Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment la musculation a-t-elle transformé certaines femmes ?

De Yann, publié le 20/03/2019 Blog > Sport > Coach Sportif > Quelles sont les Femmes les plus Musclées du Monde ?

« La force de la femme est toute de résistance, celle de l’homme est toute d’action. » Henri Frédéric Hamiel (1821-1881)

C’est un fait, la musculation fascine de plus en plus les Français, et le monde en général.

Le fitness (qui comprend donc la musculation) voit son chiffre d’affaire s’élever à 26,6 milliards d’euros, rien qu’en Europe.

Selon Europe Active, cet engouement en fait la première activité sportive européenne, notamment en raison de l’explosion des salles de sport.

Quelles sont les figures que l’on élève au rang de papesse de la prise de masse, du ventre plat et des abdominaux ? C’est ce qu’on va voir tout de suite !

La musculation féminine, un sport mondialement connu

Qui est la femme la plus forte du monde ? Quelques haltères, de la motivation, un programme sportif adapté, et nous voici parti pour être la femme la plus musclée du monde !

Contrairement à ce que l’on pourrait parfois penser, la musculation n’est pas une activité réservée au hommes, bien au contraire.

En effet, les femmes sont également adeptes de cette pratique, et certaines sont devenues de véritables gourous, tout aussi culturistes que leurs pairs masculins.

C’est un fait, faire des abdos, travailler ses trapèzes, muscler ses hanches ou encore développer ses fibres musculaires en général n’est pas du tout réservé à la gent masculine.

En témoigne la recrudescence de la pratique et des exercices de musculation pour les femmes, qui ont rendu ce sport aussi unisexe que sympathique.

Alors oui, les corps masculins et féminins ne sont pas conçus de la même manière, mais c’est justement là la richesse de la musculation.

En effet, le fait de savoir un petit peu adapter des exercices a rendu la pratique considérablement intéressante pour les femmes, donnant à voir des figures qui se détachent dans ce même milieu.

Ces figures, sur lesquelles nous allons nous pencher dans quelques instants, sont des figures mises en lumière non pas pour leur corps, mais pour le travail tonique de ce dernier, entre tractions, haltères et protéines en poudre.

De véritables athlètes féminines, qui ont développé une pratique notable de la musculation, au même titre que les figures masculines de la musculation que l’on connaît tous, comme Arnold Schwartzeneger ou Phillip Heath.

Rien ne prédispose les femmes à ne pas être aussi fortes, aussi développées musculairement, et à avoir un oblique ou des dorsaux aussi développés que les groupes musculaires masculins.

C’est donc à partir de ce présupposé que nous allons découvrir des figures de femmes musclées, les plus musclées au monde, dans une optique de sonder leur tour de taille, leur ceinture abdominale, leur morphologie et, pour certains, leur corps de rêve.

Ces femmes fortes peuvent faire pâlir d’envie de nombreuses autres cherchant comment tonifier les muscles du corps, maigrir des cuisses ou parvenir à une perte de poids rapide.

C’est parti ? C’est parti !

Abbye « Pudgy » Stockton

Née en 1917 à Santa Monica, un quartier de Los Angeles (Californie), Abbye « Pudgy » Stockton – née Abbye Eville – a été une grande figure du bodybuilding féminin.

Le sport féminin, de plus en plus en vogue ! Et pourquoi le culturisme serait essentiellement masculin ?

Elle devint célèbre dans les années 1940 aux États-Unis, notamment lors de ses démonstrations de musculation à Muscle Beach, une plage de Santa Monica inaugurée en 1934 devenue le berceau du fitness, connue aujourd’hui sous le nom de Venice Muscle Beach.

Avec son mari, elle œuvrait initialement en qualité de gymnaste puis s’imposa comme femme forte, pratiquant l’haltérophilie en plein air, sur la plage.

Elle contribua à populariser la pratique sportive auprès du public féminin, à une époque où se muscler était une activité réservée aux hommes.

A partir de 1944, Abbye Stockton écrit régulièrement des articles dans un magazine dédié à la santé physique, Strength & health magazine, le magazine le plus influent du monde dans le milieu du fitness à l’époque.

Plus largement, Abbye Stockton fut l’une des ambassadrices de ce que l’on a appelé l’American way of life : faire du sport en plein air, à deux pas de l’océan, en toute liberté.

En 2000, son nom figure sur le mur de la renommée (wall of fame) de la fédération internationale du bodybuilding et du fitness.

Trouvez votre coach sportif ici.

Chen Wei Ling

Médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Pékin de 2008, Chen Wei Ling est une haltérophile Taïwanaise née à Tainan le 4 janvier 1982 (37 ans), renommée pour être capable de soulever trois fois son poids.

Elle est également une pratiquante du powerlifting, c’est-à-dire le sport de force, qui consiste à lever des barres avec des charges plus lourdes qu’en haltérophilie.

Jill Mills

Si les silhouettes des femmes les plus musclées du monde ne sont pas si gracieuses et graciles que celles des mannequins top models couvrant la Une des magazines people, il n’en reste pas moins que leur condition physique peut en attirer plus d’une.

Le bodybuilding : une passion ? Voici le classement des célébrités les plus robustes ! Imaginez Hulk avec une poitrine : être la plus musclée du monde, ça aidera aussi pour la self-défense…

Jull Mills est née le 2 mars 1972 dans l’Indiana (États-Unis) et fut championne du monde de force athlétique (powerlifting en anglais) en 2003, un sport de force proche de l’haltérophilie.

Elle domina tous les classements de force athlétique féminine entre 1997 et 2005 :

  • Femme la plus musclée du monde en 2001 et 2002,
  • Troisième femme la plus musclée du monde en 2005,
  • Femme vivante la plus forte du monde en 2004,
  • Première dans nombre de compétitions de force athlétique aux États-Unis.

Initialement pratiquante de bodybuilding entre 1993 et 1995, elle se tourne vers la force athlétique à partir de 1996. Invaincue, elle sera championne du monde par deux reprises avant d’être nommée femme athlète nord-américaine la plus forte de l’année 1997.

Vous cherchez un coach sportif bourges ?

Katherine Barlett, tracteuse de camions !

Le nom de Katherine Barett est peu connu du grand public. Et pourtant, cette jeune trentenaire originaire de Southampton (Angleterre) a été élue en 2015 femme la plus forte du monde.

Les femmes et l'haltérophilie : qui sont les plus connues ? « Bon cette barre, cette fois-ci, je la soulève ! »

Elle peut soulever des charges de 170 kilos et aller jusqu’à tracter à mains nues des camions semi-remorques.

Véritable force de la nature, on l’appellerait Hulk si elle était un homme.

A elle seule, elle incarne un modèle dans le monde du renforcement musculaire : à force de s’entraîner de façon intensive – plus de 12 heures par semaine -, elle a pu acquérir une condition physique impressionnante, sans pour autant avoir une carrure de bodybuildeuse et des muscles sur-gonflés.

Ancienne coiffeuse, c’est après sa seconde grossesse qu’elle se met au sport, et avec tellement d’opiniâtreté qu’elle devient sportive de haut niveau.

Ses cuisses musclées, ses muscles des bras, sa sangle abdominale et son cou, bref, sa silhouette essuie également les critiques qu’elle rejette dans la presse people :

« On me dit beaucoup de choses horribles et mon corps dégoûte un peu les gens parce que pour eux une femme ne doit pas avoir ce genre de silhouette […] Mais je ne crois pas qu’il y ait quelque chose de mal à ce qu’une femme ait ce corps. […] Les commentaires des gens me donnent encore plus envie de continuer. D’ailleurs, j’adore aller à la salle de sport et regarder le tête des hommes quand ils me voient soulever des poids. »

Vous cherchez un coach sportif a domicile ?

Tatiana Kashirina, jeune femme la plus forte de Russie

Née le 24 janvier 1991, cette haltérophile Russe de bientôt 28 ans a déjà un palmarès impressionnant.

Aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, dans la catégorie des plus de 75 kilos, elle soulève 332 kilogrammes et reçoit pour cette performance, la médaille d’argent.

Depuis 2009, elle cumule les médailles d’or dans les championnats d’Europe d’haltérophilie, dans deux disciplines d’haltérophilie : arraché et épaulé-jeté.

Médaillées d’or à Bucarest (2009), Minsk (2010), Kazan (2011), Antalya (2012), Tel Aviv (2014), Tbilissi (2015) : pas une femme forte ne la détrône dans les championnats d’Europe.

Mais entre 2009 et 2015, elle cumule également la première place, et soulève jusqu’à 348 kg, jamais moins que 300 kg à Goyang (Corée du Sud), Antalya, Paris, Wroclaw, Almaty et Houston.

Au total, elle enregistre 18 médailles d’or en championnat d’Europe et 12 médailles d’or en championnat du monde : rien que ça !

Iris Kyle, une femme forte et musclée

Quel pays est le plus musclé du monde ? Grâce à une bonne alimentation, des femmes comme Iris Kyle peuvent prétendre être la femme la plus musclée du monde !

Cette culturiste américaine, née en 1974 à Benton Harbor dans le Michigan, est une sportive accomplie et reconnue mondialement.

Après avoir débuté sa formation directement avec le sport comme passion et activité fétiche, la jeune femme a remporté le titre de Mrs Olympia dix fois, dont une fois en poids lourd.

Une véritable figure du bodybuilding féminin, qui donne à voir le muscle et le corps humain comme un outil, au même titre que les hommes.

A noter que pour les hommes, le titre de Mr. Olympia existe également.

Iris Kyle bat des records et rend l’Amérique fière de sa culturiste préférée, entre ventre plat et cuisses en béton.

Nataliya Kuznetsova, une culturiste russe connue dans le monde entier

Nataliya Kuznetsova (ou Natalia) est une jeune culturiste née en 1991, et qui enchaîne les titres mondiaux depuis 2014.

Alors qu’elle a toujours été passionnée par le sport et la musculation, celle-ci le prouve encore aujourd’hui, entre sport de combat et contraction des fibres musculaires que tout le monde lui envie.

Sa jeunesse est clairement un atout, dont Nataliya sait tirer profit, de sorte à être la meilleure dans son domaine.

Même si la jeune femme a subi un scandale à propos de stéroïdes pris avant les compétition, cela n’a que peu entaché sa passion et sa motivation de devenir une championne du monde, et le chemin a l’air d’être tout tracé si aucune embûche ne vient se mettre sur son passage.

Une véritable coach sportif !

Robin Coleman, symbole du bodybuilding féminin dans le monde

Robin Coleman est une actrice américaine née en 1973, mais elle a aussi d’autres cordes à son arc !

En effet, cette dernière a également été une championne hors pair de musculation et une bodybuildeuse reconnue dans le milieu, de manière mondiale.

Une carrière qui lui a été possible grâce à son talent, sa détermination à obtenir un corps de rêve, et elle s’est souvent placée dans les classements de la femme la plus forte du monde.

Par exemple, elle fut troisième au classement du championnat des femmes les plus fortes du monde en Zambie en 2001.

Alors qu’on a aussi pu la voir sur le petit écran dans le programme American Gladiators, et sur le grand dans The Equalizer, ou encore VIPRobin Coleman a su diversifier son activité, et se détacher avec brio du cinéma, de sorte à scinder ses deux passions : son métier d’actrice et sa carrière de femme forte, de bodybuildeuse.

Encore une belle preuve que tout peut être conciliable avec la musculation !

Heini Koivumieni, l’une des femmes les plus fortes du monde

Quel sport pratiquer pour être la femme la plus forte du monde ? Quand le sport, le fitness et la musculation se mêlent, ça donne souvent de jolies choses !

Née en 1973, cette femme Finlandaise a remporté à plusieurs reprises la compétition de la femme la plus forte du monde, d’Europe ou de Finlande, ce qui, dans une carrière de culturiste, disons le, n’est pas une mince affaire.

Elle a d’ailleurs participé plus de cinq fois à cette compétition, et très souvent classée sur le podium :

  • Deuxième femme la plus forte du monde en 2001,
  • Troisième femme la plus musclée du monde aux compétitions de 2002 et de 2003,
  • Femme la plus forte d’Europe au championnat de 2002,
  • Seconde femme la plus forte d’Europe en 1998 et en 2003,
  • Troisième femme la plus forte d’Europe en 2004,
  • Quatrième femme la plus forte d’Europe en 2005,
  • Première femme la plus forte de Finlande en 2001 et 2003.

On lui a, par ailleurs, consacré un documentaire en 2002, intitulé Strongwomen, retraçant son entraînement, son alimentation équilibrée, etc.

Par ailleurs, Heini Koivumieni a également remporté le titre de Ms. Galaxy Europe en 1999, qui consistait en une course d’obstacles, associée à du sport.

Cette jeune femme sait donc mieux que quiconque prendre soin de son corps, le travailler jusqu’à obtenir ce qu’elle désire, et ne serait-ce que pour ça, bravo à elle !

Jane Todd, l’une des femmes les plus athlétiques du monde

Jane Todd (ou plutôt, Janice Todd) a longtemps été considérée comme la femme la plus forte du monde, notamment en raison de son nombre de records mondiaux : plus d’une soixantaine !

Née en 1952, cette ancienne athlète a également beaucoup théorisé sur le sport et la musculation en général, ce qui l’a rendu d’autant plus célèbre que ses performances physiques.

En effet, alors que Jane Todd n’a rien a envier aux plus grosses culturistes contemporaine, cette dernière a connu son époque, et si elle est désormais un peu trop âgée pour concourir à une quelconque compétition ou à un quelconque concours de gros bras, il y a fort à parier qu’elle aura marqué l’histoire de la musculation féminine et restera connue mondialement.

Au cours de sa carrière sportive, elle enregistra le record du monde de soulevé de terre féminin en soulevant une haltère de 178 kilos, performance qui ne fut battue que 49 ans plus tard.

Elle enregistra plus de 60 records nationaux et internationaux en sport de force féminin (powerlifting), fut référencée dans le Guiness Book des records pendant plus de 10 ans, et fut enfin introduite sur le mur national des célébrités du fitness (National Fitness Hall of Fame).

Elle a en effet été nommée femme la plus forte de l’histoire – carrément ! – par « Sports illustrated », l’un des magazines sportifs hebdomadaires les plus importants des États-Unis.

Pour en faire de même, pourquoi ne pas aire appel à un coach sportif ?

Becca Swanson, une femme musclée connue dans le monde entier

Cette américaine née en 1973 fait partie des grands noms de la musculation féminine et pour cause !

En effet, nombre sont les records menés de front par Becca Swanson.

Elle est, par exemple, la seule femme a faire 854 squats, ou capable de faire 600 répétitions de bench press, ou encore de faire 683 deadlifts.

Bref, une femme à records multiples, qui mérite bien ses titres, car cette jeune femme a toujours eu pour vocation le bodybuilding et la musculation.

Elle fit ses débuts dans le milieu à partir de 1996, à l’âge de 23 ans

Depuis ses premières années, Becca Swanson est donc ce genre de personne chez qui la musculature impeccable, les abdos, le gainage, le développé couché, ou encore la croissance musculaire sont des éléments constitutifs de sa personnalité, voire de sa vie toute entière.

Championne de powerlifting, elle est aussi combattante d’arts martiaux mixtes (MMA).

Trouvez votre coach sportif paris ici.

Aneta Florczyk, quand la Pologne sort ses muscles

Être la plus musclée du monde : pour le prestige ou pour la santé ? À l’instar de Aneta Florczyk, il est tout à fait possible de se muscler de manière considérable, il faut seulement le vouloir.

Aneta Florczyk a démarré sa carrière alors qu’elle n’avait que 16 ans.

Cette jeune polonaise, née en 1982 à Malbork, a plus d’un tour dans son sac.

En effet, elle a, dans un premier temps, remporté bon nombre de championnats polonais, jusqu’à commencer à se qualifier au sein des concours internationaux, notamment celui de la femme la plus forte du monde, et à la faire entrer dans le livre des records.

Elle est alors l’exemple typique de la femme qui réussit à s’imposer, elle et son corps, dans le monde entier et même ailleurs.

Elle est l’incarnation de la fibre musculaire qui s’exporte, de l’athlète qui réussit et nous transporte avec elle dans un monde où la motivation et le culte du corps de rêve se mélangent, de sorte à faire des étincelles.Un vrai coaching sportif en ligne !

Bev Francis, une carrière de bodybuildeuse mondiale

Posons les bases, Beverley « Bev » Francis a été élue Mrs Olympia 1991.

Notre top des sportives de haut niveau en musculation ! Au palmarès des femmes les plus musclées du monde : on peut être fier de ses abdos !

Première femme à avoir soulevé 140 kg en bench press, cette femme Australienne née en 1955 a déjoué tous les tours de la musculation, pour en faire son territoire de chasse à part entière.

Bey Francis a détenu tous les records du monde dans la classe moyenne des 82,5 kg. Rien que ça !

Sa carrière a été un moteur pour l’acceptation de soi, de son physique et de ses formes.

En effet, mondialement connue, cette figure du bodybuilding a retenu l’attention du public pour avoir tourné le sport vers une dimension un peu plus axée sur la musculature et le programme physique.

Une figure presque engagée, qui a donné toutes ses lettres de noblesse à la musculation féminine.

Shirin Nobahari, la femme la plus musclée d’Iran

Faire du culturisme et montrer ses muscles quand on est une femme dans un pays où règne la loi islamique, c’est possible ?

Shirin Nobahari n’avait que 14 ans lorsqu’elle vint pour la première fois dans un gymnase.

Passionnée de sport, elle suit des études d’architecture et se met à s’entrainer seule, par des vidéos et des magazines de musculation.

après avoir été reconnue comme la seule femme culturiste d’Iran, elle subit les railleries et les critiques voire les menaces des détracteurs de son pays, qui n’est pas ouvert à cette pratique sportive féminine.

Elle est pourtant aujourd’hui elle-même entraîneur de bodybuilding féminin.

En voyant un peu plus largement, on peut voir en cette personne l’insatiable désir d’ouverture d’une partie de la population féminine d’Iran, qui – bien qu’étant de religion musulmane -, ne souhaite plus se cacher sous le voile islamique dans les lieux publics, et le combat d’un pays où les femmes souhaitent être traitée comme les hommes.

L’action de Shirin Nobahari est, en ce sens, moins du sport que du militantisme pour promouvoir le sport féminin en Iran, pour qu’il y ait davantage d’infrastructures, de préparateurs physiques et pour ne plus que les femmes pratiquant ce sport soient rejetées.

On l’aura donc compris, les femmes ne sont pas en reste lorsqu’il s’agit de prôner la musculation, les abdos et les flexions par répétitions. En effet, à travers différentes figures du culturisme et du bodybuilding à travers la planètes, les symboles féminins sont ici pleins de belles valeurs à partager sans modération !

Outre ces valeurs, ces personnes peuvent incarner un modèle à suivre lors des cours de coaching sportif avec Superprof : non pas pour ressembler à une bodybuildeuse de grande renommée tel que Robin Coleman ou Iris Kyle, mais pour avoir un développement musculaire complet !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar