Depuis quelques années, la Suisse fait face a une pénurie d'enseignants. En 2019, il manquait 7000 enseignants en degré primaire, avec environ 39% des directeurs d'école primaire qui avaient des difficultés à pourvoir des postes dans leurs écoles. Concernant le degré secondaire, il manquait 3000 enseignants. Cette situation est d'ailleurs plus critique en Suisse alémanique qu'en Suisse romande.

Diverses causes expliquent ce phénomène: le baby-boom, les heures supplémentaires en comparaison d'un salaire pas toujours considéré assez juste ou encore la crainte des nouvelles réformes qui ont pour but d'harmoniser le système éducatif dans toute la Suisse. Toutefois, nombre de Suisses restent passionnés par la profession. Ils souhaitent transmettre leurs savoirs et mettre leur pédagogie au service de la réussite scolaire de leurs futurs élèves.

Parmi eux, des amoureux de la langue française envisagent de devenir professeur de français.

Si vous aussi, vous êtes passionné par le français, son orthographe, sa syntaxe ou encore sa littérature et que vous envisagez d’en faire votre métier, Superprof vous fournit le guide pour votre carrière de futur enseignant de français.

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
Vivien
4,8
4,8 (14 avis)
Vivien
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sandrine
5
5 (20 avis)
Sandrine
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (10 avis)
Martin
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nathalie
5
5 (11 avis)
Nathalie
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibaut
5
5 (11 avis)
Thibaut
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nagatt
5
5 (6 avis)
Nagatt
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Margot
5
5 (14 avis)
Margot
140CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Roland
5
5 (8 avis)
Roland
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Vivien
4,8
4,8 (14 avis)
Vivien
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sandrine
5
5 (20 avis)
Sandrine
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (10 avis)
Martin
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nathalie
5
5 (11 avis)
Nathalie
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibaut
5
5 (11 avis)
Thibaut
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nagatt
5
5 (6 avis)
Nagatt
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Margot
5
5 (14 avis)
Margot
140CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Roland
5
5 (8 avis)
Roland
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Qui peut devenir prof de français ?

Selon si vous souhaitez devenir enseignant dans le degré primaire ou secondaire, la Suisse impose des exigences différentes.

Si vous souhaitez enseigner au degré primaire (en incluant le degré préscolaire), vous devrez dans la plupart des cas suivre un bachelor pour une durée de trois ans dans une haute école pédagogique, à l'issu duquel vous obtiendrez un diplôme d'enseignement ainsi qu'un bachelor. Si, en revanche, vous désirez enseigner uniquement le français dans le degré secondaire I ou II, vous devez suivre une formation universitaire (bachelor et / ou master), suivi d'une formation pédagogique dans une HEP.

Un premier emploi pour les étudiants stagiaires

Selon SRF, 5 000 enseignants stagiaires obtiennent leur diplôme chaque année. De plus, ce métier offre une condition attrayante : la possibilité de travailler à temps partiel, option pour laquelle optent nombre d'entre eux,  principalement pour des raisons familiales.

En effet, ce métier longtemps considéré comme étant « le plus beau métier du monde » représente pour beaucoup une véritable vocation.

jeune seul contemplant le ciel orangé
Nombreux sont les étudiants à envisager de devenir professeur de français !

Dès le degré secondaire I ou II, l’amour de la langue française et un bon niveau en orthographe peuvent susciter chez l’élève un réel désir d’enseigner la langue de Molière.

Si l’on est sûr de vouloir plus tard fournir un apprentissage du français à des élèves, il vaut mieux faire ses choix d’orientation en conséquence :

  • en degré secondaire I, choisir le latin comme matière facultative pour mieux connaître l’étymologie des mots français
  • en degré secondaire II, passer la maturité gymnasiale 
  • s’intéresser à la littérature française et améliorer sa culture générale

Si vous n'avez pas opté pour une maturité gymnasiale, il vous est également possible de devenir enseignant(e) dans le degré secondaire I et II, mais le chemin sera plus long. Etant donné que vous devez obligatoirement accéder aux études universitaires et qu'au premier abord seule la maturité gymnasiale vous le permet, vous devrez obtenir un certificat de l'examen complémentaire donnant accès aux hautes écoles universitaires, détenir un titre de haute école ou bien posséder un diplôme d'école normale, mais uniquement si celui-ci a été reconnu rétroactivement par la CDIP. C'est ainsi que vous pourrez vous inscrire en Bachelor à l'université, de préférence en faculté de lettres pour pouvoir étudier la langue et la littérature françaises, afin de l'enseigner vous-mêmes plus tard en degré secondaire comme professeur de français.

Il arrive par ailleurs que l’on découvre sa vocation de professeur après avoir passé un bachelor qui n’a pas de lien direct avec la langue française.

Pour ces cas de figure, des cours de français à domicile peuvent par exemple permettre de se remettre à niveau en vue d'une réorientation, sans avoir à reprendre un bachelor en lettres depuis la première année.

Être enseignant de français après une reconversion

Les métiers de l’enseignement ne sont pas uniquement accessibles aux étudiants en fin d’études, en particulier avec la pénurie des enseignants. Peut-être ne le savez-vous pas encore, mais le canton de Berne a même pris des mesures significatives en envoyant des lettres aux enseignants retraités afin de leur demander s'ils pouvaient temporairement revenir en classe, tout en faisant régulièrement appel à des enseignants stagiaires.

homme travaillant sur sa tablette
Si votre métier ne vous convient plus, vous pouvez toujours vous reconvertir dans l'enseignement.

Ainsi, il est tout à fait possible de se reconvertir en tant que professeur à tout âge, et ce quelle que soit votre profession.

Dans ce cas de figure, il existe deux possibilités :

  • concernant le degré primaire et le degré secondaire I : il existe des formations spécifiques de reconversion dans l'enseignement, organisés par les cantons et les instituts
  • concernant le degré secondaire II : il n'existe pas de formation de reconversion spécifique pour enseigner en école de maturité. Vous devrez alors reprendre vos études et suivre le parcours classique d'un(e) jeune étudiant(e).

Depuis quelques années, la Suisse se retrouve avec environ 5000 postes vacants à chaque rentrée. Quant aux besoins des gymnases et écoles professionnelles, ceux-ci se portent en priorité sur l'allemand, l'économie, les mathématiques, l'anglais et le droit. Et bien que limités, les besoins en enseignants de français restent réguliers. De plus, vous devez savoir que les écoles professionnelles confient prioritairement l'enseignement de la culture générale aux enseignants de français diplômés du secondaire II.

Le français (ou les lettres) est une discipline dans laquelle la demande est chaque année constante : serait-ce l’occasion pour vous d’envisager votre reconversion ?

Les conditions pour accéder aux formations permettant la reconversion dans l'enseignement primaire et secondaire I

Les candidats et candidates à ces formations doivent remplir trois critères :

  • avoir au minimum 30 ans
  • détenir un certificat de maturité (gymnasiale, professionnelle ou spécialisée), d'un certificat fédéral de capacité ou d'un certificat d'école de culture générale
  • justifier d'une expérience professionnelle équivalent à une durée totale de trois années à templs plein, qui peuvent être réparties au maximum sur sept ans
Si vous remplissez ces critières, il existe trois modalités différentes pour votre reconversion :
  • admission sur dossier
  • validation des acquis de l'expérience
  • formation par l'emploi

Si vous vous reconnaissez dans un de ces trois cas de figure, sachez que vous êtes donc apte à postuler dans une formation de reconversion dans l’enseignement primaire ou secondaire I.

Les conditions pour enseigner le français

Comme nous le mentionnions précédemment, vous devez être titulaire d'un bachelor universitaire en lettres, ainsi que d'une formation hep pour enseigner le français dans le secondaire.

Mais enseigner le français, c'est aussi posséder certains savoirs-être et savoirs-faire, tels que :

  • appliquer le programme en prenant en considération le découpage de l'année scolaire et des objectifs visés
  • transmettre des connaissances, susciter des échanges et encourager l'ensemble de la classe à participer
  • aider les élèves à mettre en oeuvre une méthode qui leur est propre pour favoriser leur autonomie dans leur travail ainsi que dans leur gestion du temps
  • rechercher et se former constamment à des nouvelles didactiques et méthodes d'enseignement

Dès lors que vous vous reconnaissez parmi les quelques points de cette liste, vous êtes apte à suivre les études qui vous permettront d'enseigner le français à vos futurs élèves.

Mais vous le savez, il y a plusieurs sortes d’enseignants de français.

humain avec les jambes se balançant dans le vide dans les montagnes
Vous devez choisir à quel type d'élèves vous souhaitez enseigner le français : degré primaire, degré secondaire I ...

C’est à vous de choisir à quel type d’élèves vous souhaitez dispenser des cours de français genève.

Être enseignant au degré primaire : 

L'enseignant (ou enseignante) n’est pas à proprement parler un prof de français. Il s’agit d’un enseignant généraliste.
Néanmoins, c’est à l’école primaire que les élèves doivent apprendre le français à travers la lecture et l’écriture. Ainsi, c’est certainement la matière qui prédomine dans l’enseignement du premier degré.

La formation s'effectue dans la plupart des cas dans une haute école pédagogique pour une durée de trois ans. A l'issu de ces trois années, vous serez titulaire d'un « Bachelor of Arts in Primary Education » ou « Bachelor of Science in Primary Education » et recevrez un diplôme d'enseignement. C'est ainsi que vous serez habilité(e) à porter le titre de « Enseignante diplômée / Enseignant diplômé du degré primaire (CDIP) ». Comme vous le constatez, il n'y a aucune panique à avoir : vous n'avez pas besoin, comme en France, de passer un concours de professeur des écoles (CRPE) puis ensuite de vous inscrire en deuxième année de master MEEF au sein d’une ESPE (ancien IUFM).

Être enseignant de français au degré secondaire I et II :

À ce moment de la scolarité, il s’agit d’aider les élèves à acquérir les règles fondamentales du français (la grammaire, la conjugaison…) mais aussi leur apprendre à avoir un certain esprit de synthèse et à structurer des textes et leurs idées. Il faut aussi leur permettre d’approfondir leur culture littéraire. Pour enseigner dans le secondaire I ou II, il faut absolument avoir suivi des études universitaires (bachelor pour le degré secondaire I et bachelor + master pour le degré secondaire II), avant d'entrer dans une haute école pédagogique (HEP) pour recevoir une formation pédagogique. Il y a toutefois une exception concernant Genève et Fribourg. Dans ces deux villes, la formation pour devenir enseignant de français s'effectue entièrement à l'université.

Se préparer à enseigner le français en degré secondaire II

Que vous soyez un étudiant qui vient d'obtenir sa maturité ou un adulte de plus de 30 ans déjà dans la vie active qui souhaite se reconvertir, le parcours pour enseigner le français en degré secondaire II est le même : effectuer un bachelor puis un master universitaires, pour terminer par une formation professionnelle qui a lieu, selon les cantons, à l'université ou dans une hep.

Parce que c’est l’enseignement de la langue française qui vous intéresse, vous devez étudier à l'université en faculté de lettres.

livre ouvert
Prêt à plonger la tête dans les bouquins pour obtenir tous vos diplômes et enfin enseigner le français ?

Cette formation professionnelle à la hep vous permettra d'obtenir un diplôme d'enseignement des branches de maturité gymnasiale, mais vous donnera également la possibilité d'enseigner la culture générale dans les écoles professionnelles, matière pour laquelle les professeurs de français sont les premiers recrutés.

Cette formation professionnelle est structurée autour de trois domaines principaux. Il s'agit de la didactique des disciplines, la formation pratique et les sciences de l'éducation. C'est ainsi que vous suivrez ce programme :

  • didactique de la discipline
  • formation pratique : stages et modules d'intégration
  • sciences de l'éducation
  • module interdisciplinaire à choix
  • mémoire professionnel de diplôme

Dès l'obtention de ce diplôme, vous serez officiellement apte à enseigner le français pour le degré secondaire II.

Les autres manières d’enseigner le français

Vous devez aussi savoir que l’on peut aussi être professeur de langue française sans pour autant enseigner en degré secondaire I ou en école gymnasiale.

En effet, d’autres alternatives existent.

Être enseignant de français en école professionnelle

Vous pouvez choisir d’opter pour l’enseignement en école professionnelle afin de préparer les élèves à la maturité professionnelle.
Toutefois, vous n'enseignerez pas seulement le français. Vous serez enseignant de culture générale.

En effet, si vous êtes diplômé(e) secondaire II en français (mais également en histoire, économie, géographie ou droit), les écoles professionnelles vous confieront sans problème l'enseignement de la culture générale.

jeune avec un sac à dos rouge
Vous préférez enseigner le français dans le privé ou en entreprise ? La formation reste la même !

Cependant, en plus d'être diplômé(e) secondaire II en français, vous devez suivre, selon le droit fédéral, un module de pédagogie professionnelle de 10 crédits ECTS reconnu par le SEFRI.

Ce module, en plus de votre formation de base, vous apportera une reconnaissance officielle afin que vous puissiez enseigner tant les branches de la maturité gymnasiale que les branches de la maturité professionnelle.

Sachez également qu'il arrive de plus en plus fréquemment que ce module soit intégré dans la formation pour les écoles de maturité gymnasiale, étant donné que cette double qualification est proposée par un certain nombre de hautes écoles.

Vous deviendrez donc à la fois enseignant de français en degré secondaire II et enseignant de culture générale en école professionnelle.

Enseigner la langue française dans le privé ou en entreprise

Si vous ne souhaitez pas enseigner le français dans une école publique en faveur du privé ou même de cours en entreprise, bonne nouvelle : la formation reste la même.

De plus, en ce qui concerne les salaires, les données disponibles sur l'Office fédéral de la statistique (OFS) ne permettent pas d'affirmer que les salaires du privé sont plus hauts que ceux du public.

Vous n'avez qu'à simplement vous laisser guider par vos envies !

Il existe donc de nombreuses façons de donner des cours de français lausanne : à vous de choisir la vôtre !

Connaissez-vous par ailleurs le salaire d'un prof de français du système éducatif suisse ?

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Yann

Fondateur de Superprof, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.