités en allemand, en écoutant la radio suisse-allemande ou même en regardant des programmes en allemand (idéalement sans sous-titres).

Consultez les anciennes épreuves

Les examens officiels des années passées peuvent grandement vous aider à appréhender les épreuves auxquelles vous serez confronté.

Pour y accéder, rendez-vous sur le site du Secrétariat d’État à la formation, la recherche et l’innovation (SEFRI). En remplissant les formulaires adéquats, vous obtiendrez des identifiants pour accéder aux dites épreuves.

Tout savoir sur l’enseignement de l’allemand en Suisse

Comment réussir son examen d'allemand de maturité ?
Des livres jusqu'aux applications en passant par les logiciels, il existe de multiples manières d'étudier l'allemand en dehors des cours.

La langue allemande vous accompagnera tout le temps de la scolarité. Pour préparer chaque étape, renseignez-vous sur le programme d’allemand appliqué en Suisse.

Les cours d’allemand de l’école obligatoire

L’enseignement de l’allemand débute en Suisse dès le cycle primaire et jusqu’au degré secondaire I, du moins pour ce qui a trait à la scolarité obligatoire.

Le programme de formation est inclus au Plan d’étude romand (PER), un projet d’harmonisation de l’éducation commun aux cantons romands.

Une formation de base est fournie aux élèves afin qu’ils acquièrent les compétences requises pour une compréhension élémentaire de leur deuxième langue nationale. À partir du cycle 3, de 12 à 15 ans, les critères sont indexés aux niveaux établis par le Cadre européen commun de référence pour les langues.

Le programme d’allemand d’école gymnasiale

Les écoles de maturité (et les écoles privées) dispensent un enseignement en allemand à l’issue duquel les élèves attestent d’un niveau B2.

Ce niveau correspond à un niveau avancé dans lequel l’individu est totalement autonome dans la maîtrise de la langue. Les objectifs de la formation sont les suivants :

  • Acquérir des compétences de communication orale et écrite sur des sujets de nature littéraire, personnelle et culturelle ;
  • Obtenir des bases relatives à l’histoire, la littérature, la culture et les aspects socio-économique de la civilisation allemande (avec des exigences supplémentaires pour le niveau supérieur).

L’étude de l’allemand en maturité professionnelle

Le plan d’études cadre pour la maturité inclut la langue allemande au sein d’un enseignement transdisciplinaire.

L’objectif est de mettre en pratique les acquis des multiples disciplines étudiées dans le cadre de vos cours d’allemand.

Les domaines de formation inhérents à la langue allemande seront les suivants :

  • Réception (c’est-à-dire la compréhension orale et visuelle) ;
  • Production et interaction orales ;
  • Production et interaction écrites ;
  • Réflexion linguistique et stratégies ;
  • Les caractéristiques socio-culturelles ;
  • La culture et compréhension culturelle.

École de culture générale et maturité spécialisée

La maturité spécialisée est indissociable de l’école de culture général et du certificat qui s’y obtient. La langue allemande constitue une matière obligatoire de cette formation.

En première année, les élèves devront consolider les fondements obtenus durant leur période de scolarité obligatoire.

En deuxième année, les étudiants devront ensuite choisir entre deux approches linguistiques :

  • L’orientation « Lecture et Expression » donne un savoir théorique et des outils pratiques liés à des sujets d’intérêt général ;
  • L’orientation « Communication et Interaction » a une approche basée sur la communication lors de situations du quotidien.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour triompher lors des épreuves d’allemand des différents examens de maturité. Bonne chance à vous !

Besoin d'un professeur d'Allemand ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Alan, 34 ans. J’aime l’écriture sous toutes ses formes, surtout quand elle informe et permet la transmission du savoir.