« Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède. » Saint-Augustin d’Hippone

Le latin est né environ 1500 ans avant notre ère, en Italie centrale, dans le Latium. C’est dans cette province que se situe une ville dont le nom résonne à travers l’Histoire : Rome.

Avec le développement de l’empire romain, la ville de Rome a compté plus d’1 million d’habitants au temps de son apogée. Avec l’expansion de l’empire et le raffinement de sa civilisation, le latin s’est également développé. Des noms comme Cicéron ou Ovide ont donné ses lettres de noblesse à la littérature latine.

Pourtant, l’histoire du latin ne s’arrête pas avec l’empire romain. Le latin médiéval s’est développé durant tout le Moyen-Âge, jusqu’à la Renaissance. À cette époque, le latin, comme le grec et l’hébreu, faisait figure de langue incontournable dans l’apprentissage des humanités.

Aujourd’hui, notre alphabet est latin. Il en est de même pour notre vocabulaire, peuplé de mots latins dont l’étymologie se distingue facilement, sitôt que l’on acquiert les bases de la langue latine.

Au fil des siècles, le latin a donné naissance à 6 langues romanes, à savoir le français, l’espagnol, l’italien, le portugais, le catalan et le roumain.

On parle parfois du latin comme d’une langue morte, ce qui est inexact. Le latin est une langue ancienne mais c’est aussi une langue vivante. On le parle officiellement dans l’État du Vatican, mais aussi dès les études secondaires, et jusqu’à l’université.

En effet, l’enseignement du latin constitue un socle pour quiconque souhaite entreprendre des études de lettres classiques.

Que vous soyez passionné par l’Antiquité, latiniste amateur ou étudiant en devenir, vous trouverez de quoi étudier le latin dans le Jura neuchâtelois.

Apprendre le latin à l’université de Neuchâtel

Comment apprendre la langue latine en territoire helvétique ?
Les voies romaines ont permis aux légions et à l'administration de favoriser le développement de l'empire.

Parler latin dans le cadre de ses études à l’université de Neuchâtel, c’est possible et même obligatoire dans certains cas.

En effet, l’enseignement du latin est cœur de plusieurs formations universitaires dans le cadre du bachelor en sciences humaines. L’apprentissage de la langue latine est obligatoire pour les études suivantes :

  • Histoire ;
  • Langue et littérature françaises ;
  • Linguistique historique et variationnelle du français.

Le latin ou le grec ancien sont obligatoire pour :

  • L’archéologie ;
  • Les civilisations et langues de l’Antiquité et du Moyen-Âge ;
  • L’histoire de l’art ;
  • La philosophie.

Enfin, le latin est une langue proposée mais non-obligatoire pour le cursus « Langues et littérature hispaniques ».

À noter que ce cours s’adresse aux étudiants avec un titre de maturité sans latin. Il propose une approche progressive d'une technique de traduction du latin au français.

Les étudiants seront amenés à maîtriser la morphologie et la syntaxe de base en relation avec la lecture de textes authentiques, de divers genres, offrant des aperçus sur la longue histoire de la langue et de la civilisation latines

Suivre une formation en latin dans une école de langues de Neuchâtel

Comment apprendre le latin en Suisse ?
Le latin est au centre du culte traditionnel catholique.

Les écoles de langues favorisent l’enseignement des langues « vivantes » mais il est possible de trouver des cours de langues anciennes.

Des cours de latin au sein d'un centre de langues vous permettront de vous frotter aux bases de la langue latine. Vous apprendrez dès lors à vous familiariser avec :

  • La grammaire latine ;
  • Le vocabulaire latin élémentaire ;
  • La syntaxe des phrases simples ;
  • Les déclinaisons propres à cette langue.

ABC Translation

ABC Translation est une agence de traduction établie dans le canton de Vaud mais qui se déploie dans tous les cantons de la Suisse romande.

Cet établissement propose des cours de latin pour le secondaire, la maturité gymnasiale, pour les étudiants et pour les professionnels. Ces cours sont assurés par des professionnels, qu’il s’agisse de professeurs ou d’étudiants spécialisés.

La méthode d’enseignement employée par ABC Translation favorise la flexibilité, afin que les cours soient adaptés aux disponibilités de chaque élève. Du niveau primaire jusqu’au niveau universitaire, l’enseignement dispensé vise autant à l’aide aux devoirs qu’à la préparation d’examens dans le cadre de cours à domicile.

École-Club Migros

Présente à Lausanne, Fribourg, Yverdon, au Val de Ruz, à Nyon et bien sûr dans le district de Neuchâtel, l’École-Club Migros constitue le plus grand réseau de formation implanté dans les cantons romands.

Dotée d’une offre pluridisciplinaire, l’École-Club Migros propose différents cours de langues dont des cours de latin.

Étudier le latin à l’ECM donne l’occasion de prendre un cours dans un petit groupe organisé en atelier. Il s’agira essentiellement de découvrir la langue dans le cadre d’un premier cours. Notez toutefois que les cours proposés par l’ECM sont à la demande.

Il faut donc vérifier si des cours sont programmés pour votre ville.

Prendre un cours particulier de latin dans le district de Neuchâtel

Si la ville de Neuchâtel offre l’occasion de suivre une formation complète, il n’est pas évident de trouver une offre étendue à toute l’échelle cantonale.

Si vous êtes dans ce cas, ou si vous souhaitez simplement prendre un premier cours afin de sonder votre propre motivation, songez au cours particulier à domicile.

Prendre un cours avec un professeur particulier vous permet d’apprendre à la carte, dans le contexte d’une relation interactive entre votre prof et vous. La définition d’objectifs clairs et atteignables constitue la première étape. Elle permettra au professeur de concevoir un programme cohérent, en rapport avec vos ambitions linguistiques.

De l’effervescence à apprendre une nouvelle langue à la mise en pratique, il peut parfois y avoir un gouffre. Prendre un cours particulier représente dès lors une garantie que vous vous lancez dans une aventure que vous souhaiterez mener jusqu’à son terme.

Des plateformes web comme Superprof, Trouver un Cours ou Apprentus permettent de trouver des enseignants pédagogues et expérimentés qui partageront avec vous les subtilités de la langue latine.

Suivre des cours de latin en ligne dans la ville du roi de Prusse

Comment apprendre le latin en Suisse ?
C'est au latin que nous devons l'alphabet que nous utilisons.

Grâce au développement des smartphones et autres tablettes, les solutions d’e-learning permettent d’apprendre une nouvelle langue sans contrainte géographique.

Dès lors, quoi de mieux que de réviser son lexique latin au bord du lac ou dans un café de la vieille ville de Neuchâtel ?

Gratum Studium

Gratum Studium est un site qui propose d’apprendre ou de réviser son latin en s’amusant.

Ce site au contenu gratuit et très complet propose de voir ou de revoir :

  • Les différentes conjugaisons (indicatif, subjonctif, infinitif, verbes particuliers) ;
  • Le vocabulaire et les traductions ;
  • La grammaire (adjectifs, pronoms, adverbes) ;
  • La mythologie et l’histoire romaine.

D’apparence assez austère, le site propose toutefois de nombreux quizz pour ajouter une touche interactive au contenu très dense.

LingQ

« Apprendre les langues à partir des contenus que vous aimez », telle est l’accroche de LingQ, une application pour apprendre depuis son smartphone.

Cette application disponible sur AppStore et Google Play dispose de partenariats avec de nombreux médias tels que Netflix, YouTube ou encore CNN. Le but étant de proposer au client d’apprendre à partir des programmes qu’il apprécie.

Ainsi, le contenu sur lequel se base l’apprentissage peut être issu :

  • D’un livre ;
  • D’un programme télé ;
  • D’un article scientifique, culturel etc…

L’application revendique plus de 1000 heures de contenu audio en latin.

Prima Elementa

Prima Elementa est un site qui, à première vue, date un peu mais dont le contenu est parfaitement adapté pour un apprenti-latiniste.

Le site met à disposition des leçons au format texte. Réparties en différents chapitres, elles permettent d’aborder les fondements de la langue, à savoir :

  • La prononciation ;
  • La grammaire ;
  • Le système de déclinaisons ;
  • Le vocabulaire et bien d’autres choses.

On note également la présence de textes classiques issus des auteurs antiques ou plus récents. Un dictionnaire téléchargeable est mis à disposition. Le site prodigue en outre quelques conseils pour bien débuter en latin.

I languages

Ilanguages est un site conçu pour vous enseigner et vous aider à apprendre le latin gratuitement à travers une liste de vocabulaire, phrases, grammaire et cartes-éclair (entraîneur de vocabulaire).

La méthode d’enseignement prôné par le site vise à favoriser l’apprentissage des mots de vocabulaire les plus courants qui permettent d’accéder à un niveau de latin suffisant pour s’exprimer et se faire comprendre.

Le site dispose de fichiers audio joints aux différentes formules courantes qui permettent ainsi d’apprendre en entendant la bonne prononciation.

Des quizz viennent agrémenter l’apprentissage pour le rendre plus ludique.

Mes exercices.com

Ce site populaire sur le web permet d’accéder à toutes sortes d’exercices pour pouvoir apprendre gratuitement dans le sujet souhaité.

Près de 200 exercices sont proposés pour apprendre le latin. Assez courts, ils offrent toutefois un bon aperçu des déclinaisons et règles grammaticales qui régissent la langue latine.

Par ailleurs, ces exercices permettent de survoler un grand nombre de mots qui viendront étoffer votre vocabulaire.

Web latinus

Web latinus est un site français conçu pour aider les étudiants au niveau “collège” (de 12 à 14 ans) dans leur apprentissage du latin.

Le site mêle toutes sortes de références à la culture latine, alliant le populaire (par exemple Astérix) au classique (avec des passages issus des satires de Juvénal).

Il propose donc une série d’exercices dans le cadre de leçons immersives sur la période de la Rome antique. De quoi apprendre en développant sa culture générale sur l’histoire romaine.

Se (re)mettre au latin des années après avoir achevé ses études peut paraître absurde, et pourtant, comme le disait le philosophe Sénèque : « On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie. »

 

 

 

Besoin d'un professeur de Latin ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Alan, 34 ans. J’aime l’écriture sous toutes ses formes, surtout quand elle informe et permet la transmission du savoir.