« La vie n'est bonne qu'à étudier et à enseigner les mathématiques. » Blaise Pascal

D’après les classements établis par les organismes internationaux comme l’OCDE, la Suisse est le pays d’Europe où les élèves ont le meilleur niveau en mathématiques.

Un classement à relativiser, puisqu'une enquête nationale affirme que 1/3 des élèves helvètes n’ont pas le niveau correspondant à leur degré de formation. Pour autant, les mathématiques constituent une discipline incontournable du système éducatif suisse.

Enseignées dès le cycle primaire, les maths sont étudiées jusqu’au cycle secondaire II, c’est-à-dire jusqu’aux études gymnasiales devant aboutir au certificat de maturité.

Que vous visiez la maturité cantonale, la maturité fédérale, la maturité professionnelle voire la maturité spécialisée, les mathématiques constituent un socle de la formation qui vous sera dispensée.

Dès lors, il convient de se donner toutes les chances pour obtenir une bonne note à l’examen de mathématiques.

Pour ce faire, voyons tout ce qu’il y a à savoir sur l’examen de maths de la maturité suisse !

Les meilleurs professeurs de Maths disponibles
1er cours offert !
Pierre-olivier
5
5 (12 avis)
Pierre-olivier
50CHF
/h
1er cours offert !
Flo
5
5 (27 avis)
Flo
80CHF
/h
1er cours offert !
Olivier
5
5 (35 avis)
Olivier
100CHF
/h
1er cours offert !
Ugo
4,9
4,9 (21 avis)
Ugo
70CHF
/h
1er cours offert !
Jayro
4,8
4,8 (6 avis)
Jayro
25CHF
/h
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (32 avis)
George
150CHF
/h
1er cours offert !
Guillaume
5
5 (11 avis)
Guillaume
50CHF
/h
1er cours offert !
Sean
5
5 (16 avis)
Sean
80CHF
/h
1er cours offert !
Pierre-olivier
5
5 (12 avis)
Pierre-olivier
50CHF
/h
1er cours offert !
Flo
5
5 (27 avis)
Flo
80CHF
/h
1er cours offert !
Olivier
5
5 (35 avis)
Olivier
100CHF
/h
1er cours offert !
Ugo
4,9
4,9 (21 avis)
Ugo
70CHF
/h
1er cours offert !
Jayro
4,8
4,8 (6 avis)
Jayro
25CHF
/h
1er cours offert !
George
4,9
4,9 (32 avis)
George
150CHF
/h
1er cours offert !
Guillaume
5
5 (11 avis)
Guillaume
50CHF
/h
1er cours offert !
Sean
5
5 (16 avis)
Sean
80CHF
/h
1er cours offert>

Être paré pour les épreuves de maths de la maturité suisse

Comment réviser ses maths pour l'examen de maturité ?
Réussir votre maturité suisse vous permettra, éventuellement, d'étudier à l'étranger.

Pour accéder aux études supérieures en Suisse, les élèves devront au préalable obtenir leur certificat de maturité. Pour y parvenir, il est indispensable de tout savoir sur le déroulement des épreuves de maths de maturité.

Les épreuves écrites et orales de mathématiques à l’examen de maturité

La maturité gymnasiale est le certificat de fin d’études qui ouvre les portes des universités suisses. Cet examen cantonal a un équivalent fédéral appelé « maturité suisse ».

L’examen écrit a une durée de 4 heures. Il pose des problèmes obligatoires mais aussi des problèmes au choix. Le document d’examen fourni au candidat donne les modalités nécessaires pour avoir la note maximale.

Les indications liées aux documents autorisés sont diffusées sur le site internet du Secrétariat d’État à la formation, la recherche et l’innovation (SEFRI).

Les oraux de mathématiques durent 15 minutes. Ils sont consacrés au développement d’un sujet choisi par l’examinateur. Ce dernier peut diriger l’entretien en fonction des différents points présents dans le programme.

D’une manière générale, l’évaluation porte sur l’autonomie démontrée par l’élève dans l’identification d’une problématique et dans la recherche de solutions adaptées.

L’examen de maths en maturité professionnelle

La maturité professionnelle suit l’obtention du Certificat fédéral de capacité (CFC). Elle donne accès aux hautes écoles professionnelles.

L’examen de mathématiques a lieu dans le cadre de la première session de partiels. Les dates sont communiquées au plus tard le 1er décembre de l’année précédente sur le site du SEFRI. Le délai d’inscription est fixé au 1er février de l’année de l’examen. Le déroulé des épreuves est celui qui suit selon les orientations :

  • Technique, architecture et sciences de la vie : Première partie, 6 exercices sans moyen auxiliaire, 75 minutes ; Seconde partie : 4 exercices avec moyens auxiliaires, 75 minutes ;
  • Économie et services : 8 exercices qui doivent être résolues en 120 minutes avec l’aide de moyens auxiliaires ;
  • Santé et social : 8 exercices qui sont à résoudre en l’espace de 120 minutes avec moyens auxiliaires, lesquels comprennent une calculatrice et les formulaires nécessaires ;
  • Nature, paysage et alimentation : 6 exercices sans moyen auxiliaire pour une durée de 60 minutes ; 4 exercices avec moyens auxiliaires pour une durée de 60 minutes ;
  • Arts visuels et Arts appliqués : 8 exercices à accomplir avec moyens auxiliaires sur une durée totale de 120 minutes.

Les épreuves de mathématiques de la maturité spécialisée

Les mathématiques constituent une discipline obligatoire pour l’acquisition du certificat de culture générale. En ce qui concerne la maturité spécialisée, les orientations concernées sont les suivantes :

  • Santé
  • Travail social ;
  • Pédagogie.

Pour l’orientation Pédagogie, les élèves bénéficient de cours de maths durant toute l’année. Les notes acquises servent à l’évaluation finale, mais les élèves doivent également passer un examen.

Cet examen est réparti entre écrit (120 minutes) et oral (15 minutes).

Comment mettre toutes les chances de son côté pour l’examen de maths

Comment passer son examen de maths avec succès ?
Les mathématiques sont une discipline cruciale pour obtenir son certificat de maturité et accéder aux études supérieures.

Les examens de maturité requièrent un travail constant durant les années de formation générale. Mais le jour de l’examen quelques détails pourront faire la différence. Pour ne rien laisser au hasard, profitez de quelques conseils en maths pour réussir votre examen.

Les bons conseils pour réussir

Des révisions jusqu’aux sessions de partiels la réussite de vos examens peut être favorisée par quelques astuces et bonnes pratiques.

Évidemment un élève du degré secondaire II est déjà rôdé aux examens, cependant la pression supplémentaire générée par les examens de la maturité peuvent conduire à des erreurs de base.

Pour se prémunir de ces erreurs et glaner quelques bonnes idées, des conseils de bon sens sont à mettre en pratique.

En voici quelques-uns :

  • Travaillez vos points faibles. Il ne sert à rien de vous exercer sur ce que vous maîtrisez déjà. Le temps est compté et la priorité doit être donnée aux lacunes éventuelles ;
  • Consultez les épreuves des années précédentes, vous saurez ainsi ce qui vous attend. Les épreuves peuvent être obtenues en contactant le SEFRI sur son site web. Vous devrez remplir un formulaire et vous recevrez des identifiants par voie postale ;
  • Vérifiez l’état de votre calculatrice. Vous aurez accès à des moyens auxiliaires le jour de l’examen. Encore faut-il que votre machine fonctionne et que les bonnes formules y soient intégrées. Ne prenez pas le risque d'un oubli grossier ;
  • Évitez les révisions de la veille. À ce stade les jeux sont faits et aucun gain supplémentaire n’est pas à espérer. Du repos et de la détente vous aideront à passer l’examen dans de bonnes conditions ;
  • Expliquez votre raisonnement. Durant les oraux ou les examens écrits, développer un raisonnement structuré prime avant tout. N’oubliez pas de détailler votre méthode de résolution pour satisfaire aux critères d'évaluation ;
  • Ne restez pas bloqué sur un exercice. Selon la configuration de l’examen il peut y avoir plusieurs questions. En cas de difficulté, ne vous focalisez pas sur un exercice où la solution vous échappe, vous négligeriez le reste.

Le programme de mathématiques dans le système scolaire suisse

Comment bien se préparer à son épreuve de maths de maturité ?
Les maths sont un pilier du système scolaire suisse. Raison pour laquelle elles sont enseignées très tôt.

Les titulaires de la maturité suisse pourront accéder aux études universitaires. Avant d’en arriver là, la route est longue. Du cycle primaire au degré secondaire II il faudra assimiler le programme d’enseignement des maths en Suisse.

Les maths lors des cycles de scolarité obligatoire

L’enseignement des mathématiques dans les cantons romands durant le cycle primaire est intégré au Plan d’études romand (PER). Ce dernier est issu de la Conférence intercantonale de l’instruction publique.

À ce titre, les mathématiques sont associées au domaine des sciences de la nature. Le champ d’apprentissage couvre cinq domaines, à savoir :

  • L’espace ;
  • Les nombres ;
  • Les opérations ;
  • Les grandeurs et mesures ;
  • La modélisation.

Les mathématiques durant le degré secondaire II

L’enseignement des mathématiques est incontournable durant ce cycle de préparation gymnasiale.

En effet, les maths constituent une discipline obligatoire en maturité cantonale et maturité fédérale, ainsi qu’en maturité professionnelle et dans quelques branches de la maturité spécialisée.

Les maths peuvent également être pratiquées à travers le choix des options complémentaires et/ou des options spécifiques.

Maturité suisse et maturité gymnasiale

Les élèves de la Confédération bénéficie d’une formation en mathématiques au sein des écoles de maturité ou des écoles privées.

Selon le SEFRI, l’enseignement en mathématiques a pour but de donner « un corps de méthodes, de structures et de raisonnements qui s’expriment à travers les connaissances et les aptitudes de l’élève à théoriser et résoudre un problème donné. »

Pour le niveau de compétence normal, les champs à maîtriser sont les suivants :

  • L’algèbre, incluant les équations, les inéquations et les systèmes ;
  • L’analyse, incluant les fonctions élémentaires, les continuités, les limites, les dérivées, les primitives et les intégrales ;
  • La géométrie, comprenant la trigonométrie, la géométrie vectorielle et analytique du temps et de l’espace, la géométrie analytique plane, la géométrie analytique de l’espace ;
  • La stochastique, incluant les probabilités et la statistique descriptive.

Les maths peuvent également être étudiées dans le cadre des options complémentaires ou des options spécifiques. Il s’agit alors de la matière hybride Physique et Applications de mathématiques.

Celle-ci consiste à mettre en place les bases théoriques de différentes méthodes mathématiques pour découvrir leurs applications pratiques dans différents domaines

Maturité professionnelle

La maturité professionnelle comporte différentes orientations. Les maths sont systématiquement présentes, mais la difficulté et le nombre d'heures de cours dispensés aux élèves varient d’une orientation à l’autre.

Il existe quelques variations d’une branche à l’autre mais le programme inclut un large tronc commun. L’ensemble des notions abordées sont les suivantes :

  • L’arithmétique/algèbre ;
  • Les équations, inéquations et systèmes d’équations ;
  • Les fonctions ;
  • L’analyse de données ;
  • La géométrie ;
  • Les éléments de mathématiques économiques (en orientation économie seulement) ;
  • Le calcul de probabilités.

La maturité spécialisée

Le niveau mathématique des élèves de maturité spécialisée dépend essentiellement de l’instruction reçue dans le cadre de l’école de culture générale.

L’obtention du certificat de fin d’études dans cette branche demande à l’élève de savoir faire le lien entre les mathématiques et des problématiques inhérentes à la vie de tous les jours. Parmi les notions abordées notons les suivantes :

  • Transformations algébriques ;
  • Lois logarithmiques ;
  • Les fonctions ;
  • Les équations et systèmes d’équations.

En maturité spécialisée orientation pédagogie, l’enseignement des mathématiques consiste à fournir les qualités essentielles à l'enseignement des mathématiques.

Pour l’orientation santé, les compétences requises concernent l’assimilation du langage symbolique et mathématique associé à la chimie.

Se mettre dans de bonnes conditions pour l’examen de maths de maturité fédérale

Comment réussir son exam de maturité en maths ?
Les examens scolaires représentent les premières grandes étapes vers l'avenir scolaire et professionnel.

Il faut d’abord réussir la période préparatoire pour espérer réussir un examen. Pour cela, quelques bonnes pratiques mises en application vous aideront à bien préparer vos examens de maturité en mathématiques.

Créer des conditions de travail agréables

Les élèves n’ont pas tous les mêmes compétences en maths. Cependant tous ont les moyens de réussir, à condition de mettre toutes les chances de son côté.

Ces chances consistent d’abord à créer un contexte de travail studieux et agréable. Cela passe par plusieurs moyens parmi lesquels :

  • Faire des révisions à plusieurs afin de rendre les séances de travail plus plaisantes. Par ailleurs, vous pourrez ainsi mesurer vos progrès à l’aune de ceux de vos amis ;
  • Travailler dans un environnement plaisant. Passer tout son temps entre l’école et son propre bureau n’est guère stimulant. Parcs, bibliothèques ou cafés vous offrent des espaces alternatifs ;
  • Réviser avec méthode. La création de fiches de travail et d’un planning de révision vous permettra de rationaliser vos efforts et d’optimiser votre temps de travail en évitant la dispersion ;
  • S’entrainer à l’oral. Des oraux de maths sont à prévoir dans le cadre des examens. Cependant parler en public peut être intimidant. Pour ne pas être pris au dépourvu entrainez-vous seul ou avec vos proches.

Suivre des cours auprès d’un organisme scolaire

Les exigences sont très élevées en Suisse dès lors que l’on parle de mathématiques.

Il n’est pas honteux d’avoir des lacunes en mathématiques. Cependant, trainer ces lacunes jusqu’à l’examen est le meilleur moyen de le rater. Si un rattrapage paraît nécessaire, vous devrez prendre des cours supplémentaires.

Vous pourrez le faire auprès d’un organisme de soutien scolaire. Les agences de cours mettent à disposition des élèves (ou des adultes autodidactes) des professeurs diplômés qui vous aideront à préparer au mieux votre épreuve de maths.

Recourir aux services d’un coach scolaire

Le coach scolaire offre une alternative dans l’encadrement scolaire des élèves dans la mesure où son apport est principalement psychologique.

Les missions du coach visent à aider à l’apprentissage par le développement d’une de méthode de travail et par la prise de confiance en soi.

Le coach aide également à gérer le stress, lequel représente un obstacle majeur pour pléthore d’élèves dans le cadre des examens officiels.

Réviser avec un professeur particulier

Pour revoir un point du programme ou prendre un cours à la carte, la meilleure méthode consiste à faire appel à un professeur particulier. Celui-ci viendra dispenser des cours à domicile.

Cette solution est la moins onéreuse et la plus flexible en ce qui concerne l’organisation des cours. Il existe une grande variété de profs disponibles, correspondant à tous les profils.

Pour trouver celui qu’il vous faut, rendez-vous sur une plateforme web spécialisée. Parmi toutes celles dédiées aux cours particuliers, la plus vaste est Superprof.

Fierté du système éducatif suisse, les mathématiques représentent un enjeu considérable dans le cadre de l’examen de maturité. Vous savez désormais tout ce qui est à savoir pour ne pas manquer le coche !

Besoin d'un professeur de Maths ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Alan, 34 ans. J’aime l’écriture sous toutes ses formes, surtout quand elle informe et permet la transmission du savoir.