Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Donner des cours de danse en tant qu’enseignant

De Yann, publié le 22/03/2018 Blog > Art et Loisirs > Danse > Professeur de Danse : Comment Donner des Cours Particuliers ?

« La danse permet de mélanger un plaisir esthétique, un plaisir dynamique et un plaisir émotionnel. Un minimum d’explications, un minimum d’anecdotes, et un maximum de sensations » – Maurice Béjart

Cela est vrai : la danse en France est considérée comme un sport, une activité, mais aussi, et surtout, un art.

Un art qu’il faut apprendre à maîtriser. Si vous aimez donner des cours, tant à des adultes qu’à des adolescents, et cherchez à leur transmettre votre savoir, votre discipline, votre passion, alors vous avez l’étoffe d’un enseignant de danse !

Cependant, être professeur/professeure de danse, ne s’improvise pas : pour donner des cours particuliers, il faut d’abord passer par quelques étapes, qu’on vous explique ici !

Chez Superprof, toutes les expériences de danse de nos professeurs sont valorisées, afin que vous puissiez donner des cours particuliers à des passionnés de votre discipline !

Pour donner des cours particuliers, soyez professeur salarié ou indépendant

Enseigner la danse : de nombreux statuts possibles pour un même métier

De la danse sportive à la danse classique, il est possible d’enseigner et donner des cours particuliers pour toutes les danses qui existent, même le fox-trot, le cha cha cha ou encore le ragga (inspiré du dancehall et du hip-hop).

Mais avant de donner des cours particuliers de danse, il faut trouver des élèves ! Et pour cela, il faut trouver un établissement d’enseignement, ou proposer des cours à domicile.

Ainsi, le professeur de danse peut avoir plusieurs statuts pour donner des cours particuliers :

  • Un statut salarié, qui s’accompagne d’un contrat et d’une rémunération fixe,
  • Un statut indépendant, où le professeur peut travailler pour plusieurs établissements, ou directement avec des clients,
  • Un statut bénévole, qui n’implique aucune rémunération.

L’emploi salarié est sans doute la situation la plus stable pour un professeur de danse, mais celle qui est aussi la plus contraignante, surtout lorsqu’il s’agit d’enseigner la danse. En effet, un contrat vous oblige à respecter les demandes de votre employeur, ce qui peut inclure l’enseignement d’activités liées à la danse, comme les claquettes, le yoga ou la Zumba. En revanche, les avantages financiers sont nombreux.

Ainsi, il existe plusieurs statuts salariés, tout dépend de votre situation :

  • Professeur titulaire, dans une école privée ou publique, où vous enseignez essentiellement la danse,
  • Professeur remplaçant, dans une école ou un centre de danse, où vous enseignez les disciplines là où il y a des besoins,
  • Professeur intérimaire, pour les cours et stages d’été par exemple.

À l’inverse, le statut indépendant vous offre la liberté de choisir vos cours de danse et vos étudiants, adultes ou enfants et ados. Vous pouvez ainsi enseigner toutes les danses possibles, toutes les activités annexes de votre choix, c’est du sur-mesure.

En ce qui concerne le statut bénévole, vous donnez des cours particuliers à titre gratuit (la plupart du temps), mais les formats sont très variés. Il peut s’agir :

  • D’un cours d’initiation à la danse au sein de la Maison des associations,
  • D’un stage de danse d’été gratuit, ou partiellement pris en charge,
  • D’un projet annuel à préparer avec des jeunes, comme l’organisation d’un spectacle de danse.

Que vous soyez salarié ou indépendant, il y a une chose qui ne change pas : avant de devenir professeur de danse, faites le point sur votre formation et vos expériences !

Les formations pour devenir enseignant de danse

Quel que soit votre niveau de perfectionnement ou d’expertise dans votre danse, le Ministère de la Culture et des Sports impose certains critères pour l’accès à l’enseignement de la danse :

  • Si vous voulez enseigner les danses traditionnelles, comme la danse classique, la danse moderne ou une discipline connexe, vous devez disposer d’un diplôme,
  • Mais pas pour l’enseignement de danses comme le hip-hop, la bachata ou le tango argentin.

Ainsi, il y a plusieurs manières d’accéder au professorat de danse :

  • Vous suivez une formation spécifique, dès vos années d’études,
  • Ancien danseur professionnel ou ancienne danseuse professionnelle, vous voulez mettre vos compétences acquises au sein d’une compagnie de danse à disposition d’élèves motivés et passionnés,
  • C’était votre moyen préféré d’occuper votre temps libre et vous voulez en faire une activité à temps plein.

Quel que soit votre parcours étudiant, vos formations annexes, les diplômes essentiels pour enseigner la danse sont les suivants, à obtenir dans l’ordre :

  • D’abord, l’Examen d’Aptitude Technique (EAT) : il se prépare au sein du Conservatoire national ou régional,
  • Ensuite, le Diplôme d’État (DE) est votre sésame gagnant : grâce à lui, vous avez les qualifications requises pour être recruté dans un établissement d’enseignement.

Cela représente un volume d’heures de formation conséquent : comptez plusieurs semaines pour l’EAT, mais deux ans pour le DE. Des formations professionnelles complémentaires sont proposées, notamment si vous voulez diversifier votre enseignement danse, comme pour le pole dance ou la danse de salon.

N’oubliez pas de vous perfectionner à titre régulier, en suivant un stage de danse intensif auprès de grands professeurs ou de programmes sélectifs, comme à l’Opéra de Paris. Certains ateliers sont aussi organisés par la Fédération française de danse, qui soutient nombre d’initiatives dans ce domaine.

Quel format de cours particuliers ?

Quel que soit votre style de danse préféré pour l’enseignement, les cours collectifs sont le format de cours particuliers le plus répandu. Ils permettent d’enseigner de nombreuses disciplines, d’être accessibles à tous, à des prix plus avantageux qu’en cours individuel. Vous pourrez alors donner des :

  • Cours de bachata,
  • Cours de Zumba,
  • Cours de danse classique,
  • Cours de hip-hop,
  • Cours de tango,
  • Cours de salsa,
  • Cours de tango argentin,
  • Cours de rock,
  • Cours de kizomba,
  • Et bien d’autres encore.

À vous ensuite de déterminer votre public. Les cours de danse pour enfants sont de plus en plus demandés : ces derniers veulent apprendre à danser le rock ou le rock n roll, même si la danse hip-hop est aussi très demandée chez les 9 – 14 ans. Initier les jeunes (voire les très jeunes) à des types de danses plus classiques semble plus compliqué, comme le ballet. Pourtant, il existe des compétitions internationales dans ces disciplines pour les enfants, qui peuvent s’illustrer sur scène.

Apprendre à danser aux adultes ou aux enfants : un même bonheur

Les cours de valse ou les cours de danse salsa sont plutôt prisés par les adultes, qui recherchent des cours privés. De plus en plus, les adultes prennent des cours de danse à deux, et non individuellement.

C’est le cas des couples qui veulent par exemple apprendre à danser la valse. Mieux encore, certains vous demanderont des cours de danse mariage, pour faire la valse de mariage comme des professionnels le jour J.

Les cours privés, ou cours particuliers, se donnent en tout temps et tous lieux, et aussi, à tous les publics. À vous de trouver chausson à votre pied !

Où donner ses cours particuliers ?

Là encore, tout dépend de votre statut et de vos envies. Si vous êtes salarié, vous seriez amené à travailler :

  • Au sein d’une académie de danse ou d’une école de danse (privée ou publique),
  • Au sein d’un centre de danse spécialisé,
  • Au sein d’un conservatoire régional.

Pour les indépendants ou les bénévoles, le monde est à vous : plus besoin d’un studio de danse pour apprendre à danser à vos élèves grâce à votre passion danse. Vous pouvez leur donner des cours particuliers à domicile, ou bien donner de votre temps au sein d’une association de danse.

La plupart de vos élèves voudront prendre des cours en parallèle de leur emploi du temps : il faut être prêt à leur consacrer de l’énergie, parfois jusqu’à 21h30 le soir.

Ambiance studio ou plutôt salle traditionnelle ?

Selon le lieu d’enseignement, vous pouvez être amené à donner des cours intensifs, des cours hebdomadaires ou bien des cours et stages divers.

Tandis que la plupart des cours de danse à Paris se déroulent en intérieur, dans une salle de danse, vous pouvez aussi donner vos cours à l’extérieur, dans d’autres villes. Cela ne change rien pour faire vos exercices de barre au sol !

Donnez des cours de danse à la hauteur de votre passion

Danses latines, valse viennoise, salsa cubaine : quelles que soient vos influences, vous trouverez nécessairement des élèves pour donner des cours particuliers, à un niveau débutant ou professionnel. De plus, avec l’influence du cinéma et notamment, du Bollywood, certains élèves seront en demande d’un apprentissage spécifique, comme la danse indienne ou la danse orientale.

Dans ce cas, sachez proposer un cours novateur et intéressant. Vous pouvez vous appuyer sur des outils pédagogiques, comme les cours de danse en ligne ou les vidéos tutoriels. Cela est bien pratique pour des danses techniques ou à deux, comme la danse de couple ou les personnes qui prennent des cours de danse de salon.

Que ce soit dans le cadre de cours gratuits tous niveaux, ou bien d’un cours de danse particulier, le premier contact avec votre élève est essentiel pour lui montrer votre passion de la danse.

Ce premier cours va créer votre dynamique de travail : agissez avec pédagogie, mais fermeté. Apprenez-lui une chorégraphie simple, contrôlez ses jeux de jambes, testez son envie d’apprendre.

Voir le fruit de vos efforts lors d’un spectacle de danse : la vrai récompense des cours particuliers

Pour diversifier vos cours particuliers, n’hésitez pas à proposer un premier cours d’essai gratuit, pour qu’adultes et enfants se sentent mis en confiance. Ils verront que vous travaillez avec passion, et seront plus à même de s’inscrire à votre cours pour plusieurs mois.

Enfin, laissez-les s’exprimer (et montrer leurs progrès) en vous investissant dans la réalisation d’un projet de long terme : organisation d’une soirée dansante ou d’un bal, préparation d’un spectacle de danse… Chacun sera fier du résultat !

Alors, qu’attendez-vous ? Entrez dans la danse !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar