« L'universalité de l'apprentissage suffit à montrer que l'animal n'est pas mû par ses seuls instincts. » Jean Guitton

Il y a en tout 5% de Suisses anglophones. À défaut d’être une langue nationale, l’anglais constitue donc la quatrième langue parlée dans le pays derrière la langue allemande, derrière le français et l’italien, mais devant le romanche.

L’anglais sert également entre les différentes populations linguistiques des cantons suisses. Par exemple, l’anglais peut être employé en milieu professionnel entre la communauté romande et la communauté alémanique.

Le classement Education First établit la Suisse à la 19ème place sur 100 des pays où l’on parle le mieux l’anglais. De fait, les Helvètes ont une bonne maitrise de la langue de Shakespeare. Cependant il existe des disparités entre les jeunes et les plus vieux, les premiers étant plus à l’aise dans cette langue.

Cela est dû au bon niveau des cours d’anglais qui sont présents dans le système éducatif suisse dès la scolarité obligatoire, en l’occurrence dès le cycle primaire. Ils se poursuivent au degré secondaire, jusqu’à la maturité suisse qui impose l’anglais parmi ses disciplines fondamentales.

En dépit de leur bon niveau, les Suisses tendent à reculer depuis 2019 du fait que l’anglais n’est pas assez pratiqué en dehors du cadre scolaire. Pourtant, l’importance de l’anglais ne saurait être déniée.

La langue anglaise n’est plus un atout à faire valoir mais une nécessité qui donne accès aux études supérieures et au marché de l’emploi. Langue la plus parlée au monde, l’anglais est la langue maternelle de plus de 400 millions de personnes. Dans le monde, elle est parlée par environ 1,5 milliards d’individus.

L’instruction publique garantit des cours d’anglais basés sur les critères du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). Le niveau exigé aux examens de maturité dépend du type choisi, formation générale ou formation professionnelle.

Pour y voir plus clair, voyons comment se passent les examens officiels en anglais, branche par branche.

Les meilleurs professeurs d'Anglais disponibles
1er cours offert !
Rebecca
4,9
4,9 (22 avis)
Rebecca
55CHF
/h
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (9 avis)
Martin
40CHF
/h
1er cours offert !
Alessio
5
5 (19 avis)
Alessio
50CHF
/h
1er cours offert !
Margot
5
5 (21 avis)
Margot
150CHF
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (12 avis)
Jonathan
45CHF
/h
1er cours offert !
Katy
5
5 (11 avis)
Katy
100CHF
/h
1er cours offert !
Monica
4,9
4,9 (16 avis)
Monica
60CHF
/h
1er cours offert !
Cathy
5
5 (9 avis)
Cathy
30CHF
/h
1er cours offert !
Rebecca
4,9
4,9 (22 avis)
Rebecca
55CHF
/h
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (9 avis)
Martin
40CHF
/h
1er cours offert !
Alessio
5
5 (19 avis)
Alessio
50CHF
/h
1er cours offert !
Margot
5
5 (21 avis)
Margot
150CHF
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (12 avis)
Jonathan
45CHF
/h
1er cours offert !
Katy
5
5 (11 avis)
Katy
100CHF
/h
1er cours offert !
Monica
4,9
4,9 (16 avis)
Monica
60CHF
/h
1er cours offert !
Cathy
5
5 (9 avis)
Cathy
30CHF
/h
1er cours offert>

L’épreuve d’anglais de l’examen de maturité

Comment se préparer à l'épreuve d'anglais de la maturité ?
Si vous en avez l'occasion, un séjour linguistique vous aidera grandement à améliorer vos compétences linguistiques.

Lorsque l’on parle de « maturité », on désigne le plus souvent la maturité cantonale et son équivalent fédéral : la maturité suisse.

Cet examen donne accès au cycle tertiaire dans son ensemble, comprenant les hautes études universitaires, les écoles supérieures et les écoles polytechniques.

Si la maturité gymnasiale (obtenue dans le canton) ouvre les portes des universités suisses, elle ne permet toutefois pas d’étudier à l’étranger. Pour cela, il incombe de passer les examens fédéraux pour obtenir la maturité suisse, laquelle permet d’accéder aux écoles universitaires de l’étranger.

En outre, ces examens sont ouverts aux élèves issus des écoles privées et aux autodidactes qui peuvent se présenter sans avoir fréquenté un gymnase.

Principes généraux et objectifs de l’épreuve d’anglais

L’examen de maturité suisse en anglais sanctionne différents aspects relatifs à la maîtrise de la langue anglaise parmi lesquels :

  • La qualité d’expression dans le cadre d’épreuves écrites et d’un examen oral ;
  • La connaissance de notions littéraires, historiques ainsi qu’une culture générale liée à la civilisation étudiée à travers la langue.

Ceci étant dit, les compétences requises pour être performant le jour de l’examen sont les suivantes :

  • Comprendre le contenu concret ou abstrait de différents textes littéraires ;
  • Comprendre les paroles échangées dans le cadre d’une conversation en anglais ;
  • S’exprimer oralement et par écrit de manière claire et détaillée ;
  • Participer avec aisance et spontanéité à une discussion argumentée ;
  • Faire état de connaissances culturelles diverses, par exemple dans les divers courants littéraires anglo-saxons.

Maturité suisse et gymnasiale

La maturité fédérale, ainsi que son équivalent gymnasial, se déroule à travers deux examens partiels. Il est possible de passer l’examen complet en une fois, bien que cette option soit déconseillée par les autorités pédagogiques.

L’épreuve écrite

L’épreuve écrite d’anglais consiste en une explication de texte à partir d’un texte dont le volume se situe entre 700 et 800 mots.

La notation est basée sur les critères suivants :

  • La compréhension du texte ;
  • La capacité d’interprétation du texte ;
  • Les qualités d’expression libre (en rapport avec le texte).

L’épreuve dure 3 heures et les points attribués par chaque question sont mentionnés. L’utilisation d’un dictionnaire bilingue ou monolingue n’est pas permise.

Notez que le nombre de questions et la longueur des réponses varient selon que le candidat passe l’examen avec un niveau de compétence normal ou un niveau de compétence supérieur.

Veillez à éviter de reprendre les formulations du texte dans vos réponses. Votre capacité à exprimer un point de vue personnel et détaillé sera au cœur de cette évaluation.

L’épreuve orale

L’épreuve orale a une durée de 15 minutes avec un délai préparatoire de la même durée.

Elle porte sur une des œuvres annoncées, bien que des questions puissent également être posées sur les autres œuvres. L’extrait est choisi par l’examinateur et donne ensuite lieu à une discussion autour d’un thème proposé par l’examinateur.

Le déroulé précis de l’épreuve est le suivant :

  • Une lecture faite par le candidat de quelques lignes du texte étudié ;
  • Ce dernier présente les points essentiels contenus dans le texte ;
  • Il situe brièvement le texte évoqué dans le courant littéraire auquel il appartient ;
  • Il répond aux différentes questions posées par l’examinateur.

Comme dans la plupart des oraux, les critères d’évaluation des examinateurs se basent sur la fluidité de l’expression, la richesse du vocabulaire et des structures linguistiques, ainsi que la bonne compréhension des remarques de l’examinateur.

L’examen d’anglais de la maturité professionnelle

Que contiennent les épreuves d'anglais de la maturité ?
À défaut de séjours linguistiques, le visionnage de films et de séries en anglais constitue un coup de pouce salutaire.

La maturité professionnelle peut s’envisager à l’issu de l’obtention du certificat fédéral de capacité.

Elle ouvre les portes des hautes écoles professionnelles. En passant la passerelle, c’est-à-dire l’examen complémentaire, le détenteur d’une maturité professionnelle peut alors se diriger vers polytechnique ou vers les hautes écoles pédagogiques, dans toutes les filières.

La maturité professionnelle associe le savoir d’un enseignement théorique avec la pratique d’une activité concrète.

Les langues constituent un champ de disciplines fondamentales dans le cadre de la maturité professionnelle. L’anglais peut être choisi en guise de troisième langue. Ses critères d’exigences sont les mêmes que pour la deuxième langue nationale.

L’épreuve écrite d’anglais

L’examen se déroule en trois parties qui sont les suivantes :

  • La compréhension orale ou visuelle sur une durée de 20 minutes ;
  • La compréhension écrite sur une durée de 60 minutes ;
  • La production de texte en 40 minutes.

La partie orale ou visuelle comporte une séquence audio ou vidéo allant de 5 à 7 minutes. Le candidat doit ensuite répondre à des questions liées à ce qu’il vient de voir ou d’entendre.

Pour la partie écrite, le candidat est confronté à un ou deux textes pour un total qui se situe entre 600 et 800 mots. Ce texte sert de base à des exercices basés sur le vocabulaire, la compréhension de contenu écrit, et la structure grammaticale.

La production de texte consiste en une rédaction d’un texte de 200 à 250 mots selon des consignes précises.

Les critères d’évaluation tiennent compte des capacités de compréhension orale et écrite, ainsi que de la qualité rédactionnelle du candidat, lequel doit s’exprimer de manière limpide en variant les structures grammaticales.

L’épreuve orale d’anglais

L’examen oral consiste en un examen de groupe, lequel comporte au maximum trois personnes. Chaque candidat soit s’exprimer durant 20 minutes.

L’examen se décline là encore en trois parties, à savoir :

  • Une présentation personnelle qui dure d’une à deux minutes ;
  • Une présentation individuelle sur un thème choisi pour une durée de sept à huit minutes ;
  • Une discussion durant environ dix minutes.

Le thème est librement choisi par l’élève et doit correspondre au domaine de formation intitulé « Culture et compréhension interculturelle ». Le thème retenu doit donner lieu à des confrontations d’opinions divergentes afin d’engager une discussion argumentée.

L’évaluation des candidats est individuelle. Elle est basée sur leur capacité à donner des informations denses et détaillées, ainsi qu’à la qualité du contenu fourni.

Sont également jugés le taux de participation à la conversation, la richesse du vocabulaire, la fluidité du discours et la pertinence des interventions.

L’épreuve d’anglais de la maturité spécialisée

Comment sont organisés les épreuves d'anglais de maturité ?
Maîtriser parfaitement l'anglais vous donne l'opportunité de travailler dans n'importe quel pays, comme par exemple aux États-Unis.

La maturité spécialisée permet d’accéder aux hautes écoles spécialisées relatives à la formation professionnelle suivie. Comme pour la maturité professionnelle, les filières des études secondaires pédagogiques sont atteignables après passage de l’examen passerelle.

La maturité spécialisée s’obtient à l’issu d’un cursus suivi après l’obtention du certificat de culture générale.

Seules deux formations de maturité spécialisée sont concernées par les cours d’anglais, à savoir :

  • L’orientation pédagogie ;
  • L’orientation communication et information.

Ces deux formations exigent de l’élève qu’il dispose d’un certificat de langue anglaise équivalent au niveau B2. S’il n’en dispose pas, il est possible de suivre des cours dans le cadre de prestations complémentaires visant à une certification interne.

La maturité communication et information exige également l’accomplissement de deux séjours linguistiques pour une durée totale de six semaines. Le niveau B2 du CECRL correspond à un niveau de langue avancé grâce auquel l’individu se trouve totalement autonome en langue anglaise.

Si l’anglais est certainement la langue étrangère la plus simple à apprendre, elle n’en recèle pas moins de règles et de spécificités qui lui sont propres.

Pour réussir l’épreuve d’anglais de maturité, un bon niveau ne suffit pas, il faut tendre vers l’excellence. À vous de jouer !

Besoin d'un professeur d'Anglais ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Alan, 34 ans. J’aime l’écriture sous toutes ses formes, surtout quand elle informe et permet la transmission du savoir.