Considérée pendant très longtemps comme étant le plus beau métier du monde, la profession d’enseignant continue de faire rêver chaque année des milliers d’étudiants.
59% des jeunes diplômés l'auraient même déjà envisagée !

Transmettre son savoir, partager ses connaissances et aider des élèves dans leur réussite scolaire représente en effet une mission de la plus haute importance.

Parmi ceux qui ont un réel désir d’enseigner, on trouve de nombreux passionnés de la langue française rêvant de mettre à profit leurs connaissances et leur amour des livres en devenant professeur de français.

femme contemplant sa belle bibliothèque
Être enseignant de français, c'est transmettre à ses élèves son amour des livres

Si c’est votre cas, que vous soyez étudiant, jeune diplômé ou salarié en reconversion professionnelle, vous devez connaître les conditions pour le devenir, mais aussi le parcours à suivre et les valeurs à avoir.

Afin de vous aider dans votre choix et de vous permettre de devenir le prof de français que vous avez toujours rêvé d’avoir, Superprof vous propose ici un guide à l’usage de tous les futurs enseignants de français.

Des différents diplômes à l'université et à la haute école aux possibilités d’évolution, en passant par l’importance de l’enseignement de la langue de Molière, on vous dit tout sur le métier de prof de français.

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
Vivien
4,8
4,8 (14 avis)
Vivien
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sandrine
5
5 (20 avis)
Sandrine
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (10 avis)
Martin
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nathalie
5
5 (11 avis)
Nathalie
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibaut
5
5 (11 avis)
Thibaut
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nagatt
5
5 (6 avis)
Nagatt
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Margot
5
5 (14 avis)
Margot
140CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Roland
5
5 (8 avis)
Roland
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Vivien
4,8
4,8 (14 avis)
Vivien
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sandrine
5
5 (20 avis)
Sandrine
80CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (10 avis)
Martin
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nathalie
5
5 (11 avis)
Nathalie
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibaut
5
5 (11 avis)
Thibaut
60CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nagatt
5
5 (6 avis)
Nagatt
40CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Margot
5
5 (14 avis)
Margot
140CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
Roland
5
5 (8 avis)
Roland
45CHF
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Pourquoi Devenir Prof de Français ?

Lorsque l’on a envie de donner des cours de francais et d’en faire son métier à temps plein, certaines interrogations sont légitimes.
Tout d’abord, on peut en toute logique se demander quelles sont les raisons qui poussent à devenir professeur de français.

Si vous êtes étudiant, il vous faut savoir que ce secteur est très ouvert aux jeunes diplômés, d'autant que la Suisse fait face depuis quelques années à une pénurie d'enseignants dans les degrés primaire et secondaire.

Le système éducatif en Suisse : beaucoup de places d'enseignants pour peu de candidats

Depuis quelques années, la Suisse connait une pénurie d'enseignants. En 2019, il manquait 7000 enseignants en enseignement primaire, et 3000 en enseignement secondaire. Cette situation est d'ailleurs encore plus critique en Suisse alémanique qu'en Suisse romande.

En outre, bien que le français ne soit pas une des matières parmi lesquelles il y a le plus de besoins comme l'allemand par exemple, les postes d'enseignant de français sont régulièrement à pourvoir. Et si cela ne vous suffit pas, en tant qu'enseignant habilité à enseigner en secondaire II, vous avez aussi la possibilité de donner des cours de culture générale en école professionnelle, dont les enseignants de français sont les premiers recrutés.

Serait-ce le moment de vous lancer et de devenir enseignant en langue française ?

carnet, livres, stylo et plante sur une table
Quel est le niveau requis pour enseigner dans le secondaire I ou II ?

Enseignant de français dans le secondaire I ou II : des perspectives d'avancement professionnel intéressantes

En outre, enseigner la langue française au sein du système éducatif Suisse vous offre des possibilités d'évolution de carrière :

  • Devenir directeur / directrice d'établissement secondaire
  • Devenir directeur / directrice de gymnase
  • Occuper un poste de collaborateur / collaboratrice dans l'administration
  • Occuper un poste de collaborateur / collaboratrice dans les départements de l'instruction publique

Si vous envisagez de devenir professeur de langue française, vous êtes certainement passionné par la langue de Molière.

Un métier passion et passionnant !

Et quoi de plus beau que de consacrer sa vie à transmettre son savoir à des élèves ?

Vous connaissez les règles fondamentales de la grammaire française, vous écrivez sans faire de fautes d’orthographe et bien évidemment, vous êtes un passionné de lecture ?

Aider une classe à apprendre l’orthographe, la grammaire, la conjugaison mais aussi à découvrir la littérature française sera pour vous une tâche noble.

Et définitivement altruiste : chaque jour, vous offrez un véritable perfectionnement à vos élèves, vous les aidez à s’améliorer et à développer leur culture générale.

Ne doutez jamais non plus de la grande utilité que représente votre métier.
En effet, 81% des employeurs déclarent prendre en compte la maîtrise du français des candidats à l’embauche.

Ainsi, même pour des élèves ayant un profil scientifique, l’enseignement du français que vous allez leur dispenser leur servira tout au long de leur carrière professionnelle.

Vous n’aimez pas la routine ? Cela tombe bien : le métier de prof de français non plus !

Alors que les classes changent chaque année et que les programmes sont en perpétuelle évolution, la profession est résolument dynamique et permet de ne jamais s’ennuyer.

Trouvez votre cours de français lausanne.

Quelle Formation pour Devenir Prof de Français ?

Les interrogations qui viennent ensuite quand on prend la décision d’enseigner sont bien évidemment relatives à la formation et aux diplômes à obtenir.

Qui peut devenir professeur de français ?

En premier lieu, vous devez savoir que vous pouvez envisager l’enseignement du français dans plusieurs cas de figure :

  • vous êtes étudiant et vous vous interrogez quant à votre orientation
  • vous êtes salarié et vous souhaitez vous réorienter
  • vous êtes en recherche d’emploi

Pour pouvoir devenir enseignant de français dans le secondaire, le plus simple est d'obtenir votre maturité gymnasiale car effectuer un bachelor à l'université est obligatoire.

Selon ensuite si vous désirez enseigner le français dans l'enseignement secondaire I ou II, vous devrez poursuivre vos études universitaires jusqu'au master, pour ensuite obtenir un dernier diplôme dans une hep et recevoir un titre officiel d'enseignant afin d'exercer votre métier.

jeune homme seul contemplant les montagnes
Bientôt, vous aussi vous vous tiendrez face à vos élèves à leur transmettre vos connaissances

Mais il ne s’agit pas là de la seule condition

En effet, pour devenir enseignant, il vous est demandé certains savoirs-être et savoirs-faire, tels que :

  • appliquer le programme en prenant en considération le découpage de l'année scolaire et les objectifs visés
  • transmettre des connaissances, susciter des échanges et encourager l'ensemble de la classe à participer
  • aider les élèves à mettre en oeuvre une méthode qui leur est propre pour favoriser leur autonomie dans leur travail ainsi que dans leur gestion du temps
  • rechercher et se former constamment à des nouvelles didactiques et méthodes d'enseignement

Dès lors que vous vous reconnaissez dans cette énumération, vous pouvez suivre les cursus de votre choix.
Et le choix, vous l’avez !

En effet, il existe plusieurs manières d’enseigner le français.

Tout d’abord, vous pouvez exercer en tant que enseignant en degré primaire.
Bien qu’il soit considéré comme un enseignant généraliste, l’instituteur a pour mission principale d’apprendre à lire et à écrire à ses élèves.

Le français est donc au cœur de son métier.

Pour être enseignant en degré primaire, il faut s'inscrire en bachelor dans une hep, qui permet à l'issu de ces trois années d'études d'obtenir un « Bachelor of Arts in Primary Education » ou un « Bachelor of Science in Primary Education » ainsi qu'un diplôme d'enseignement.

Afin d’enseigner le français en degré secondaire I, vous devrez suivre obligatoirement un bachelor dans une université, de préférence en faculté de Lettres. Par la suite, il faudra vous inscrire en master dans une hep pour recevoir le titre d'enseignant en degré secondaire I.

Ceux qui veulent dispenser des cours de francais geneve en enseignement secondaire II doivent être diplômés non seulement d'un bachelor, mais aussi d'un master universitaire, avant de rejoindre une formation professionnelle dans une hep afin de pouvoir devenir officiellement enseignant dans le degré secondaire II. Toutefois, selon les cantons, il arrive que l'ensemble de la formation se fasse à l'université.

Avec un doctorat (bac+8), il est aussi possible de devenir professeur titulaire au sein d’une université de lettres.

Il ne vous reste plus qu’à plonger la tête dans les bouquins pour réviser et réussir avec brio vos épreuves !

L’Enseignement du Français au Cœur des Savoirs Fondamentaux

Le métier d’enseignant de langue française est généralement exercé par des personnes passionnées par leur langue maternelle.
Néanmoins, cet amour pour le français n’est pas suffisant.

Il faut aussi être capable de saisir tous les enjeux que représente l’apprentissage de notre langue pour les élèves.

Apprendre le Français et le FLE : une mission de la plus haute importance pas seulement pour les natifs, mais également pour les étrangers !

L'apprentissage de la langue française relève de la plus haute importance pour les natifs. En effet, même si un élève montre un goût prononcé pour les mathématiques, il ne pourra se passer du français, ne serait-ce que pour la rédaction d'une lettre de motivation, d'un CV ou tout simplement par rapport à la qualité du discours qu'il tiendra au recruteur durant son entretien.

Mais pour un étranger, apprendre le français ne relève pas toujours seulement d'une francophilie. Selon sa situation et son pays d'origine, il peut s'agir d'un moyen de changer de vie.

plein de macarons colorés
Pour des étrangers tels que les Kirghizes, l'apprentissage du français est fondamental

Un professeur de FLE (et non pas de français) a originellement pour mission d'enseigner le français comme langue étrangère à des élèves issus de toute nationalité et de tout pays, tout en leur faisant découvrir la culture française. Toutefois, selon certains pays, la mission du professeur de FLE peut aller beaucoup plus loin. En effet, en plus d'enseigner le français et d'apprendre à des étrangers à parler cette langue, le professeur de FLE va préparer ses étudiants à divers examens, comme :

  • Le TEF
  • Le DELF B2

Il existe bien entendu une mutitude d'autres examens de français, mais ces deux-là sont très particuliers : le TEF permet aux étrangers d'émigrer et de s'installer au Canada, tandis que le DELF B2 leur permet d'être accepté en Suisse ou en France à l'Université et d'y suivre la totalité de leurs études, puis de trouver un emploi. Autrement dit, pour des pays reculés tels que ceux composant l'Asie centrale, le TEF et le DELF B2, tout comme l'apprentissage de la langue française, ne sont pas seulement des examens ou bien la découverte d'une nouvelle langue et d'une nouvelle culture : il s'agit d'un véritable passport pour accéder à une nouvelle vie en Europe ou au Canada.

Pour atteindre cet objectif, les apprenants sont prêts à tous les sacrifices : sommeil, santé, argent.

L’objectif principal est d'échapper à une vie indissociable du manque de justice sociale

Dans de tels pays, le manque de justice sociale et la corruption sous différentes formes sont très présents. Prenons le cas du Kirghizistan : le français comme langue étrangère est seulement enseigné dans la capitale à Bichkek. Le salaire mensuel moyen a beau n'être que de 225€, une partie des jeunes (élèves dans l'enseignement secondaire, étudiants ou jeunes parents) n'hésitent pas à dépenser une partie de leurs revenus dans des cours privés de français, en plus des cours de français qui reçoivent déjà à l'école publique ou à l'université. Ainsi, ils ont presque cours tous les jours, y compris durant les vacances scolaires et les jours fériés et n'hésitent pas à se priver de quelques heures de sommeil pour terminer leurs devoirs de français dans les temps.

Il en est de même concernant les examens : pour des raisons indépendantes de la volonté des Kirghizes, ceux-ci sont obligés dans la plupart des cas de passer leurs examens de français au Kazakhstan, le pays frontalier. De fait, en comptant l'hébergement, le transport, la nourriture et le prix de l'examen, le prix à payer est de minimum 100$. Mais avec la crise de la Covid-19, le prix à triplé. Et pourtant, cela ne les arrête pas.

C'est ainsi qu'au travers l'exemple d'apprenants étrangers, il est possible d'envisager le le français comme l’un des savoirs fondamentaux, pas uniquement auprès des natifs dont la lecture est censée être acquise avant même d’intégrer l’enseignement secondaire, mais également auprès d'étrangers issus de pays dont nous n'avons parfois jamais entendu parlé, mais pour lesquels l'apprentissage du français est crucial.

Il est d'ailleurs de temps à autre surprenant de voir à quel point des apprentants étrangers peuvent être meilleurs en orthographe que des natifs, dont le niveau des élèves a fortement baissé ces vingt dernières années.

En plus d’instruire, d’approfondir la culture générale et d’apporter à sa classe un certain gout pour la lecture, le prof de français doit donc l’aider à acquérir des compétences rédactionnelles, notamment à travers l’étymologie des mots.

Mais aussi à travers le soutien scolaire

En effet, devenir professeur particulier de français permet d’adopter une approche pédagogique entièrement personnalisée.

En plus d’arrondir ses fins de mois, l’enseignant de français qui propose des cours de français à domicile va approfondir véritablement chaque leçon avec son apprenant afin de lui offrir un perfectionnement sur-mesure.

Ainsi, après avoir obtenu les diplômes de son choix, le professeur qui débute dans l’enseignement du français devra savoir faire face à l’importance de la mission qui lui est confiée.

Mais avec un réel amour pour notre langue, une passion évidente ainsi qu’un dynamisme à toute épreuve, nul doute que vous réussirez à accomplir votre mission !

Combien Gagne un Professeur de Français au sein du système éducatif ?

institutrice dont on observe le reflet sur le tableau de la classe
Quel est le salaire d'un enseignant dans le degré secondaire ?

C'est une problématique bien connue de tous les Suisses : les salaires des enseignants relevant des degrés primaire et secondaire I et II ne font pas partie des plus optimales en comparaison de la charge de travail.

Souvent, les enseignants eux-mêmes s'insurgent contre cela.

Mais après tout, quel est le salaire d'un prof de français dans le secondaire I et II ?

Après avoir obtenu tous ses diplômes, l'ancien étudiant détient officiellement le titre d'enseignant du secondaire I ou II. Si vous êtes apte à enseigner dans le degré secondaire I, vous recevrez annuellement en début de carrière le salaire de 57'559 CHF, tandis qu'après dix ans d'enseignement, vous pourrez toucher 72'763 CHF. Enfin, vous pouvez espérez atteindre en fin de carrière 88'199 CHF.

Toutefois, si vous êtes enseignant dans le degré secondaire II, vous toucherez un peu plus, étant donné que vous possédez un diplôme supplémentaire. C'est ainsi qu'au début de votre activité vous toucherez 64'780 CHF, pour ensuite atteindre 83'133 CHF après dix ans de carrière. Enfin, lorsque vous serez arrivé en haut de l'échelle, vous pouvez espérer recevoir annuellement 99'342 CHF.

Quid du professeur titulaire enfin ?

En tant que professeur titulaire à l'université, votre salaire variera selon l'université dans laquelle vous enseignerez et effectuerez vos recherches. Mais n'ayez crainte, la Suisse est probablement le pays le plus généreux, avec un salaire mensuel brut de 17'198 CHF en 2018 !

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Yann

Fondateur de Superprof, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.