“L’intelligence n’est pas affaire de diplômes. Elle peut aller avec mais ce n’est pas son élément premier.” Christian Bobin

Entre l’an 2000 et l’année 2016, le nombre de certificats de maturité a augmenté de 63%. Cette augmentation impressionnante est due à l’accroissement massif des maturités professionnelles.

Il convient donc de relativiser ce chiffre global, car le nombre de certificats de maturité gymnasiale n’a quant à lui que très peu augmenté sur la même période.

Mais au fond, qu’est-ce que la maturité ? Il s’agit d’un certificat de degré secondaire qui permet l’accès aux études supérieures, des universités suisses et internationales jusqu'au aux hautes écoles spécialisées. Le certificat de maturité s'obtient à travers différents cursus de formation.

Voyons tout ce qu’il y a à comprendre au sujet de l’examen de maturité.

Les meilleurs professeurs de Soutien scolaire disponibles
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (10 avis)
Jonathan
45CHF
/h
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (26 avis)
George
150CHF
/h
1er cours offert !
Olivier
5
5 (27 avis)
Olivier
100CHF
/h
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (9 avis)
Martin
40CHF
/h
1er cours offert !
Alexandre
5
5 (11 avis)
Alexandre
29CHF
/h
1er cours offert !
Marie
5
5 (1 avis)
Marie
32CHF
/h
1er cours offert !
Charbel
Charbel
20CHF
/h
1er cours offert !
Sandrine
5
5 (10 avis)
Sandrine
80CHF
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (10 avis)
Jonathan
45CHF
/h
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (26 avis)
George
150CHF
/h
1er cours offert !
Olivier
5
5 (27 avis)
Olivier
100CHF
/h
1er cours offert !
Martin
4,9
4,9 (9 avis)
Martin
40CHF
/h
1er cours offert !
Alexandre
5
5 (11 avis)
Alexandre
29CHF
/h
1er cours offert !
Marie
5
5 (1 avis)
Marie
32CHF
/h
1er cours offert !
Charbel
Charbel
20CHF
/h
1er cours offert !
Sandrine
5
5 (10 avis)
Sandrine
80CHF
/h
1er cours offert>

Qu’est-ce qu’un certificat de maturité suisse ?

Quels sont les différents types de maturité en Suisse ?
L'organisation du temps est essentielle dans les révisions.

Comme son nom l’indique, la maturité vient sanctionner l’acquisition des compétences de base, mais pas seulement. Elle atteste également d’un haut niveau de connaissances à travers ses trois branches : gymnasiale, professionnelle et spécialisée.

La maturité est une étape importante de la formation professionnelle, en cela qu’elle constitue une première étape vers les études supérieures et plus tard la recherche d’un emploi.

Ce diplôme est doté de plusieurs branches qui elles-mêmes sont constituées de plusieurs disciplines fondamentales. Il s’agit donc de bien choisir avant de s’engager dans l’une des multiples filières de maturité.

L’examen peut être cantonal ou fédéral. Dans ce dernier cas, il est placé sous la responsabilité de la Commission suisse de maturité. Il est alors organisé par le secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI). Deux sessions de partiels ont lieu tous les ans dans chacune des trois régions linguistiques. Autrement, il est possible de passer l'examen en une fois.

Au niveau des conditions d’admission, seuls sont admis à l’examen complet ou aux examens partiels les candidats qui ont 18 ans révolus avant la fin de l’année. Si des raisons particulières le justifient (fréquentation préalable d’un autre système scolaire, par exemple), un candidat plus jeune peut être admis sur autorisation du SEFRI.

Distinguer la maturité cantonale et la maturité fédérale

La maturité gymnasiale constitue le premier pilier historique du certificat de maturité. Au niveau cantonal, elle s’obtient dans l’une des nombreuses écoles de maturité présentes sur le territoire de la Confédération.

Il s’agit d’établissements dont le nom varie selon le canton. N’oublions pas qu’en Suisse, le système scolaire est une prérogative du canton, ainsi le pays dispose en fait de 26 systèmes éducatifs, soit un par canton.

Ainsi, rien qu’en Suisse romande, une école de maturité peut se nommer :

  • Collège ;
  • Lycée ;
  • Gymnase.

Cette spécificité cantonale n’est pas qu’une affaire de nom. En effet, les examens d’admission certifient un nombre d’années qui diffère selon chaque canton.

Par exemple, en ce qui concerne la maturité gymnasiale, les cantons de Vaud, Neuchâtel et du Jura certifient trois années de programmes d’études qui suivent l’école obligatoire.  Les cantons de Fribourg et Genève en demandent quatre, et le Canton du Valais en réclame six.

Ceci étant acquis, reste à savoir à quel degré d’instruction publique votre maturité va correspondre. En effet, il faut distinguer la maturité cantonale de la maturité fédérale. La première s’acquiert dans le cadre d’un examen cantonal, la seconde au cours d’un examen fédéral dispensé par le SEFRI.

Quelle différence entre maturité cantonale et fédérale ?

Il n’existe aucune différence entre la maturité cantonale et la maturité fédérale au niveau national. Les détenteurs d’un diplôme cantonal peuvent s’orienter sans restriction vers les écoles universitaires suisses.

La maturité fédérale dispose cependant de deux « avantages », à savoir :

  • Permettre à un élève issu d’une école privée de passer l’examen ;
  • Une reconnaissance internationale auprès des pays étrangers.

Une autre différence notable entre les deux est que dans le cas de la maturité fédérale, les élèves ne connaissent pas leur professeur. Par ailleurs, si les élèves de gymnases bénéficient du contrôle continu, les notes obtenues durant l'année ne sont pas prises en compte pour ceux qui passent l'examen fédéral.

Ainsi, la maturité cantonale ouvre les portes des universités suisses mais pour entreprendre des études universitaires à Paris, New-York ou Berlin un diplôme de niveau fédéral sera requis.

Notez que la maturité cantonale représente l’examen de clôture des études secondaires supérieures dans le public.

Les branches qui la composent sont celles de la maturité fédérale, mais certaines branches supplémentaires peuvent être exigées selon le canton.

Les différents diplômes de maturité en Suisse

Quelles sont les différences entre les maturités en Suisse ?
Livres, cahiers et écrans seront vos principaux compagnons durant votre scolarité en degré secondaire.

Les informations relatives à la formation générale ayant été abordées, entrons dans le cœur du sujet : les différents types de maturité.

Initialement, la « maturité » désignait la maturité gymnasiale. À celle-ci sont venues se greffer la maturité professionnelle en 1993 et la maturité spécialisée en 2005. Chacune représente un pilier menant vers des études supérieures.

Maturité gymnasiale

La maturité gymnasiale permet d’accéder à des études dans une haute école universitaire (HEU) ou une haute école pédagogique (HEP) (ou encore dans une haute école spécialisée (HES), moyennant une certaine expérience professionnelle.

L’admission dans une école de maturité dépend de plusieurs critères qui peuvent varier selon les cantons. Ces critères peuvent être :

  • Une acceptation sans examen d’admission dans la mesure où une certaine moyenne de notes est acquise durant la scolarité obligatoire ;
  • Une recommandation de la part du corps professoral ;
  • Des tests et entretiens ;
  • Un examen d’entrée.

Les adultes qui souhaitent reprendre leurs études peuvent également tenter leur chance, soit en intégrant une école, soit en passant directement l’examen.

Si vous êtes issu d’une maturité professionnelle ou spécialisée, vous pouvez acquérir la maturité gymnasiale par le biais d’une formation raccourcie ou de la passerelle, c’est-à-dire un examen complémentaire.

Comme nous l’avons mentionné, la durée de formation en école de maturité dépend d’un canton à l’autre. Dans les cantons où cette formation se limite à trois années, un enseignement prégymnasial est inclus à la scolarité obligatoire.

Notez également que les adultes ont l’occasion de fréquenter des gymnases conçus pour adultes. Il est également possible de se présenter (après admission) à l’issue d’une formation en école privée ou en autodidacte.

Maturité professionnelle

La maturité professionnelle est un diplôme reconnu en Suisse qui s’obtient pendant ou après le Certificat fédéral de capacité (CFC).

La maturité professionnelle est la voie d’accès aux Hautes Écoles spécialisées. L’admission dans une filière spécialisée dépend cependant de la profession acquise dans le cadre des études de maturité.

Notez cependant que l’accès à une haute école n’est pas garanti automatiquement, même avec la maturité professionnelle en poche. En effet, chaque établissement scolaire peut poser ses propres conditions d’admission, incluant des compléments qui peuvent être par exemple :

  • Un stage ;
  • Une épreuve de régulation.

Les titulaires de la maturité professionnelle ayant réussi l’examen passerelle peuvent également s’orienter vers une haute école universitaire (université ou école polytechnique fédérale). Ils ont également accès à certaines filières des hautes écoles pédagogiques.

Enfin, la maturité professionnelle ouvre également les portes des écoles supérieures.

Sont admissibles à la maturité professionnelle les personnes en apprentissage disposant d’un contrat signé pour une formation professionnelle initiale menant à un CFC. À ce titre, l’accord de l’employeur est nécessaire.

À ces deux critères s’ajoutent les spécificités cantonales, comme souvent variables d’un canton à l’autre. Elles peuvent par exemple inclure les résultats scolaires ou les examens d’admission.

Maturité spécialisée

La maturité spécialisée est la forme la plus récente des diplômes de maturité suisse. Elle a été introduite en 2005 dans le Canton de Genève. Dès lors, son évolution est constante.

La maturité spécialisée est dispensée par des écoles de culture générale. Les écoles de culture générale offrent deux étapes de formation :

  • Le Certificat de culture générale ;
  • La maturité spécialisée.

Son enseignement est donc partagé entre l’acquisition de connaissances générales et l’offre de disciplines liées au domaine professionnel choisi.

La culture générale représente la première étape, avec une durée de formation de trois ans à l’issue de laquelle le Certificat de culture générale est délivré. Ce titre est reconnu uniquement à l’échelle nationale, cependant il permet d’accéder aux écoles supérieures.

Au-delà des disciplines liées à la culture générale, les écoles de ce type proposent aux élèves de suivre une, voire deux disciplines spécialisées.

Ces disciplines s’inscrivent dans le cadre d’un projet de formation scolaire et professionnel jusqu’au marché de l’emploi. Les élèves sont préparés aux filières d’études du degré tertiaire non universitaire dans les domaines professionnels.

Notez que toutes les disciplines ne sont pas enseignées dans chaque canton. Par exemple, seul le Valais propose une formation en théâtre. Pour la musique, il faudra en revanche se tourner vers les cantons de Genève ou de Vaud.

Il en va de même pour les conditions d’admission, soumises aux exigences des divers cantons, lesquelles incluent notamment des examens ou entretiens d'admission, des recommandations de l'école obligatoire, des résultats scolaires spécifiques, etc.

Obtenir des renseignements supplémentaires sur la maturité suisse

Comment distinguer les certificats de maturité en Suisse ?
L'ordinateur portable est un allié de choix pour étudier et réviser n'importe où.

La maturité suisse se conjugue au pluriel. Avec ses trois piliers, ses multiples branches, ses spécificités cantonales (ou fédérale), elle offre aux élèves suisses un parcours riche en opportunités.

Pourtant, le choix d’une école de maturité représente déjà un pas décisif vers une formation supérieure. Si un choix ouvre des portes, il en ferme d’autres. L’engagement dans une école de maturité préfigure de la future orientation professionnelle.

Il est donc très important de s’informer au maximum sur les différentes disciplines prodiguées dans le cadre d’une maturité, qu’elle soit gymnasiale, professionnelle ou spécialisée. La formation scolaire doit s’effectuer dans le cadre des passions, des aptitudes et des perspectives professionnelles.

Pour y voir plus clair, il peut être utile de s’entourer de personnes qui savent. Alors à qui s’adresser ? Plusieurs personnes sont susceptibles de vous apporter une aide pour faire un choix cohérent en termes de parcours scolaire et professionnel. Parmi celles-ci on compte :

  • Des coachs scolaires ;
  • Des conseillers d’orientation scolaire ;
  • Des professeurs fournissant un soutien scolaire à domicile.

Forte de la plus vaste communauté professorale au monde, Superprof regroupe un maximum de coachs, conseillers et professeurs présents dans les cantons de Suisse romande. N’hésitez pas à les contacter !

Besoin d'un professeur de Soutien scolaire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Alan, 34 ans. J’aime l’écriture sous toutes ses formes, surtout quand elle informe et permet la transmission du savoir.