"Un professeur médiocre parle. Un bon enseignant explique. Un excellent enseignant démontre. Un très grand enseignant inspire." William Arthur Ward

Lorsque l'on débute des études en physique (ou bien directement d'enseignement), on se pose beaucoup de questions — ce qui est tout à fait normal. Où vais-je enseigner ? Quel type d'établissement préférer et choisir ? Existe-t-il des différences majeures selon les niveaux et les cantons ? Est-ce compliqué de devenir prof de physique à l'uni ?

Se lancer dans le monde de l'enseignement et y faire carrière peut être effrayant. Parfois, on trouve aussi peu de réponses à toutes ces questions sur internet. Il existe bien des façons et des lieux pour enseigner la physique : à l'école bien sûr, en voie gymnasiale, à l'université, mais aussi en cours particuliers.

Alors pour vous aider à combiner votre passion pour les sciences physiques et celle pour l'enseignement, Superprof a récapitulé pour vous les différents lieux et niveaux où il est possible d'enseigner la physique en Suisse.

Les meilleurs professeurs de Physique disponibles
Pierre-olivier
5
5 (21 avis)
Pierre-olivier
90CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Guillaume
5
5 (15 avis)
Guillaume
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jayro
4,8
4,8 (12 avis)
Jayro
25CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ugo
5
5 (42 avis)
Ugo
90CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Flo
5
5 (29 avis)
Flo
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (32 avis)
George
150CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (42 avis)
Olivier
100CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Giustino
4,9
4,9 (10 avis)
Giustino
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-olivier
5
5 (21 avis)
Pierre-olivier
90CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Guillaume
5
5 (15 avis)
Guillaume
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jayro
4,8
4,8 (12 avis)
Jayro
25CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ugo
5
5 (42 avis)
Ugo
90CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Flo
5
5 (29 avis)
Flo
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (32 avis)
George
150CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (42 avis)
Olivier
100CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Giustino
4,9
4,9 (10 avis)
Giustino
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Enseigner les sciences au cycle d'orientation (secondaire I)

Une salle de classe
Enseignez devant une classe à l'école !

L'enseignement des sciences se développe à partir du cycle d'orientation, qui concerne les élèves de 12 à 15 ans et fait suite au degré primaire. Dans la plupart des cantons romands, il est divisé en trois années : la 9e, la 10e et la 11e année. Dans les cantons de Vaux e Neuchâtel, il est appelé "école secondaire".

Les notions de physiques y sont dispensés dans le domaine des Mathématiques et sciences de la nature (MSN), selon le programme du Plan d'Études Romand (PER), qui vise à harmoniser les enseignements à travers toute la Romandie.

En tant que professeur au cycle d'orientation, vous pourrez donc enseigner la physique. Cependant, il est probable que vous deviez enseigner parallèlement une seconde matière : il peut notamment s'agir de la biologie ou des mathématiques, selon les matières que vous avez étudiées et choisies au cours de votre Master d'enseignement.

Durant le cycle d'orientation, les cours de physique se concentrent sur l'étude des phénomènes naturels, notamment par le biais d'expérience et d'observation.  Les bases de la chimie sont aussi incluses dans les leçons. Les professeurs s'efforcent de favoriser le débat scientifique en classe, dans le but de montrer aux élèves que la science est autant un processus qu'un certain nombre de connaissances.

Les grands champs du programme sont :

  • Étude de la matière
  • Optique
  • Mécanique
  • Électricité
  • Énergie

Les élèves du cycle d'orientation sont souvent répartis en différentes sections, dont une nommée "prégymnasiale" et qui a pour but de préparer les élèves aux études de maturité gymnasiale. Généralement, il existe une section où les maths et les sciences sont renforcées. Dans ce cas-là, les cours de physique sont plus nombreux chaque semaine : les professeurs de physique donnent alors la majorité de leurs cours à ces classes là, où les élèves se destinent à l'étude des sciences.

Les établissements du CO prennent différents noms selon les cantons. Dans celui de Genève et Neuchâtel, ils sont nommés "collèges", alors qu'on dit par exemple "école" dans celui de Fribourg.

Dans les différents cantons, vous pourrez ainsi postuler dans des collèges, des écoles de CO, ou encore des cercles scolaires.

Enseigner la physique à l'école post-obligatoire (secondaire II)

Une femme assise à un bureau écrit
Devenez professeur de physique dans un établissement d'enseignement public ou privé

Après l'école obligatoire (jusqu'à 15 ans) les élèves peuvent poursuivre sur différents cursus, les deux grandes voies étant l'enseignement professionnel ou bien l'enseignement académique. Il s'agit dans les deux cas du degré secondaire II.

Concernant les professeurs de physique, ces derniers trouveront surtout des postes au sein des établissements de maturité gymnasiale. Collège, lycée, gymnase... il existe bien des appellations différentes selon les cantons pour désigner un même type d'établissement.

La voie gymnasiale est destinée aux jeunes et orientée vers l'approfondissement des connaissances de culture générale (langues, mathématiques, sciences humaines et expérimentales, arts, etc.) La physique y fait partie des disciplines fondamentales.

Dans certains établissements, elle peut en plus être sélectionnée en tant qu'option spécifique (ou complémentaire). Elle fait alors l'objet de cours renforcés : les élèves approfondissent alors encore plus leurs connaissances. Les enseignants de physique, qui enseignent aussi une autre matière (par exemple la chimie, la biologie ou les maths), sont souvent chargés de ce type de cours et de classes. Les programmes y sont logiquement bien plus poussés qu'en CO. Souvent, l'option spécifique permet aussi aux étudiants d’aborder la physique expérimentale avec l’organisation de quelques travaux pratiques de laboratoire. En plus de l'optique, la mécanique, l'électricité, la dynamique ou encore la lumière, des sujets tels que l'histoire de la physique et l'astronomie sont enseignés.

L'enseignement en voie gymnasiale est donc couramment le poste le plus répandu pour un prof de physique. C'est aussi là qu'il s'épanouit le plus, sans compter que le salaire est souvent plus intéressant qu'en cycle d'orientation.

Enseigner la physique à l'université ou en école polytechnique

Un amphithéâtre à l'université
Vous pouvez choisir de donner des cours de physique à l'université à des étudiants

Il existe une autre possibilité si vous souhaitez partager vos connaissances en sciences physiques : l'université. Il s'agit d'un monde totalement différent et d'une toute autre manière d'enseigner. C'est presque même une autre conception du métier. En effet, un enseignant à l'université (ou plus globalement en établissement d'enseignement supérieur) est avant tout un chercheur.

Bien sûr, il existe différents postes incluant de l'enseignement à l'université. Il est par exemple possible d'être assistant, chargé cours, maitre de recherche, professeur ordinaire ou encore professeur assistant. Ces postes existent aussi bien dans les facultés de sciences des universités que des écoles polytechniques, spécialisées dans l'enseignement des sciences. On pourra notamment citer l'EPFL (École Polytechnique de Lausanne) ainsi que l'ETH (École Polytechnique de Zurich), toutes deux très prestigieuses. Côté université, les universités de Genève, de Fribourg et de Berne proposent des cursus en sciences physiques.

Par exemple, pour être professeur assistant ou professeur ordinaire, il faut généralement posséder un doctorat. Il faut également avoir effectué de la recherche ainsi que bon nombre de publications scientifique, mais aussi avoir de l'expérience dans 'l'enseignent. Généralement, pour ce genre de poste, les postulants ont été auparavant chargés de cours. Il est nécessaire d'avoir des connaissances très pointues dans son domaine.

Le poste d'enseignant mêlera donc des cours devant élèves et la recherche en labo ainsi que la publication d'articles. Le nombre d'heures d'enseignement effectif est souvent peu élevé, de l'ordre de 6 à 10 heures par semaine. En outre, Suisse oblige, il est souvent recommandé, voire indispensable, de parler plusieurs langues. Par exemple, la plupart des cours de physique au niveau master sont donnés en anglais, notamment à l'École polytechnique de Lausanne ou encore à l'université de Fribourg. Parler allemand est aussi un atout.

En conclusion, enseigner la physique à des étudiants, est un poste exigeant, qui demande de nombreuses compétences, tout autant en sciences qu'en pédagogie. La bonne nouvelle est que la rémunération est à la hauteur et se montre particulièrement intéressante.

Enseigner la physique-chimie en cours particuliers

Prof et élève à une table
Vous pouvez aussi opter pour l'enseignement via des cours particuliers !

Si vous n'avez pas envie d'être lié à un établissement par un contrat, que vous ne souhaitez pas avoir la contrainte d'horaires fixes, ou encore qu'enseigner devant un groupe en classe ne vous donne pas envie, il existe une autre solution : les cours particuliers.

Cette alternative s'avère être particulièrement flexible. Elle peut en outre convenir à des profils très variés. Les enseignants qui donnent des cours particuliers de physique peuvent par exemple être des étudiants en première, deuxième ou troisième année de Bachelor. Il peut aussi s'agit d'étudiants en Master. On trouve aussi des Doctorants, ou encore des professeurs en exercice ou à la retraite. Tant que les connaissances sont là, il est possible d'organiser ses propres cours. Cela vous laisse tout le loisir de faire ça à votre façon. Lors des cours en individuel, vous avez la possibilité de transmettre vos connaissances à un seul élève en tête-à-tête, ce qui est une tout autre façon de procéder.

Vous pouvez donner ces cours chez l'élève, en ligne via une webcam, ou encore dans un lieu public qui s'y prête, par exemple une bibliothèque ou un café.

En outre, ces cours peuvent être tout aussi bien complémentaire d'une activité d'enseignant à l'école, ou bien se suffire à eux-mêmes. Il peut d'ailleurs s'agir d'une bonne manière de tester votre goût pour l'enseignement et votre talent pour la pédagogie, avant de vous engager dans un master d'enseignement en Haute École Pédagogique. Vous pourrez profiter de retours et d'avis de la part de vos élèves, ce qui est rarement le cas lorsque vous enseigner dans un établissement public ou privé à des classes entières.

Pour enseigner la physique en cours particuliers, vous pouvez vous inscrire sur des plateformes web telles que Superprof. Vous pouvez également vous faire embaucher par des agences et associations de soutien scolaire et tutorat. Vous pouvez même d'ailleurs créer votre propre chaine YouTube et y proposer des cours de physique ludiques ! Il s'agit d'une manière certes totalement différente d'enseigner, mais qui participe aussi à la transmission du savoir...

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Juliette

Rédactrice de métier, passionnée des mots, j'adore apprendre de nouvelles choses et voyager.