On entend souvent qu'être enseignant, c'est exercer le plus beau métier du monde. En effet, quoi de plus gratifiant et utile que de transmettre son savoir ? De former les jeunes esprits ? Sans compter qu'en tant que professeur de physique, on peut également faire avancer la recherche, ou bien former des jeunes gens qui contribueront, plus tard, à l'avancée des connaissances humaines sur bon nombre de sujets.

Bien entendu, tout métier possède des mauvais côtés, ou en tout cas un certain nombre de contraintes précises, inhérentes à la profession. Toute la question est de déterminer si ces contraintes sont rédhibitoires pour vous, et si la balance est suffisamment équilibrée entre avantages et inconvénients. Bien entendu, si la passion de l'enseignement (et de la physique) écrase tout, vous n'aurez sans doute pas besoin de vous poser ce genre de questions.

Alors, entre idéal et réalité, à quoi ressemble vraiment le métier de professeur de physique au quotidien ? Superprof lève le voile sur la profession d'enseignant de sciences physiques en Suisse.

Elève joyeuse
Participez à la formation des élèves à l'école ou à l'université
Les meilleurs professeurs de Physique disponibles
Guillaume
5
5 (20 avis)
Guillaume
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jayro
4,8
4,8 (17 avis)
Jayro
25CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Flo
5
5 (36 avis)
Flo
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ugo
5
5 (60 avis)
Ugo
100CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Greg
5
5 (19 avis)
Greg
130CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-olivier
5
5 (21 avis)
Pierre-olivier
150CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (45 avis)
Olivier
100CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (32 avis)
George
150CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Guillaume
5
5 (20 avis)
Guillaume
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jayro
4,8
4,8 (17 avis)
Jayro
25CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Flo
5
5 (36 avis)
Flo
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ugo
5
5 (60 avis)
Ugo
100CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Greg
5
5 (19 avis)
Greg
130CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-olivier
5
5 (21 avis)
Pierre-olivier
150CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (45 avis)
Olivier
100CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (32 avis)
George
150CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les avantages du métier de prof de physique

Les avantages et bons côtés du métier d'enseignant sont nombreux — tout particulièrement en Suisse. Il s'agit globalement d'un métier très apprécié et très bien considéré par le reste de la population. Voici en détails les différents bons côtés d'une carrière dans l'enseignement de la physique, qu'elle soit faite au degré secondaire I, II, ou à l'université ou Hautes Écoles.

Le salaire

Commençons par un point, certes trivial, mais non négligeable lorsque l'on se lance dans une carrière et que l'on cherche à préparer son avenir. Bonne nouvelle de ce côté-là : la rémunération des enseignants de physique en Suisse est excellente. C'est même l'une des meilleures d'Europe ! Il s'agit de l'un des paramètres qui rend ce métier si attractif dans le pays, même pour les ressortissants étrangers et frontaliers, entre autres. Sans compter qu'un 13e salaire est inclus, ainsi que des primes.

Le traitement varie bien sûr selon les cantons. Celui où le salaire est le plus intéressant est celui de Genève.

La transmission du savoir et l'aspect humain

C'est l'un des grands aspects de l'enseignement : la transmission du savoir. C'est même le principal but du métier : donner des connaissances, mais aussi développer l'esprit critique, apprendre à penser et à raisonner aux enfants et ados. Les professeurs cherchent toujours à éveiller la curiosité chez leurs élèves, voire la passion pour un sujet. Leur seule mission n'est pas de faire passer les élèves à la classe supérieure, mais bien d'encourager des passions et former les esprits. Cet aspect du métier est particulièrement gratifiant pour ceux qui l'exercent. Vous occuperez ainsi une place cruciale dans la société, au même titre que les médecins ou les agriculteurs.

En outre, l'aspect humain et relationnel est évidemment important dans ce métier. Les professeurs sont en contact permanent avec les élèves lors des cours, mais aussi avec leurs collègues, leur direction, ainsi que les parents d'élèves. Il ne s'agit donc pas d'un travail solitaire devant un écran. Vous serez sûr d'être entouré et en contact régulier avec d'autres personnes. Sans compter qu'à chaque rentrée, vous faites de nouvelles rencontres...

Des étudiants diplômés
Participer à la formation des élèves et étudiants est une chance

Les vacances et les horaires

Un autre côté très appréciable, du métier : les vacances. En effet, les professeurs profitent des mêmes vacances que les élèves. Selon les cantons, les vacances scolaires durent entre 12 et 15 semaines, réparties sur toute l'année. Par exemple, dans le canton de Vaud, il y a 14 semaines de vacances. Autant dire que c'est beaucoup plus que les 4 semaines proposées dans le privé ! Vous aurez donc du temps pour vous, pour vous reposer ou bien partir en vacances. Un privilège que finalement peu de travailleurs peuvent goûter durant leur carrière.

En plus des vacances conséquentes, le temps de travail hebdomadaire des enseignants est moindre que dans le privé, qui s'établit généralement autour de 40 heures. Ce temps de travail est d'abord défini par le nombre de périodes dispensées par semaine : il s'agit du temps d'enseignement effectif. Pour une charge de travail complète, suivant le degré d’enseignement, il comprend entre 22 et 30 périodes, de 45 à 50 minutes chacune. Cela correspond à environ 18 heures à 25 heures de travail par semaine.

Attention cependant : le temps de travail des enseignants ne s'arrête pas là ! Des heures de travail supplémentaires, en dehors du temps d'enseignement, sont consacrées aux autres tâches dont l'enseignant doit s'acquitter :

  • Préparation et suivi de l’enseignement : organisation des leçons, préparation des supports, corrections de copies et exercices
  • Participation à l’aménagement et à l’organisation de l’établissement, notamment via des réunions
  • Conseil et accompagnement des élèves, collaboration et communication avec les parents et le personnel spécialisé
  • Formation continue : montée en compétences, recherches...

L'enseignement devant élèves compte généralement pour environ 70 % de l'activité totale. Un professeur de physique ne travaillera donc pas uniquement 20 h ou 25 h par semaine, mais plutôt 30 ou 35 heures. Cela sera variable selon chaque personne ainsi que les matières enseignées. Globalement, le temps de travail reste donc moindre : un avantage de plus, qui laisse du temps pour les loisirs et la famille. À propos de famille, en étant professeur, on a l'avantage d'avoir globalement les mêmes horaires et les mêmes périodes de vacances que ses enfants, ce qui facilite l'organisation familiale.

Les inconvénients du métier de prof de physique

Correction d'une copie
Les corrections de copies et préparations de cours sont le quotidien des enseignants

Toute profession a différentes facettes, dont certains moins agréables. C'est aussi le cas du métier d'enseignant de physique.

Le travail et la préparation à la maison

Comme expliqué plus haut, le métier d'enseignant ne se limite pas au cours donnés en classe. Une autre facette de la profession est souvent oubliée : le travail après les heures de classe. Tout d'abord, les réunions sont nombreuses avec l'équipe enseignante, et il sera impossible d'y échapper, ni d'en choisir l'horaire. Mais le gros du travail se situe à la maison. Vous passerez un certain nombre d'heures à votre bureau, la tête dans les livres et dans les copies. La préparation des cours peut prendre du temps, surtout si vous êtes en début de carrière et si vous changez de niveau de classe. La seule bonne nouvelle à ce niveau est que la physique (et la seconde matière que vous devez enseigner, souvent la chimie ou les maths) sont peut-être plus rapides à corriger que des copies de français, de philosophie ou de latin.

Si vous enseigner à l'université, cet aspect du travail représentera une grande partie de votre métier, avec le travail de recherche personnel et la rédaction d'articles scientifiques.

La disponibilité et les relations avec les parents et les élèves

Un enseignant se doit d'être disponible, dans l'établissement et chez lui. Déjà auprès de l'équipe enseignante, des élèves, mais aussi auprès des parents d'élève, même à la maison. Il doit s'occuper d'aspects administratifs, répondre à des mails, des messages, même le soir ou pendant les vacances. Or la gestion des relations avec les parents d'élèves peut parfois être compliquée, comme toute relation humaine. Il faut parfois apprendre à gérer les conflits et les émotions d'autrui, et savoir faire preuve de diplomatie. Si vous enseignez à l'université, vous n'aurez au moins pas cet aspect à gérer.

Etre enseignant, c'est aussi avoir à gérer une classe, donc à savoir s'imposer, se faire respecter, notamment en repérant les éléments perturbateurs et les fortes têtes. Il s'agit d'un aspect du métier qui peut avoir un impact psychologique important qu'il ne faut pas négliger.

Quels sont les prérequis pour devenir prof ?

Une femme écrit sur un tableau
Pour devenir enseignant de physique, il faut être passionné par les sciences, être à l'aise en public et être à l'écoute

Pour faire carrière dans l'enseignement et devenir un professeur de physique respecté, il faut posséder certaines qualités et compétences.

Tout d'abord, il faudra évidemment être un passionné de physique et globalement de sciences. Apprécier le sujet que l'on enseigne et y être compétent est indispensable. Il faudra donc être vraiment passionné par les sciences physiques, et avoir au moins un Bachelor en physique, voire un Master.

Côté qualités à posséder ou à développer, un enseignant doit être organisé, rigoureux, mais aussi créatif, curieux, pour se former en permanence et rester à la page. Il doit aussi avoir une fibre relationnelle développée, avoir le sens de l'écoute, une certaine sensibilité pour faire attention à chaque élève. Une bonne capacité d'adaptation peut aussi être utile lors de changements de classe, d'équipe, d'établissement. La patience est également indispensable. Posséder un sens naturel de l'autorité sera d'une grande aide, de même qu'être à l'aise à l'oral et devant du monde. Les personnes qui ont de la prestance et se débrouillent bien devant un public auront moins de mal à tenir une classe.

En outre, maitriser les outils informatiques est maintenant devenu très utile dans l'enseignement, qui requiert souvent l'utilisation de plateformes pédagogiques, notamment pour renseigner les notes ou communiquer avec l'équipe éducative ou les parents. Enfin, il sera plus facile pour les personnes qui ont un respect naturel de l'autorité de prendre ce type de poste, qui repose beaucoup sur la hiérarchie.

En cas de carrière à l'université, il sera aussi indispensable d'avoir une bonne plume, nécessaire pour la rédaction d'articles scientifiques. Un goût avéré pour la recherche, ainsi que la volonté de pousser toujours plus loin ses connaissances sera aussi fort utile.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Juliette

Rédactrice de métier, passionnée des mots, j'adore apprendre de nouvelles choses et voyager.